Vendredi saint 2022 : Passion du Christ et jeûne, quelle signification ?

Chargement de votre vidéo
"Vendredi saint 2022 : Passion du Christ et jeûne, quelle signification ?"

Vendredi saint 2022 : Passion du Christ et jeûne, quelle signification ? VENDREDI SAINT - Le vendredi 15 avril 2022, les fidèles pratiquent l'office de la Passion du Christ, le jeûne ou le repas maigre et les chemins de croix. Quelle est la signification de toutes ces traditions du Vendredi Saint, jour férié en Alsace et Moselle ?

[Mis à jour le 25 mai 2021 à 17h35] Le Vendredi Saint en date du 15 avril 2022 est "célébrée" la mort de Jésus Christ sur la croix. Trahi par son disciple Judas, Jésus Christ est arrêté par les romains et condamné par Ponce Pilate, préfet de la province romaine de Judée. Il fut ensuite exécuté sur la croix après avoir subi flagellations, tortures et humiliations le long du chemin le menant à la colline du Golgotha, chargé d'une lourde croix, la couronne d'épines enfoncée sur la tête.

Le Vendredi Saint qui précède Pâques est un jour férié pour seulement un partie des habitants de France. Il s'agit des salariés de la région historique de l'Alsace et du département de la Moselle qui sont régis par le droit local répondant à l'ordonnance du 16 août 1892 à Strasbourg, en application de la loi organique du Reich. 

Quelle est la place du Vendredi saint dans le calendrier de Pâques ? Et sa signification ? Vendredi Saint en Alsace, Repas du Vendredi saint... Plus de détails dans ce dossier.

A quelle date tombe le Vendredi saint en 2022 ?

Le Vendredi saint 2022 a lieu vendredi 15 avril, à deux jours du dimanche de Pâques, comme c'est le cas chaque année. En 2022, le dimanche de Pâques est programmé au 17 avril. Vendredi saint 2022 correspondra donc au vendredi 15 avril.

Comment est fixée la date du Vendredi saint ?

Le Vendredi saint a toujours lieu deux jours avant que s'achève le Carême, avec le dimanche de Pâques. Mais pourquoi diable la date du Vendredi saint bouge-t-elle autant suivant les années ? En tant que date associée au jour de Pâques, elle dépend de la place de cette fête religieuse dans le calendrier. Saviez-vous que Pâques était fixé le premier dimanche d'après la pleine lune à partir du 21 mars ? Mais quelle que soit l'année et le jour où les Chrétiens le célèbrent, le Vendredi saint reste une date particulière de la Semaine Sainte : celle qui mène au Dimanche de la résurrection ou Dimanche de Pâques.

Quelle est la signification du Vendredi saint ?

Pour les chrétiens, le Vendredi saint ne marque pas seulement l'avant-veille du dimanche de Pâques. Il symbolise le chemin de croix de Jésus-Christ, et par-là même sa crucifixion et sa mort. De quoi le rattacher aux significations des rendez-vous du lundi de Pâques, du Jeudi Saint ou du Samedi saint, commémorant des épisodes différents de la vie du Christ pour les croyants. Dans la symbolique du Vendredi saint, il y a l'ADN du christianisme : mort du Christ et foi en sa résurrection cimentent une base qui rassemble tous les chrétiens, qu'ils soient catholiques, protestants ou orthodoxes. Comme il s'agit d'un jour de tristesse et de recueillement, les églises catholiques ont pour coutume de voiler les crucifix et ce jusqu'à la veillée pascale du Samedi saint. 

Quelle prière est délivrée le Vendredi saint ?

La prière du Vendredi saint fait figure de prière universelle. Ce jour-là, les fidèles prient à la fois pour l'Église, pour le pape, pour le clergé et le peuple fidèle, pour les catéchumènes, pour l'unité des chrétiens, pour le peuple juif, pour les autres croyants, pour ceux qui ne connaissent pas Dieu, pour les pouvoirs publics et "pour nos frères dans l'épreuve" en général. Différentes versions de prières du Vendredi saint existent par ailleurs, dont celle "pour la délivrance des âmes du purgatoire".

Quel est le repas typique du Vendredi saint ? 

Déjà, bien des familles (pratiquantes ou pas) ne consomment pas de viande ce jour-là, en souvenir de la date symbole de la crucifixion du  Christ, en France et ailleurs. Quand les protestants ne donnent pas de consigne de pénitence alimentaire, les catholiques encouragent le jeûne. Pour les orthodoxes non plus, le Vendredi saint n'est pas spécialement un jour de jeûne. La consommation de poisson est souvent à l'honneur chez les catholiques le Vendredi saint (et le vendredi en général). Et pour cause : manger du poisson, c'est "manger maigre". Certaines paroisses convient leurs fidèles à partager des repas encore plus frugaux, type bol de riz accompagné d'une pomme. Si le jeûne se poursuit à priori (nous sommes toujours dans la période du Carême, qui ne prendra fin que le lendemain), il peut être accompagné ou remplacé par des pratiques diverses telles que des bonnes actions. Au menu de nombreuses cantines d'écoles catholiques, il est d'usage de ne manger qu'un simple bol de riz en échange de fonds donnés à une association caritative.

Pourquoi le Vendredi saint n'est pas un jour férié dans toute la France ?

Pourquoi en France métropolitaine, le Vendredi saint n'est férié qu'en Alsace et en Moselle ? Cette exception remonte à 1871, avec l'annexion par l'Empire allemand des deux territoires français. Les Allemands avaient alors mis en place via une ordonnance le jour férié du Vendredi saint, fête religieuse travaillée jusque-là. Quand l'Alsace-Moselle a été rattachée à la France, après 1918, le droit local a été maintenu. 

Si en France, le Vendredi Saint ne se transforme en congé qu'en Alsace et en Moselle et dans certains DOM/TOM où les communes disposent d'église protestante ou mixte (la Guadeloupe, la Martinique, la Guyane et la Polynésie française), cette fête mobile célébrée à des dates distinctes par les différentes Eglises chrétiennes n'en reste pas moins un jour férié dans quasiment tous les pays de tradition chrétienne protestante (Allemagne, Finlande, Canada, Pays-Bas, Angola, Royaume-Uni, Nouvelle-Zélande, Suisse)… Le "Good Friday holiday" ou congé du Vendredi saint signe le caractère férié du Vendredi saint sous de nombreuses latitudes.

Pourquoi le Vendredi saint est une date particulière en Alsace ?

Pourquoi cet événement marque une date particulière en Alsace ? Quelles anecdotes s'y rattachent ? En Alsace, le Vendredi saint revêt une signification particulière. Ce jour-là, les fidèles se précipitent en masse dans les églises protestantes. Même ceux qui n'ont guère l'habitude d'y mettre les pieds : on les surnomme les "chrétiens du Vendredi saint". 

Ils agissent ainsi à contre-courant des catholiques qui, eux, privilégient le jour de Pâques comme fête d'obligation – car il représente la résurrection du Christ – et non pas le jour-symbole de la mise à mort de leur Messie. Pour la petite histoire, l'historien français Alfred Wahl raconte que dans certains villages mixtes d'Alsace, les paysans catholiques faisaient exprès de rentrer le fumier le Vendredi saint devant leurs concitoyens endimanchés… quand ces derniers leur rendaient la monnaie de leur pièce en travaillant volontairement le 15 août, jour de la fête de l'Assomption

Jours de fête - commémoration