Maillot de bain homme : comment bien le choisir, les meilleurs modèles

Maillot de bain homme : comment bien le choisir, les meilleurs modèles Pour nager en piscine, pas de caleçon ! Un slip ou un boxer de bain est exigé. Comment choisir un modèle de qualité ? Quels sont les critères à prendre en compte ? Nos conseils.

Obligatoire en piscine où le short est interdit pour des questions d’hygiène, le maillot de bain pour homme se choisit selon plusieurs critères, à commencer par la forme. Il est en effet possible d’opter pour le slip de bain ou le boxer. Ce dernier offre davantage de maintien durant la nage tandis que le slip assure une hygiène maximale. Slip de bain et boxer n’offrent pas la même couvrance du corps : à vous de choisir le modèle qui vous met le plus à l’aise. Que vous préfériez le slip ou le boxer en matière de maillot de bain pour homme, il vous faudra vous pencher sur la question du tissu. S’il s’agit le plus souvent de polyester et de polyamide, il est important de s’assurer que le tissu est suffisamment épais pour éviter les désagréables effets de transparence. L’élasthanne apporte au maillot l’élasticité donc il a besoin. La couleur est cependant plus sensible au chlore lorsqu’elle est posé sur un maillot en polyamide, mais cette matière se révèle plus douce sur la peau et naturellement plus déperlante.Certaines options peuvent être apportées aux maillots pour homme grâce à leur conception synthétique : anti-UV, séchage rapide, résistant au chlore... Choisissez celle qui correspond le plus à l’usage de votre maillot : est-il réservé à la piscine ? L’emmenez-vous parfois à la plage ? Le portez-vous pour bronzer près de votre piscine personnelle ?

Les qualités d'un bon maillot

Première règle pour aller à la piscine : avoir un maillot de bain adapté !
Celui-ci doit réunir plusieurs qualités :

  • Permettre une pleine liberté de mouvement. Les cuisses doivent être suffisamment dégagées pour pouvoir bouger les jambes sans difficulté.
  • Etre résistant au chlore. Sinon, vous allez devoir racheter un maillot tous les 3-4 mois.
  • Etre résistant aux frottements. Il est fréquent de s'asseoir sur les bords de la piscine. Or, les matériaux utilisés peuvent raper le maillot au niveau des fesses.

Slip ou boxer

En piscine, le port du caleçon est généralement interdit pour les hommes. Adoptez donc plutôt un slip de bain ou un boxer, un peu plus couvrant (pour ceux qui trouveraient le slip ringard...)

Si vous ne connaissez pas votre taille ou si vous changez de marque, essayez votre maillot en magasin. Celui-ci doit être proche de la peau sans la comprimer. Vous devez vous sentir correctement maintenu mais pas serré. Levez le genou à la perpendiculaire de votre taille, puis écartez la jambe sur le côté pour vérifier que le slip ou boxer ne frotte pas trop au niveau de l'entrejambe. Inversement, ne prenez pas un maillot trop grand, qui ne "colle" pas à votre peau. Vous risqueriez de le regretter... Testez également le cordon de serrage du maillot pour vérifier qu'il est efficace et qu'il ne vous gêne pas.

Résistance au chlore

Lisez bien la fiche technique du produit en magasin. Elle vous renseignera sur les caractéristiques du maillot : est-il dédié à une pratique occasionnelle, régulière ou en compétition ? a-t-il une résistance au chlore "normale" ou "excellente" ? de quelle matière est-il composé ?

Si vous achetez un maillot pour aller une fois par semaine à la piscine, ça ne sert à rien d'opter pour un produit de compétition (forcément plus cher). Si en revanche, vous comptez aller 2 ou 3 fois par semaine dans les bassins, accordez plus d'importance à la résistance au chlore.

Certains modèles sont composés de polyamide et d'élasthanne. Cette matière n'est pas la plus robuste face aux attaques du chlore. Les marques comme Arena et Speedo privilégient le polyester et le polybutylène dans la conception de leurs produits. Ceux-ci montrent du coup une résistance supérieure.