Marianne James : carrière, vie, télévision… Biographie de l'artiste

Marianne James : carrière, vie, télévision… Biographie de l'artiste MARIANNE JAMES. Personnalité de télévision et artiste française, Marianne James est connue grâce à son personnage de la cantatrice Maria Ulrika von Glott et à ses participations comme jurée de télé-crochets.

Pour certains, son nom reste associé à la flamboyante diva scénique Maria Ulrika von Glott et à son accent guttural germanique. Son œuvre phare, L'Ultima Récital, qu'elle a joué sur scène à travers la France pendant une décennie, a fait découvrir une artiste à multiples facettes, cantatrice et actrice loufoque, burlesque et attachante. Un personnage qui complète son interprète comme rarement, et qui lui valut de nombreuses récompenses.

Pour d'autres, Marianne James, c'est aussi la personnalité publique, la reine des plateaux de télévision, invectivant le public de la Nouvelle Star quand leurs votes ne lui plaisent pas. Haute en couleur et pas du genre à garder sa langue dans sa poche, l'artiste a des convictions fortes et assumées, qui ont guidé son parcours musical : son soutien de toujours à la communauté LGBT, mais aussi son engagement pour le body positivisme et contre les abus des régimes.

Biographie courte de Marianne James

Marianne James, de son nom civil Marianne Gandolfi, est née le 18 février 1962. Elle se forme dans un premier temps dès l'âge de onze ans auprès du guitariste de jazz Antoine Petrucciani, père du célèbre pianiste Michel Petrucciani. C'est auprès de lui qu'elle découvre une passion pour le jazz et les jam sessions, d'où elle tirera son patronyme, qui est aussi un clin d'œil à son parrain Pierre Jame, décédé quand elle était jeune.

Elle chante d'abord dans la rue pendant l'été dans un trio avec sa sœur et une de leurs amies, avant de fonder son premier groupe, Les Swingums. À l'automne 1980, elle monte sur Paris pour rejoindre le Conservatoire supérieur de musique et de danse, mais aussi le groupe des Démones Loulou, avec lequel elle fera notamment la première partie de William Sheller à l'Olympia.

Marianne James et Maria Ulrika von Glott

Dotée d'une personnalité haute en couleur et d'une voix puissante de cantatrice, Marianne James va rapidement se tourner vers le spectacle vivant où son sens de la comédie fait merveille. En 1989, elle crée ce qui va devenir son double de scène le plus célèbre : la cantatrice wagnérienne Maria Ulrika von Glott. En 1992, le personnage devient le héros d'un spectacle, L'Ultima Récital. Accompagnée sur scène par une pianiste (d'abord Véronique Vola, puis Hélène Halevy et Ariane Cadier), Marianne James y incarne une diva pétulante dont les extravagances martyrisent sa pauvre compagne de scène, qui ne se laisse pas faire.

Classique du spectacle burlesque, L'Ultima Récital fera salle comble pendant presque dix ans jusqu'à sa dernière représentation sur la scène des Folies-Bergères en septembre 2001. Après une première nomination en 1997, L'Ultima Récital offre à Marianne James le Molière du spectacle musical en 1999.

Marianne James, jurée de La France a un incroyable talent

Si Marianne James ne s'éloigne jamais de la scène par la suite, que ce soit au théâtre ou dans des comédies musicales, elle se fera surtout connaître par la suite à la télévision, particulièrement dans les jurys d'émissions de concours et de télé-crochets. En 2004, elle intègre le jury de la deuxième saison de la Nouvelle Star aux côtés de Dove Attia, André Manoukian et Manu Katché. Sa franchise, sa gouaille et ses coups de gueule (où elle n'hésite pas à dire des votants du public qu'ils ont "de la merde dans les oreilles") feront la renommée du programme, qu'elle quitte en 2007 au terme de la saison 5.

Devenue une personnalité médiatique indépendante de son personnage de Maria Ulrika von Glott, elle réitérera l'expérience en rejoignant le jury de La France a un incroyable talent en 2018 pour la saison 13 du programme.

Marianne James dans Drag Race France

Avec ses tenues hautes en couleur, ses coiffures frisottantes et soignées et son maquillage à outrance, Ulrika von Glott n'est pas simplement devenu un personnage culte de l'opéra-comique. Il a aussi fait de Marianne James une icône gay, particulièrement sur la scène drag. Il était donc logique que cette alliée de longue date de la communauté LGBTQI+, ayant chanté la Marseillaise à plusieurs reprises au cours de différentes Pride et Marches des Fiertés, prenne part à l'aventure de Drag Race France en 2022. Pour le compte de l'adaptation du concours de drag queens créée aux États-Unis par RuPaul, l'artiste apparaît comme jurée invitée dans le deuxième épisode du concours diffusé sur France 2.

Au milieu des reines de la saison comme Paloma, La Grande Dame ou Soa de Muse, Marianne James y proclame son amour pour l'art des drag queens, mais aussi des drag kings, mis à l'honneur au cours de l'épisode. Une étape de plus logique pour celle qui, en marge de sa participation à l'émission, a confié s'être inspirée notamment de Divine, la légendaire drag queen des films de John Waters, pour créer son alter ego de Maria Ulrika von Glott.

La mise en garde de Marianne James sur les régimes

Si Maria Ulrika von Glott a apporté à Marianne James la notoriété et la reconnaissance, elle lui a aussi servi à assumer ses rondeurs dans une industrie qui lui a souvent reproché. Anorexique dès la naissance, la jeune fille subit à l'âge de cinq ans une opération des amygdales qui va entraîner tout au long de sa jeunesse de nombreux épisodes de gain et de perte de poids incontrôlés. Dès l'âge de quatorze ans, elle s'impose des régimes draconiens pour correspondre aux standards de beauté du monde de la scène.

En 2022, en se confiant sur le plateau de l'émission de Faustine Bollaert Ça commence aujourd'hui, elle avouera avoir perdu plus de 130 kilos au fil de multiples régimes infructueux qui la rendent par ailleurs isolée et déprimée jusqu'à l'âge de trente ans. Depuis, l'artiste s'est promise de s'assumer comme elle est, y compris sur scène, et n'hésite pas à mettre en garde son public contre les excès des régimes mal équilibrés.

Divers