Mort de Phil Spector : biographie d'un génie au côté obscur

Mort de Phil Spector : biographie d'un génie au côté obscur BIOPRAPHIE PHIL SPECTOR. Célèbre pour ses compositions des années 1960, le producteur de musique Phil Spector est mort à l'âge de 81 ans, dimanche 17 janvier, en prison, où il purgeait une peine de 19 ans pour le meurtre de l'actrice Lana Clarkson.

Sa courte carrière aura fait de lui une légende. Phil Spector, producteur de musique de génie, arrangeur et preneur de son star dans les années 60, est mort samedi 16 janvier 2021 de "mort naturelle" à l'âge de 81 ans, déclarait le lendemain le département pénitentiaire de Californie dans un communiqué. Il était en prison pour le meurtre de la comédienne Lana tuée par balle, en 2003. Phil Spector était incarcéré depuis 2009. Une sordide histoire qui aura eu raison de sa carrière et terni sa légende.

Biographie courte de Phil Spector. Harvey Phillip Spector, alias Phil Spector, est né le 26 décembre 1939 dans le Bronx, à New York, dans une famille de la classe moyenne, originaire de Russie. Après le suicide de son père, il s'installe avec sa mère et sa sœur à Los Angeles en 1953. Très vite, aux études, Phil Spector préfère la guitare et le piano. En 1958, il enregistre une première chanson avec ses amis, To know him is to love him, en hommage à son père.

Ronnie, l'ex-femme de Phil Spector

Après l'annonce de la mort du producteur, l'ancienne femme de celui-ci, Ronnie Spector, s'est exprimée sur les réseaux sociaux. Ils s'étaient mariés en 1968. "C'est un jour triste pour la musique et un jour triste pour moi. Quand j'ai travaillé avec Phil Spector, le regarder créer dans son studio d'enregistrement, je savais que j'étais avec le meilleur. Il était en contrôle total, il dirigeait tout le monde. Il y avait tellement de choses à aimer pendant ces années-là. Le rencontrer et tomber amoureuse de lui, c'était comme un conte de fées", écrit-elle sur Instagram, avant de nuancer : "Mais comme je l'ai dit à de nombreuses reprises, c'était un producteur brillant, mais un mari pourri. Malheureusement, Phil n'arrivait pas à vivre et à fonctionner en dehors du studio d'enregistrement. Les ténèbres se sont abattues, et de nombreuses vies ont été brisées."

Phil Spector au sommet de sa carrière

Peu intéressé par l'école, il étudie la guitare et le piano. Il parvient à réunir des fonds avec quelques amis et enregistre en 1958 "To know him is to love him" (le connaître, c'est l'aimer), titre directement inspiré de l'épitaphe gravée sur la tombe du père de Phil. Le disque est un succès et se hisse au sommet des classement musicaux. A 21 ans, Phil Spector est déjà millionnaire.

Il se dirige ensuite vers une carrière de producteur, fonde sa société en 1961, Philles Records, avec son associé Lester Sill. Après les Crystals, Phil Spector enregistre les Ronettes ou les Righteous Brothers. Intronisé au Rock and Roll Hall of Fame en 1989, il travaillera également avec Ike and Tina Turner, Leonard Cohen ou encore les Ramones. En 1970, Phil Spector travaille avec les Beatles sur leur dernier album. Le groupe, en séparation, sortira à l'époque Let It Be, qui restera peut-être la plus belle chanson produite par Phil Spector. Il produira ensuite les premiers albums de John Lennon et George Harrison ou Mick Jagger, avec qui il compose Litte by Little.

Phil Spector, inventeur du "Wall of sound"

Phil Spector, en dépit de sa vie sulfureuse et polémique, restera l'inventeur du Wall of sound, le mur du son, une technique qui consistait à enregistrer chaque instrument en mono pour les superposer afin de densifier la production. Une utilisation des nouvelles technologies, alors encore minoritaires à l'époque, qui commençaient à s'installer dans les studios d'enregistrement. Cette technique du mur du son, très reconnaissable, deviendra très vite populaire et influencera beaucoup d'artistes, notamment les Beatles et les Beach Boys. De cette façon, Phil Spector devient le co-auteur de plusieurs chansons, s'assurant de revenus supplémentaires.

La mort de Lana Clarkson et la prison

Mais ce qui a fait la légende du producteur, c'est aussi son look et ses frasques. Sa réputation sulfureuse finit par le précéder et son succès, décliner. Dans les années 70, il est rattrapé par des troubles psychologiques chroniques, qu'il appelle ses "démons". Après ses années de gloire, il se retire de la scène et se fait discret. En 2003, après plus de deux décennies dans l'ombre, il revient en Une des médias pour une sombre affaire : le corps de l'actrice Lana Clarkson est retrouvé dans la demeure du producteur, à Alhambra, en Californie. Phil Spector affirme qu'elle s'est elle-même tiré une balle dans la bouche, version qui ne tiendra pas. Après deux procès, Phil Spector est condamné en 2009 à une peine minimum de 19 ans de réclusion. C'est à l'hôpital pénitentiaire California Health Care Facility de Stockton, en Californie, qu'il meurt à l'âge de 81 ans.