Que faire à Dublin

Château, musées, monuments, brasserie ou distillerie, parc verdoyant et rues animées, la capitale de l'Irlande regorge de lieux emblématiques à visiter le temps d'un week-end ou de vacances. Prenez le temps de découvrir la culture et l'atmosphère chaleureuse de Dublin, ville à taille humaine. 

Château de Dublin

8€ le ticket d'entrée

Bâti à partir du 12e siècle sur la volonté du roi Jean d'Angleterre, ce château a servi aux dirigeants britanniques de l'Irlande pendant plus de huit siècles. En plein centre-ville, le château de Dublin a subi de nombreuses transformations au fil des siècles et des incendies. À ne pas manquer : la salle du Trône, les appartements du vice-roi d'Irlande, la Tour Record (la plus vieille tour du château) et l'église Most Holy Trinity. Dame St, Dublin 2. Ouvert tous les jours de 9h45 à 17h45. Tarifs : 8€ par adulte, 6€ pour les étudiants et les plus de 60 ans, 4€ pour les 12-17 ans. Visites guidées en sus. Site du château de Dublin
Crédit : Chon Kit Leong / 123RF

Trinity College

Entrée libre

En plein cœur de Dublin s'érige Trinity College, l'université fondée en 1592 par Élisabeth 1er.Ce campus à l'anglo-saxonne de 19 hectares est l'un des plus prestigieux d'Europe. Samuel Beckett et Oscar Wilde comptent parmi ses anciens élèves. Dans l'Old Library, ne ratez pas le campanile et la chapelle, ainsi que la harpe de Brian Boru, l'un des symboles de l'Irlande. Et surtout le Book of Kells. Réalisé par des moines vers l'an 800 au nord de l'Écosse, il est considéré comme un trésor de l'art calligraphique et des enluminures. College Green Dublin 2. Ouvert tous les jours de 9h30 à 17h (dès 8h30 de mai à septembre) et de 12h à 16h30 les dimanches d'octobre à avril. Tarif : 11€ pour voir le Book of Kells. Possibilité de visite guidée du campus par des anciens étudiants. Site du Trinity College
Crédit : James Byard / 123RF

Cathédrale Saint Patrick

6€ l'entrée

La cathédrale Saint Patrick aurait été construite près d'un puits où le saint patron de l'Irlande baptisait les convertis au 5siècle. La cathédrale en elle-même date de 1220 et renferme de sublimes pièces comme les vitraux, la chapelle de Notre-Dame. Ses plaques funéraires commémorent les citoyens parmi les plus célèbres de l'histoire irlandaise comme les écrivains Douglas Hyde et Jonathan Swift. St Patrick's Close, Wood Quay, Dublin 8. Tarifs : 6€ pour les adultes, 5€ pour les étudiants.
Crédit : Kayıhan Bölükbaşı / 123RF

O Connell Street

Rue commerçante

O'Connell Street est indéniablement l'artère principale de Dublin. Elle commence à la rivière Liffey, sur le pont O'Connell pour se terminer à Parnell Street. The Spire, gigantesque aiguille conique de 120 mètres y a été inaugurée en 2003, à l'emplacement de la colonne Nelson's Pillar détruite en 1966. La statue de Daniel O'Connell, leader nationaliste du 19e siècle, a été érigée dans cette rue, tout comme des figures notables irlandaises (Sir John Gray, James Larkin, Charles Stewart Parnell, Père Theobald Mathew). A voir également l'édifice de la Poste Centrale de Dublin, construit en 1818, lieu où a été proclamée la République d'Irlande après la révolte de 1916.
Crédit : Leonid Andronov

Guinness Storehouse

18,50€ le ticket d'entrée

Sur sept étages, ce bâtiment en forme de pinte retrace l'histoire de la célèbre mousse noire irlandaise. Avec cette visite, vous saurez tout sur l'emblématique Guinness. Clou du spectacle, une dégustation d'une pinte au sommet de l'usine, avec une vue à 360° sur Dublin. St James's Gate, Dublin 8. La Guinness Storehouse est ouverte tous les jours de 9h à 19h, jusqu'à 20h en juillet et août (fermeture des caisses deux heures avant). Tarifs : 18,50€ par adulte, 13€ pour les 13-17 ans, gratuit pour les moins de 13 ans. Site du Guinness Storehouse
Crédit : Anton Ivanov / 123RF

Irish Museum of Art

Entrée gratuite

Dans l'ancien hôpital royal de Kilmainham, près de la gare de Heuston, le musée irlandais d'art moderne (Irish Museum of Art) rassemble une collection d'œuvres d'art moderne et contemporain, notamment d'artistes irlandais. Un petit détour dans les jardins à la française du 17e siècle s'impose pour clôturer la visite. Royal Hospital, Kilmainham. Military Rd, Dublin 8. Ouvert du mardi au dimanche, de 11h30 à 17h30 du mardi au vendredi, de 10h à 17h30 le samedi et de midi à 17h30 le dimanche. Entrée gratuite sauf pour les expositions temporaires. Site du Irish Museum of Art
Crédit : Gabriela Insuratelu / 123RF

Musée national d'Irlande

Entrée gratuite

Le musée national de Dublin dispose d'une collection impressionnante d'objets préhistoriques, vikings et médiévaux. Elle présente aussi des pièces issues des arts décoratifs, de l'histoire politique irlandaise et des espèces animales taxidermisées. Fort de ses importantes dotations, il est disséminé sur trois centres dans la capitale : Musée national d'Irlande, Histoire naturelle, Merrion St Upper, Dublin 2, Musée national d'Irlande, Arts décoratifs et histoire, Collins Barracks, Benburb St et Musée national d'Irlande, Archéologie, Kildare St, Dublin 2. Ouvert du mardi au samedi, de 10h à 17h, le dimanche et lundi de 13h à 17h. Entrée gratuite. Site officiel du musée national d'Irlande
Crédit : Chon Kit Leong / 123RF

Prison de Kilmainham

8€ l'entrée

Nombreux leaders nationalistes impliqués dans la lutte pour l'Indépendance de l'Irlande ont séjournés dans cette prison construite en 1796. La prison de Kilmainham est à la fois un lieu de mémoire et un symbole du combat contre l'oppression anglaise. Photos, lettres et coupures de presse sont exposées dans la galerie pour retracer et comprendre les révoltes de l'histoire irlandaise. Inchicore Rd, Kilmainham, Dublin 8. Ouvert tous les jours, de 9h30 à 18h en avril, mai et septembre, de 9h30 à 19h en juin, juillet et août et de 9h30 à 17h30 d'octobre à mars. Tarifs : 8€ par adulte, 6€ pour les étudiants et les plus de 60 ans, 4€ pour les 12-17 ans. Le ticket inclut une visite guidée. Réservation en ligne conseillée. Site de la prison de Kilmainham
Crédit : flamiaki8 / 123RF

Old Jameson Distillery

Entre 17 et 60€

Crée en 1780, cette ancienne distillerie a ouvert ses portes pour faire connaître les secrets de fabrication du whisky irlandais. Ce musée présente l'histoire de la marque, le processus d'élaboration et la triple distillation, la touche irlandaise. À la fin de la visite, vous pouvez grimper au sommet de la cheminée pour profiter d'une vue à 360° sur tout Dublin. Bow St, Smithfield Village, Dublin 7. Vous pouvez réserver votre visite en ligne, entre 17 et 60 euros. Site de la Old Jameson Distillery
Crédit : Anton Ivanov / 123RF

Musee Epic

15€ le ticket d'entrée

Dédié à l'émigration irlandaise, le musée Epic plonge le visiteur dans l'histoire de la diaspora du pays. Dans ce lieu interactif, on y découvre la dimension tragique et l'émotion du voyage entrepris par près de 10 millions d'Irlandais. Dans l'Irish Family History Centre, il est possible d'accéder à des registres et de s'entretenir avec un expert en généalogie. The Chq Building, Custom House Quay, North Dock, D01. Ouvert tous les jours de 10h à 18h45. Tarifs : 15€ par adulte, 7,50€ pour les 6-15 ans. Site du musée Epic
Crédit : madrugadaverde / 123RF

Saint Stephen's Green

Ouvert 7j/7

Saint Stephen's Green est l'un des plus anciens parcs publics d'Irlande : il date de 1664. Dans ce terrain de 9 hectares au centre de la cité, la beauté de la nature irlandaise a pris ses aises entre son lac, ses zones boisées et les monuments dédiés à l'histoire du pays au trèfle. Ces jardins victoriens plaisent aux Dublinois, qui s'y retrouvent autour du lac, du kiosque et des carrières de Pulham. Entourés d'édifices géorgiens, ses alentours ont attiré les citoyens plus huppés. St Stephen's Green, Dublin 2. Ouvert tous les jours jusqu'à la tombée de la nuit. 
Crédit : Pavel Dudek / 123RF

Cathédrale Christ Church

7€ l'entrée

Également appelée la Cathédrale de la Sainte Trinité, la cathédrale Christ Church est la plus ancienne des deux cathédrales protestantes de Dublin. Construite depuis un petit sanctuaire viking en bois en 1172, son édification a duré jusqu'au 13e siècle et subie d'importantes restaurations à la fin du 15e siècle. Sous le bâtiment religieux, une crypte du 12e siècle mérite le détour. Dans la chapelle de St Lawrence O'Toole, s'y trouve un petit reliquaire où est conservé son cœur. Aujourd'hui, l'église présente 19 cloches qui ont été ajoutées années après années. L'une d'entre elles date de 1038. Christchurch Pl, Wood Quay, Dublin 8. Tarifs : 7€ par adulte, 5,50€ pour les étudiants et les seniors, 2,50€ pour les moins de 12 ans.
Crédit : James Byard / 123RF

Bons plans

Carte de transport pour voyager toute la journée en bus et en tramway, navette entre l'aéroport et le centre-ville, Dublin Pass pour découvrir des attractions gratuitement ou à prix réduits... Retrouvez les astuces et bons plans pour vous déplacer sans restriction et profiter durant votre séjour à Dublin sans trop dépenser.

Dublin Pass

83€ le pass 2 jours

Le Dublin Pass permet d'accéder gratuitement à une trentaine d'attractions, de monuments et de musées et ainsi que des remises et des accès coupe-file à une vingtaine d'autres adresses. Un circuit en bus touristique hop on/off est inclut dans ce pass. Il est possible de le télécharger directement sur son smartphone avec le Mobile Dublin Pass pour profiter des avantages. Disponible en Pass 1 jour (62€ par adulte, 33€ par enfant), 2 jours (83€ par adulte, 49€ par enfant), 3 jours (102 € par adulte, 55€ par enfant) et 5 jours (128€ par adulte, 74€ par enfant). Acheter le Dublin Pass en ligne
Crédit : Pavel Dudek / 123RF

Leap Visitor Card

19,50€ pour 3 jours

Carte de transport, la Leap Visitor Card permet d'utiliser tous les bus de Dublin Bus, les tramways Luas, les trains DART et les bus Airlink 747 et 757 pour relier l'aéroport au centre-ville. Cette carte s'achète en ligne, à l'aéroport ou dans au Dublin Bus (59 Upper O'Connell St.), au Centro Discover Ireland (14 Upper O'Connell St.) ou au Centro Visit Dublin (25 Suffolk St.). Il est ensuite possible de prolonger sa durée de validité ou de la recharger dans les points de vente de titres de transport. Tarif pour 24 heures : 10€ ; 3 jours : 19,50€ ; 7 jours : 40€. Acheter la Leap Visitor Card en ligne / Site pour planifier ses trajets dans Dublin : Transport for Ireland
Crédit : iloveotto / 123RF

Dublin bikes

6,50€ pour 4 heures

Comme de nombreuses capitales européennes, Dublin possède un système de location de vélos partagés : Dublin bikes. Pour emprunter un vélo, il suffit de présenter sa carte de crédit. Une fois inscrit (25 € pour un an, 5€ pour 3 jours), vous pouvez utiliser les vélos quand vous le souhaitez et le reposer dans une station du réseau. La première demi-heure est gratuite, l'heure coûte 1€, les deux heures 1,50€, les 3 heures 3,5€ et les 4 heures 6,50€. Au-delà, chaque demi-heure supplémentaire coûte 2€. Plus d'infos sur Dublin bikes
Crédit : Aitor Muñoz Muñoz / 123RF

Navette aéroport Dublin

7€ l'aller en bus

Circulant 24h/24, les bus Aircoach (route 700) sont les plus directs pour rejoindre le centre-ville. Ils marquent seulement trois arrêt durant le trajet : Drumcondra, O'Connell Street et Grafton Street. Comptez 7€ l'aller et 12 € l'aller-retour par adulte et 2€ l'aller pour les 5-12 ans. Les bus Airlink 747 et 757 effectue un trajet entre l'aéroport, le centre-ville et les principales plateformes de transport pour 7 € l'aller et 12 € l'aller-retour par adulte (3€ et 5€ l'aller-retour par enfant). Attention, ils n'opèrent qu'entre 5h45 et 00h30 du lundi au samedi, et de 7h15 à 00h30 le dimanche.
Crédit : Chon Kit Leong / 123RF

Trouver un vol avec Liligo

Quartiers

Colorée et animée, urbaine et dynamique ou encore boisée et élégante, la capitale de l'Irlande respire de son authenticité à travers ses quartiers.

Temple Bar

Quartier animé

Quartier mythique de Dublin, à proximité de la rivière Liffey, Temple Bar plait pour son esprit festif et coloré. L'endroit grouille de pubs, hôtels et restaurants pour découvrir la culture irlandaise. Temple Bar comprend aussi des cinémas, des galeries d'art, des centres culturels et des ateliers d'artisanat. Attention, quartier touristique oblige, les prix sont un peu plus élevés qu'ailleurs !
Crédit : Giancarlo Liguori / 123RF

Quartier géorgien

Quartier culturel

Au sud de la rivière Liffey, ce quartier chic rassemble des jardins paysagers, des bâtiments officiels et que des musées. Autour de St Stephen's Green, les bâtiments géorgiens et ses bâtisses élégantes valent le détour, tout comme la promenade sur Merrion Square et Fitzwilliam Square. Leinster House, le Parlement irlandais sur Kildare Street bâti en 1745, aurait servi de modèle à la Maison-Blanche. À vous de vérifier de vos propres yeux ! 
Crédit : Per Boge / 123RF

Smithfield

Quartier central

Smithfield est le quartier central de Dublin, sur la rive nord de la Liffey. Entre O'Connell Street et Phoenix Park, difficile de faire plus jovial. Les marchés et animations de rue foisonnent. Les gourmets apprécieront le "City Fruit Vegetable and Fruit Market", un marché de fruits, de légumes et de fleurs, où le terroir irlandais rayonne dans une ambiance conviviale. Une fois par mois est organisé à Smithfied Plaza une foire aux chevaux, le Smithfield Horse Fair. Depuis 400 ans, les plus belles races de chevaux s'y vendent et s'échangent.
Crédit : Anton Ivanov / 123RF

Docklands

Quartier moderne

Placés de part et d'autre de la Liffey, jusqu'au Talbot Memorial Bridge, ces anciens quartiers portuaires composent aujourd'hui l'un des espaces les plus prometteurs de la ville de Dublin. Nouveaux équipements culturels, bureaux, résidences modernes et entrepôts rénovés donnent un autre visage urbain à cette zone.
Crédit : faithie / 123RF

Visite

Dublin se découvre selon vos envies et votre temps. Que vous restiez un ou cinq jours, la capitale irlandaise s'ouvrira à vous pour vous conter son histoire poignante et sa culture fascinante. Découvrez nos conseils et idées d'itinéraires pour visiter Dublin.

Visiter Dublin en 1 jour

Musées et bars

Débutez votre visite par le château de Dublin en vous baladant sur le domaine ou profitant d'une visite guidée des appartements d'État, de la crypte médiévale et de la chapelle royale. Ensuite, traversez Temple Bar pour un lunch ou une Guinness dans un pub avant de rejoindre la cathédrale Saint-Patrick. Prolongez de dix minutes votre trajet pour atteindre celle de Christ Church qui attire les pèlerins depuis plus de 1000 ans. Remontez vers Trinity College pour admirer son livre de Kells, un des manuscrits paléochrétien enluminé.
Crédit : Giancarlo Liguori / 123RF

Visiter Dublin en 2 jours

Culture et balade

JOUR 1 : Consacrez-vous la première journée aux immanquables de la capitale irlandaise. Un parcours avec le château de Dublin, les cathédrales de Saint Patrick et Christ Church et bien sûr, Trinity College. En fin de journée, profitez d'une bière dans le quartier de Temple Bar. Certes, l'endroit est touristique mais reste difficile à égaler en termes d'ambiance, de musique et de couleurs. JOUR 2 : Prévoyez une matinée pour visiter de la prison de Kilmainham, afin de comprendre l'histoire et les combats de l'Irlande. Ensuite, pourquoi pas une après-midi à la découverte de la fameuse mousse noire, au Guinness Storehouse ?
Crédit : madrugadaverde / 123RF

Visiter Dublin en 3 jours

Monuments et parcs

JOUR 1 : Après une arrivée pour prendre le pouls de Temple Bar, le quartier animé de la capitale, prenez le temps de visiter Trinity College,  avec une visite guidée par un ancien étudiant.  Flânez ensuite au parc de St Stephen's Green. JOUR 2 : Consacrez cette journée aux incontournables de Dublin. Débutez par le château de Dublin, puis les cathédrales de Saint-Patrick et Christ Church. Entre deux visites, prenez le temps de savourer une bière avec un Irish Stew, un ragoût de viande à la bière, spécialité du pays. JOUR 3 : Plongez-vous dans l'histoire douloureuse de l'Irlande et de ses leaders nationalistes à travers la visite de la prison de Kilmainham. Flânez un peu dans les parcs de Dublin, St Stephen's Green ou même Phoenix Parc, l'un des parcs urbains clos les plus grands d'Europe.
Crédit : faithie / 123RF

Visiter Dublin en 5 jours

Tour de la ville

JOUR 1 : Après une arrivée pour prendre le pouls de Temple Bar, le quartier animé de la capitale, prenez le temps de visiter Trinity College,  avec une visite guidée par un ancien étudiant.  Flânez ensuite au parc de St Stephen's Green. JOUR 2 : Consacrez cette journée aux incontournables de Dublin. Débutez par le château de Dublin, puis les cathédrales de Saint-Patrick et Christ Church. Entre deux visites, prenez le temps de savourer une bière avec un Irish Stew, un ragoût de viande à la bière, spécialité du pays. JOUR 3 : Plongez-vous dans l'histoire douloureuse de l'Irlande et de ses leaders nationalistes à travers la visite de la prison de Kilmainham. Flânez un peu dans les parcs de Dublin, St Stephen's Green ou même Phoenix Parc, l'un des parcs urbains clos les plus grands d'Europe. JOUR 4 : La côte irlandaise mérite clairement le détour. Grâce aux trains DART, vous pouvez vous y rendre en moins d'une demi-heure. Direction Sandycove, pour voir la mer et faire trempette (attention, l'eau est froide). La vue sur la baie de Dublin et les Wiclow Mountains mérite l'aller-retour. JOUR 5 : Deux options: poursuivre la découverte des côtes dublinoises et des Wiclow en restant sur place une nuit, ou bien une journée culturelle, avec les musées gratuits de Dublin. Pour la seconde option, la visite du musée EPIC, consacrée à l'émigration irlandaise se révèle instructive et interactive. Continuez ce plein de culture avec le musée national de Dublin et la galerie nationale d'Irlande.
Crédit : Claudine Van Massenhove / 123RF

Visiter Dublin en famille

Activités pour les enfants

Les petits et grands apprécieront le musée Dublina. Le visiteur plonge dans les époques vikings et médiévales, entre le moderne et le vieux Dublin. Le musée national du Leprechaun, cet être fantastique celte, plaira aux enfants. Puis, pour que Dublin reste inoubliable aux yeux des bambins, offrez-leur un Viking Splash Tour. Cette balade d'1h15 sur terre et sur la rivière Liffey, dans un bus amphibie jaune avec des casques de vikings, est pour le moins insolite. Disponible uniquement l'été. Site du musée Dublina
Crédit : iloveotto / 123RF

Restaurants

Où manger à Dublin ? Restaurants traditionnels, gastronomiques, thé à l'anglaise... Retrouvez nos meilleures adresses pour goûter aux spécialités locales à Dublin. Irish Stew, coddle ou marmite de Dublin et Guinness Pie : il y en a pour tous les goûts et pour tous les budgets.

Queen of Tarts

Entre 4,50 et 13€

En face du Château de Dublin, cet endroit est idéal pour un petit déjeuner à l'irlandaise, une pause goûter, petit déjeuner ou un lunch gourmand. Chez Queen of Tarts, tout est préparé sur place avec les meilleurs ingrédients et l'on vient de loin pour déguster leurs fameuses tartes : 4,50 euros la part de tarte sucrée et 13 euros la tarte salée. Cows Lane, Dame Street, Dublin 2. Ouvert du lundi au vendredi de 8h à 19h et le samedi de 9h à 19h. Fermé les jours fériés. Site du restaurant Queen of Tarts
Crédit : Queen of Tarts

Gallagher's Boxty House

20€ le plat

La spécialité de Gallagher's Boxty House, restaurant de Temple Bar : la " boxty ", sorte de galettes aux pommes de terre accompagnées de poulet, bacon, poireaux…  Le restaurant propose également tous les incontournables culinaires de l'Irlande : Irish Stew, soupe de poisson, pomme de terre, marmite de Dublin (" Coddle ")… Le tout avec des produits du terroir pour cette adresse de Temple Bar. Comptez 20 euros pour un plat. 20-21 Temple Bar, Dublin 2. Ouvert tous les jours de 11h à 22h30. Site du restaurant Boxty House
Crédit : Boxty House

Mister Fox

28€ le menu

Au sous-sol d'une maison géorgienne, le restaurant Mister Fox propose des plats internationaux à base de produits frais et locaux. Une cuisine moderne et honnête, dans un cadre charmant agrémenté d'une petite terrasse, le tout dans un quartier prometteur. Comptez 27,95 euros pour le menu entrée-plat-dessert. Ouvert du mardi au samedi de 12h à 14h et de 17h à 21h30. 38 Parnell Sq. West, Dublin 1. Site du restaurant Mister Fox
Crédit : Mr Fox

The Winding Stair

30€ le menu

À l'étage de la librairie du même nom, dans un cadre branché et chaleureux, le restaurant The Winding Stair fait la part belle aux meilleurs produits irlandais de saison. À la carte 100% irish, des palourdes de la baie de Dublin, des beignets de panais, avec en dessert du Guinness Cake et une carte de bières locales issues de micro-brasseries du coin. Comptez 30 euros pour le menu plat-dessert, 40 à 60 euros à la carte. Ormond Quay Lower Ormond Quay Lower, Dublin 1. Ouvert tous les jours, de 12h à 17h et de 17h30 à 22h30. Site du restaurant The Winding Stair
Crédit : The Winding Stair

The Woollen Mills Eating House

Menus entre 28 et 33€

Situé dans un ancien magasin de laine, The Woollen Mills bénéfice d'un emplacement de choix avec sa vue sur le Ha'penny Bridge et la rivière Liffey. Au menu, la spécialité locale, le "coddle" ou "marmite de Dublin", plat à base de saucisses,  bacon, oignon et pommes de terre cuit en ragoût dans un bouillon de poulet.  Ouvert tous les jours, de 9h à 21h du lundi à mercredi, de 9h à 22h du mercredi au samedi (avec une fermeture de 16h à 17h le vendredi et samedi) et de 11h à 21h le dimanche. Comptez 28€ pour le menu à deux plats et 33€ pour le menu à trois plats. 42 Ormond Quay Lower, North City, Dublin. Site du restaurant The Woollen Mills Eating House
Crédit : Woollen Mills

Delahunt

Entre 39 et 45€ le menu

Citée dans un ouvrage de l'auteur irlandais James Joyce, l'ancienne épicerie victorienne s'est transformée en restaurant irlandais contemporain : Delahunt. Le pain à la Guinness et le saumon fumé comptent parmi les plats signatures de ce restaurant fréquenté par le Prince Harry et Meghan Markle lors de leur visite à Dublin en 2018. Entre 39 et 45 euros le menu de 2 à 3 plat. 39 Camden Street Lower, Saint Kevin's, Dublin 2. Ouvert du mardi au samedi de 17h à 21h. Site du restaurant Delahunt
Crédit : Delahunt

Pubs

Dublin regorge de pubs authentiques et pleins de caractère. Véritable emblème patrimonial, le pub irlandais offre un cadre chaleureux pour boire un verre, manger des plats locaux comme l'Irish Stew ou l'Irish Breakfast, le petit déjeuner à l'irlandaise avec des saucisses et du bacon. Et bien sûr, les sessions de musique traditionnelle transformeront votre visite en moment inoubliable. Découvrez notre sélection de bonnes adresses de bars à Dublin

The Brazen Head

6€ la pinte

A l'origine, le plus vieux pub de Dublin était une auberge. The Brazen Head apparaît en tant que pub dans des documents en 1653. Véritable légende dans le quartier de Temple Bar, son ambiance pittoresque et ses anciens clients (James Joyce et Jonathan Swift le mentionnent dans leurs écrits) invitent à y boire et à manger. Comptez 6€ pour une pinte et 16,50€ pour l'Irish stew, une des spécialités culinaires. Ouvert tous les jours de 10h30 à minuit, le dimanche de 12h30 à minuit. 20 Bridge Street Lower, Dublin 8. Site du pub The Brazen Head
Crédit : The Brazen Head

O Shea's Merchant

7,90€ l'Irish breakfast

O' Shea's Merchant est un pub familial en plein cœur de la zone médiévale de Dublin, à dix minutes à pied du château. Des sessions de musique live sont organisées tous les soirs de la semaine et, pour ceux qui ont envie de danser, les soirées de set dancing sont ouvertes à tous. Un bon endroit pour découvrir l'Irish coffee, un cocktail à base de café, de crème et de whisky. 12a Lower Bridge Street, The Liberties, Dublin 8. Ouvert tous les jours de 8h à 00h30. Site du pub O' Shea's Merchant
Crédit : faithie / 123RF

The Auld Dubliner

6,80,€ la Guinness

Pilier de Temple Bar, ce pub est réputé pour son hospitalité et ses sessions de musique traditionnelle du tonnerre. Tout est en bois dans cet endroit, les tonneaux servent de table, ce qui rajoute à l'authenticité du lieu. Au menu, le "coddle" de Dublin, une marmite avec des pommes de terre, du bacon et des oignons ainsi que de l'Irish Stew, le ragoût d'agneau à déguster avec une pinte de bière et du Soda bread, le pain typique irlandais sans levage. Comptez entre 6 et 8€ pour une pinte de bière. 24 - 25 Temple Bar. The Auld Dubliner est ouvert le lundi et mardi de 10h30 à 23h30, du mercredi au samedi de 10h30 à 2h30 et le dimanche de 12h30 à 23h. Site du pub The Auld Dubliner
Crédit : jvdwolf / 123RF

The Cobblestone

6€ la pinte de bière

A Smithfield, The Cobblestone est un endroit sans fioriture qui propose des sessions de musique en live avec des musiciens venus de tout le pays. Dans ce pub de la famille de Tom Mulligan, on joue de la musique traditionnelle depuis plus de cinq générations, si ce n'est plus. 77 King St N, Smithfield, Dublin 7. Ouvert lundi et mardi de 19h à 23h30, du mercredi au vendredi de 16h30 à 23h30, samedi et dimanche de 13h30 à 23h30. Site du pub The Cobblestone
Crédit : faithie / 123RF

The Celt

7,50€ l'Irish Coffee

Pas clinquant pour un sou, le discret oub The Celt est pourtant une institution à Dublin. Son ambiance, sa décoration avec ses photos vieilles et ses coupures de journaux anciens contribuent à son charme désuet. Sessions de musique live tous les soirs dès 21h. Comptez 15,95€ l'Irish stew ou le fish and chips et 7,50€ l'Irish coffee. 81 Talbot St, North City. Ouvert de 10h à 23h30 en semaine et jusque 00h30 le week-end. Site du pub The Celt
Crédit : Brent Hofacker / 123RF

O Donoghue's Pub

6€ la pinte de bière

TNon loin de St Stephen's Green, au sud de la capitale, ce pub mythique a accueilli des légendes de la musique irlandaise comme les Dubliners et Christy Moore. Pour son atmosphère généreuse et 100% authentique, vous n'allez pas regretter de vous être un peu excentré de Temple Bar en vous rendant au O' Donoghue's Pub. 2 euros le café/thé, 6 euros la pinte de bière.15 Merrion Row. Site du O' Donoghue's Pub
Crédit : O' Donoghue's Pub

Climat

Quand partir à Dublin ? La capitale irlandaise possède un climat océanique, frais et humide. Même si Dublin est localisée dans la partie la moins pluvieuse de l'Irlande (c'est à l'ouest qu'il pleut le plus), les pluies restent néanmoins fréquentes, bien qu'elles demeurent peu abondantes. Et ce, même l'été. L'hiver, si les températures stagnent au-dessus de zéro degré, l'humidité peut augmenter le froid ressenti. Le ciel est nuageux et les précipitations courantes. Au printemps, le mercure s'élève progressivement, les pluies baissent en intensité. Les températures s'adoucissent en mai. C'est la saison la plus ensoleillée, cela dit la météo peut changer plusieurs fois durant une journée. De juin à août, l'été se fait frais et nuageux. Le mercure dépasse rarement les 25°C et la pluie n'est jamais loin. Même à cette saison, veste, pull et imperméable sont indispensables. Puis, de septembre à novembre, le temps se montre gris, nuageux et pluvieux. C'est au mois de novembre que le vent souffle le plus fort. Retrouvez l'ensoleillement, la température moyenne et les jours de pluie mois par mois dans le tableau de la météo à Dublin ci-dessous.

Mois Ensoleillement Température moyenne Jours de pluie Note
Janvier 2h/jour 5°C 13 ***
Février 3h/jour 5°C 10 ***
Mars 3h/jour 6°C 10 ***
Avril 5h/jour 8°C 11 ***
Mai 6h/jour 12°C 10 ****
Juin 6h/jour 14°C 11 ****
Juillet 5h/jour 16°C 13 ****
Août 5h/jour 16°C 12 ****
Septembre 4h/jour 13°C 11 ****
Octobre 3h/jour 11°C 11 ****
Novembre 2h/jour 8°C 12 ***
Décembre 3h/jour 5°C 14 ***

Autour du même sujet