Pass sanitaire : dans quels lieux reste-t-il obligatoire ?

"Pass sanitaire : dans quels lieux reste-t-il obligatoire ?"

Pass sanitaire : dans quels lieux reste-t-il obligatoire ? PASS SANITAIRE. Le dispositif sanitaire, qui s'obtient avec un test négatif, n'est plus la règle pour les mineurs âgés de 12 à 15 ans dans les restaurants, musées, cinémas, mais il demeure obligatoire à l'hôpital pour tous.

[Mise à jour le 14 mars 2022 à 18h23] Alors que le pass vaccinal a été supprimé "partout où il s'applique" en France depuis le 14 mars 2022, le pass sanitaire reste la règle dans les établissements de santé, les maisons de retraite, les établissements accueillant des personnes en situation de handicap qui sont particulièrement fragiles".

Concernant les mineurs âgés de 12 à 15 ans, soumis jusqu'alors au pass sanitaire dans les lieux où les personnes âgées de plus de 16 ans devaient présenter le pass vaccinal, le pass sanitaire est également levé dans tous les lieux où il s'applique depuis le 14 mars, hors établissements médico-sociaux. 

Où et quand a été supprimé le pass sanitaire ?

Le pass sanitaire, qui remplace le pass vaccinal dans les lieux de loisirs comme les salles de cinéma, les salles de sport, les foires et salons, ou encore, dans les transports de longue durée pour les mineurs âgés de 12 à 15 ans, a été supprimé à la date du lundi 14 mars.

Dans quels lieux est maintenu le pass sanitaire ?

Depuis le 14 mars 2022, le pass sanitaire est maintenu uniquement dans les maisons de retraite, les EHPAD, les établissements hospitaliers et les établissements accueillant les personnes en situation de handicap, "sauf en cas d'urgence", pour tous patients ou accompagnants. Il est à noter que l'obligation vaccinale reste la règle pour les soignants. 

A partir de quel âge s'applique le pass sanitaire ?

Le pass sanitaire s'applique aux mineurs de 12 à 17 ans comme aux adultes, pour se rendre uniquement dans les établissements de santé, les établissements accueillant des personnes en situation de handicap ou âgée ou les établissements médico-sociaux. 

Les mineurs âgés de 12 à 15 ans sont désormais exemptés du pass sanitaire dans tous les autres lieux où il s'applique, comme les adultes le sont du pass vaccinal, depuis le 14 mars 2022. 

Comment obtenir le pass sanitaire ?

Il existe trois possibilités pour obtenir le pass sanitaire : la première est d'avoir un schéma vaccinal complet. Il est constitué de deux doses nécessaires pour les vaccins Pfizer, Moderna, AstraZeneca, d'une dose seulement pour le vaccin Johnson & Johnson, auxquels on ajoute une dose de rappel 4 mois après la 2e injection, sauf pour les personnes qui ont déjà contracté le Covid-19, ou les mineurs. Il faut par ailleurs respecter le délai d'immunité après la dernière injection (7 jours pour Pfizer, Moderna et AstraZeneca, 28 jours pour Johnson & Johnson). La seconde est d'avoir un certificat de rétablissement du Covid-19 datant de moins de 4 mois. Enfin, pour ceux qui ne souhaitent pas se faire vacciner, la présentation d'un test PCR ou antigénique de moins de 24 heures est nécessaire.

Quels tests pour obtenir un pass sanitaire valide ?

Les tests PCR, antigénique ou les autotests sous supervision d'un professionnel de santé de 24 heures depuis la date de prélèvement permettent d'obtenir un pass sanitaire. Ces tests sont gratuits pour les Français qui disposent d'un schéma vaccinal complet et pour "les personnes mineures, celles disposant d'une contre-indication à la vaccination, celles identifiées dans le cadre du contact tracing fait par l'Assurance maladie ou TousAntiCovid ou encore celles présentant une prescription médicale ou ayant un certificat de rétablissement de moins de six mois", précise la Direction générale de la Santé. Seules les personnes non vaccinées ou dont le schéma vaccinal n'est pas complet doivent payer 3, 35 euros pour un autotest réalisé en pharmacie, 20 euros pour un test antigénique ou 44 euros pour un test PCR.