Britney Spears : succès, descente aux enfers... Biographie de la chanteuse

Britney Spears : succès, descente aux enfers... Biographie de la chanteuse BRITNEY SPEARS. Enfant star, Britney Spears est devenues dès son plus jeune âge l'une des chanteuses les plus populaires du monde. Jusqu'à sa dépression et sa mise sous tutelle. Portrait.

C'est l'une des idoles de toute une génération : Britney Spears. Avec ses tubes comme Baby One More Time ou WomanizerToxic ou Oops!... I Dit it Again, la chanteuse, populaire dès son plus jeune âge, a vendu plus de 200 millions de disques dans le monde. Née le 2 décembre 1981 à McComb, dans le Mississippi aux Etats-Unis, elle se fait connaître comme animatrice dans le Mickey Mouse Club, avant d'enchaîner les succès à la fin des années 1990 et durant toutes les années 2000, décennie durant laquelle elle est d'ailleurs la chanteuse à avoir vendu le plus de disques dans le monde.

Mais derrière ces succès et cette influence planétaire, Britney Spears, le revers de la médaille va vite rattraper le star, victime de son succès, traquée par les paparazzis, elle plongera dans une dépression avant d'être placée, depuis 2008, sous la tutelle de son père. Une emprise qui inquiète ses fans, réunis autour du mouvement #FreeBritney, particulièrement actif en 2020. Retour sur la vie et la descente aux enfers d'une enfant-star devenue, à ses dépens, un phénomène médiatique.

Biographie courte de Britney Spears

Britney Jean Spears, née le 2 décembre 1981, à McComb, une ville de l'Etat du Mississippi, aux Etats-Unis, est le deuxième enfant de Lynne et James Spears, institutrice et agent immobilier. Elle a un frère aîné Bryan, né en 1977 et une petite sœur, Jamie Lynn, née en 1991. La famille déménage rapidement à Kentwood, en Louisiane, où la petite fille commence la danse, la gymnastique, puis le chant. Elle est vite repérée par le Mickey Mouse Club, qu'elle intègre en 1992, à onze ans, aux côtés de Christina Aguilera, Ryan Gosling ou Justin Timberlake. S'en suivront de nombreux succès, durant les années 2000 principalement, décennie où Britney Spears devient l'icone de toute une génération, aux quatre coins du monde.

Baby One More Time, le début du succès

Mais c'est en 1998 que tout bascule avec la sortie du single ...Baby One More Time, qui donnera son nom au premier album de Britney Spears, sorti l'année suivante et vendu à 23 millions d'exemplaires aux quatre coins du monde. La carrière de la chanteuse est lancée. Les années 2000 seront celles de Britney Spears : son second disque, Oops!... I Did It Again, obtient le même succès que le premier : 20 millions d'exemplaires écoulés, dont 1,3 million la semaine de sa sortie, un record battu seulement en 2015 par Adele. S'en suit une tournée mondiale et arrive le rouleau compresseur de la célébrité, du showbiz et... de la presse à scandale, dont Britney Spears fera souvent la Une.

Britney Spears et Justin Timberlake

Parmi les sujets croustillants à faire les choux gras de la presse people outre-Atlantique, celle de la vie privée de la jeune Britney Spears. Et la romance de la chanteuse avec Justin Timberlake aura fait couler bien de l'encre dans le monde entier. Après leur rupture ultramédiatisée, les accusations d'infidélité et les déballages à la radio de leur vie sexuelle par le chanteur, ce dernier sort un titre, Cry Me A River, qui serait inspiré de cette romance à la fin brutale. Britney Spears et Justin Timberlake ont été en couple entre 1999 et mars 2002. Pour beaucoup, le chanteur se serait servi de la jeune femme pour lancer sa carrière. Un sujet évoqué dans le documentaire Framing Britney Spears, ce qui poussera Justin Timberlake, vingt ans plus tard, à présenter ses excuses à son ex-compagne : "Je sais que je n'ai pas été à la hauteur dans ces moments-là, comme dans beaucoup d'autres et que j'ai bénéficié d'un système qui favorise la misogynie", a-t-il écrit sur Instagram.

Britney Spears, reine des scandales

En 2002, selon le magazine américain Forbes, Britney Spears est la femme la plus puissante du monde. Une carrière au sommet et une surexposition médiatique qui font de chaque apparition de la jeune femme un événement. Et à chacune de ses apparitions (ou presque), scandale, polémiques et gros titres. Son terrain de jeu favori ? Les MTV Video Music Awards. Le premier scandale remonte à l'année 2000 où elle se dévêt au milieu de sa prestation, enfonçant un peu plus le clou de son hypersexualisation, malgré son jeune âge. L'année suivante, c'est sa prestation de I'm a Slave 4 U, un python autour du cou, qui fait les gros titres.

En 2003, les MTV Vidéo Music Awards sont de nouveau l'occasion de faire parler d'elle. Sur scène aux côtés de Madonna, Christina Aguilera et Missy Elliott, elle embrasse la première à pleine bouche. Un scandale préparé et une opération marketing réussie.

Après le succès, la dépression de Britney Spears

En février 2007, Britney Spears prend une décision marquera un tournant dans sa carrière et fera couler bien de l'encre dans les tabloïds : dans un salon de coiffure, la chanteuse demande à ce qu'on lui rase le crâne. Face au refus de la coiffeuse, elle prend la tondeuse et se tond elle-même. A cette époque, la star traverse un épisode de dépression, entraîné notamment par son divorce avec Kevin Federline et la perte de la garde de ses enfants. 

Les images de Britney Spears la boule à zéro font rapidement le tour de la planète. Ce qui vaudra à la chanteuse, un an plus tard, une mise sous tutelle après une hospitalisation en hôpital psychiatrique. Un tribunal californien décide de confier la gestion de sa carrière à son père, Jamie et à l'avocat Andrew Wallet, qui démissionnera en 2019, laissant le père de l'artiste seul aux commandes de la vie et de la fortune de Britney Spears.

Qui est Kevin Federline, l'ex-mari de Britney Spears ?

En 2004, deux ans après sa rupture avec Justin Timberlake, Britney Spears s'affiche aux côtés d'un autre homme : un DJ, prénommé Kevin Federline. Trois mois après leur rencontre, le couple se fiance. Ensemble, ils ont eu deux garçons : Sean Preston Spears-Federline, né le 14 septembre 2005 et Jayden James Spears-Federline, né le 12 septembre 2006. Après deux ans d'idylle, le couple divorce en novembre 2006, pour cause de "désaccords insurmontables". Le divorce est prononcé en juillet 2007 et Britney Spears, en pleine dépression, perd la garde de ses deux enfants en octobre 2007. Après plusieurs idylles plus ou moins médiatisées, la chanteuse est, depuis 2016, en couple avec le danseur et coach sportif Sam Asghari.

Qu'est-ce que le mouvement #FreeBritney ?

Après la gloire des années 2000 et les tournées mondiales, la descente aux enfers. Après sa dépression, la perte de la garde de ses enfants et la mise sous tutelle de son père, depuis des mois, sur les réseaux sociaux, l'inquiétude est constante. En cause notamment, les dernières publications de Britney Spears sur Instagram, qui ont convaincu les fans de la chanteuse qu'elle était en danger. Autour du #Freebritney (libérez Britney), l'inquiétude a gagné des milliers d'anonymes, mais aussi plusieurs célébrités comme Rose McGowan, figure du mouvement #MeToo. Regards hébétés, photos qui se répètent... Nombreux sont les indices à inquiéter les admirateurs de la chanteuse de 38 ans, toujours sous la tutelle de son père.

Britney Spears sous tutelle de son père

Depuis 2008 et sa descente aux enfers (on se souvient tous les images de la chanteuse le crâne rasé), Britney Spears et son patrimoine sont sous la tutelle de son père, Jamie Spears, et de ses avocats. Une tutelle qui a été prolongée jusqu'au 22 août 2020 et qui doit donc être réévaluée mercredi. Depuis, et particulièrement ces dernières semaines, les fans de la chanteuse sont persuadés que ses tuteurs légaux la séquestrent pour jouir de sa fortune, estimée à 59 millions de dollars, à en croire le site Business Insider.

Sur Instagram, certains commentaires vont plus loin et affirment que ce n'est pas Britney Spears sur les photos postées sur son compte. Tous les détails des images sont passés au crible. Séquestrée, remplacée par un clone ou même portée disparue... L'inquiétude sur l'état de santé de Britney Spears persiste. 

Hospitalisée contre son gré ?

En avril 2020, les fans exprimaient leur inquiétude sur l'état de santé de Britney Spears. Hospitalisée pendant plusieurs semaines dans un établissement psychiatrique de Las Vegas, la chanteuse devait "prendre soin d'elle", expliquait un proche au site américain ETonline. Si elle s'est officiellement faite interner de son plein gré, pour les fans, la star était "prisonnière" et séquestrée dans l'établissement de santé où elle séjournait. Ainsi, ils étaient déjà des centaines à réclamer sa "libération". Des rumeurs persistantes qui avaient à l'époque poussé Britney Spears à prendre la parole sur les réseaux sociaux. "Je voulais vous saluer, parce que ce qui se dit sur moi devient hors de contrôle (...) Je prends du temps pour moi, mais tout ce qui se passe autour rend les choses plus difficiles (...). Ma situation est particulière, mais je jure que je fais ce qu'il y a de mieux pour le moment", écrivait la chanteuse sur Instagram.

Si les fans s’inquiètent autant, c'est également parce que l'interprète de Baby One More Time est toujours sous tutelle de son père, Jamie, depuis 2008. C'est d'ailleurs la rupture du colon dont a été victime ce dernier qui a provoqué une rechute chez Britney Spears, onze ans après son burn out sur-médiatisé, cette année-là. Au début du mois d'avril, Britney Spears avait annoncé mettre sa carrière en pause pour prendre soin de son père, la poussant à annuler une série de concerts de sa résidence à Las Vegas.

Le choc du documentaire Framing Britney Spears

C'est le documentaire qui fait le plus parler en ce début d'année 2021 : Framing Britney Spears, produit par le New York Times. Publié sur FX et la plateforme Hulu, le film dénonce la misogynie et la dangerosité de l'industrie musicale des années 2000 et de l'impact du showbiz sur une jeune femme comme Britney Spears. "On mesure ces derniers temps à quel point les années 1990 et 2000 ont été destructrices pour les jeunes femmes sous les feux de la rampe", souligne le journal Washington Post à propos du documentaire, comparant le destin de Britney Spears à celui d'Amy Winehouse, noyée dans la dépression, la toxicomanie, ou l'alcoolisme avant sa mort à 27 ans.

Framing Britney Spears, une nouvelle onde de choc mondiale, qui a relancé plus que jamais le mouvement #FreeBritney et suscité une vague de compassion pour la chanteuse sous tutelle.

Britney Spears libérée de sa tutelle

Britney Spears est libre. Vendredi 12 novembre, un tribunal de Los Angeles en Californie a décidé de mettre fin à la mesure de tutelle qui pesait sur la chanteuse américaine depuis treize ans. Une décision attendue pour la chanteuse de 39 ans, dont la vie, professionnelle et privée, était gérée par son père depuis 2008.

Britney Spears avait qualifié cette situation d'"abusive" et demandé la levée des responsabilités de son père dans sa vie. "Je crois que je vais pleurer pour le reste de la journée !!!! C'est le meilleur jour de ma vie… Que le Seigneur soit loué", a réagi la star sur son compte Instagram après cette décision. Désormais libre, que va faire Britney Spears ? Si un retour à la musique est évoqué, mais semble lointain, l'un des projets immédiats de l'interprète de Toxic serait... de se marier.

A en croire la version américaine du magazine Marie Claire, Britney Spears a annoncé il y a quelques jours que sa robe de mariée serait signée Donatella Versace. La chanteuse avait révélé en septembre s'être fiancée avec Sam Asghari, un coach sportif de 27 ans qu'elle a rencontré en 2016 sur le tournage d'un clip. Britney Spears, maman de deux adolescents nés de sa relation avec Kevin Federline, son ex mari, avait par ailleurs expliqué vouloir un autre enfant. Ce qu'elle est désormais libre de faire.

La fin d'une guerre judiciaire contre son père

Le feuilleton médiatico-judiciaire entre Britney Spears et son père aura agité la planète pendant mois et qui aura connu beaucoup de rebondissements. Le 30 juin 2021, la juge californienne Brenda Penny avait rejeté la demande de la chanteuse de lever la responsabilité de "cotuteur" de son père Jamie Spears, une tutelle mise en place en 2008 à la suite de ses troubles psychologiques et qui la prive de son autonomie et de l'essentiel de ses décisions, révélaient plusieurs médias américains, dont Variety. Un coup dur pour Britney Spears et ses soutiens. La chanteuse s'était exprimée une semaine plus tôt pour tenter de convaincre le tribunal de lever sa tutelle.

"Déprimée" et "traumatisée." Voilà comment Britney Spears s'était qualifiée mercredi 23 juin 2021 devant le tribunal de Los Angeles, en visio-conférence lors de l'audience. "Je veux juste reprendre ma vie, ça fait treize ans et ça suffit", a ajouté la chanteuse, qui a parlé pendant 24 minutes, avec un débit extrêmement rapide. "J'ai dit au monde entier que j'allais bien et que j'étais heureuse. C'est un mensonge. Je ne suis pas heureuse. Je ne peux pas dormir. Je suis tellement en colère c'est fou et je suis déprimée", a ajouté Britney Spears selon différents médias américains, comme Variety.

Parmi ses arguments contre son père, lors de son intervention du 23 juin 2021 , l'interprète de Toxic a affirmé que Jamie Spears, qu'elle a qualifié de "père ignorant" et qui devrait selon elle "être en prison" l'a obligée à garder son stérilet. "Je veux pouvoir me marier et avoir un enfant", a-t-elle clamé, assurant "pleurer tous les jours". "Je voulais retirer le stérilet pour pouvoir commencer à essayer d'avoir un autre bébé, mais cette soi-disant équipe ne me laisse pas aller chez le médecin pour le retirer, car ils ne veulent pas que j'aie d'enfants . Donc, fondamentalement, cette tutelle me fait beaucoup plus de mal que de bien. Je mérite d'avoir une vie", a ajouté la chanteuse de 39 ans.  Alors que Britney Spears demandait aux juges de la libérer d'une "tutelle abusive", des centaines de ses fans s'étaient massés devant le tribunal. Tous autour d'un slogan : Free Britney (Libérez Britney).

Le soutien de ses proches

Depuis le début de son bras de fer judiciaire, Britney Spears a pu compter sur le soutien de ses proches. A commencer par sa petite sœur, Jamie Lynn Spears, qui a pris la parole sur les réseaux sociaux le 29 juin 2021 : "Peut-être que je ne l'ai pas supportée de la façon dont le grand public aurait voulu que je le fasse avec des hashtags, mais j'ai supporté ma sœur bien avant les hashtags et je la supporterai bien après." Autre personnalité à avoir exprimé son soutien à la chanteuse : son ex-mari, Kevin Federline, le père de ses deux enfants.

Le danseur s'est lui aussi exprimé fin juin 2021 par l'intermédiaire de son avocat au média américain Entertainment Tonight : "Kevin est en faveur de ce qui est le mieux pour elle (...) Si elle est capable de se prendre en charge de manière à ce que ni elle ni leurs deux enfants, lorsqu'elle en a la garde, ne soient pas en danger, Kevin est très à l'aise avec l'idée que la tutelle soit supprimée. Il veut qu'elle soit une femme heureuse car cela ferait d'elle une mère heureuse (...) Il a toujours soutenu Britney et espère qu'elle pourra profiter de sa vie sans danger et de manière saine, et a hâte de pouvoir partager avec elle les responsabilités parentales."

#Freebritney

Depuis 13 ans, Britney Spears est sous la tutelle de son père, Jamie Spears, après son épisode dépressif en 2008. C'est ce dernier, avec une tutrice professionnelle, qui gère depuis la carrière, les décisions et les biens de sa fille de 39 ans. Ce dernier est au cœur, depuis des mois, de rumeurs sur le traitement qu'il infligerait à sa fille. Par exemple, selon le New York Times, Jamie Spears ne permettrait à sa fille de dépenser que 2 000 dollars par semaine, alors que la fortune de la chanteuse est estimée à quelque 50 millions d'euros. 

Toujours selon le New York Times, Britney Spears réclame que sa manageuse, Jodi Montgomery, remplace son père. "Elle en a 'marre qu'on profite d'elle' et dit que c'est elle qui travaille et rapporte de l'argent mais qu'elle paye pour tout le monde autour d'elle", peut-on lire dans les documents judiciaires cités par le journal américain. Mais Jamie Spears, réputé pour être un homme alcoolique et dont les relations avec sa fille sont houleuses, refuse de céder sa place.

La fin de la carrière de chanteuse de Britney Spears ?

Britney Spears va-t-elle "prendre sa retraite" et arrêter sa carrière de chanteuse ? C'est ce qu'a affirmé Larry Rudolph, le manager historique de la popstar, dans une lettre publiée le 5 juillet 2021 sur le site américain Deadline. Adressé aux tuteurs de Britney Spears, son père Jamie Spears et l'avocate Jodi Montgomery, le courrier annonce la démission de Larry Rudolph. 

"J'ai été engagé, à l'origine, à la demande de Britney pour l'aider à gérer sa carrière. En tant que manager, je crois qu'il est dans son intérêt que je démissionne de son équipe, car mes services professionnels ne sont plus nécessaires", affirme-t-il dans la lettre, assurant ne pas avoir communiqué avec la chanteuse depuis deux ans que sa décision n'a rien à voir avec le revers judiciaire influé à Britney Spears la semaine dernière, à savoir de la laisser sous la tutelle de Jamie Spears, son père.

Mais Larry Rudolph, dans la même lettre, explique que Britney Spears aurait décidé d'arrêter sa carrière et n'aurait, par conséquent, plus besoin de lui. "Plus tôt dans la journée, j'ai appris que Britney avait fait part de son intention de prendre officiellement sa retraite", écrit le manager, souhaitant à la star "tout le bonheur du monde."

Autour du même sujet

Divers