Poème pour maman : des mots touchants pour lui dire je t'aime

Poème pour maman : des mots touchants pour lui dire je t'aime Quoi de plus beau que de dire à sa Maman tout son amour ? Voici quelques "poèmes pour maman" sous forme de mots touchants pour vous laisser aller au plus beau des sentiments.

Exemple de poème pour maman 1

Dans ton amour, je suis né(e) / De tes bras, tu m'as bercé(e) / De tes mots, tu m'as consolé(e) / Par ton attitude sereine, tu m'as donné confiance / Et sous ton bienveillant regard, voilà que j'affronte la vie / Les joies, les peines et les soucis / Aujourd'hui est un jour béni / Celui où je t'adresse mille mercis.

Exemple de poème pour maman 2

Quand il faisait nuit, tu étais là / Quand il faisait froid, tu étais là / Quand j'avais faim, Quand j'avais peur / Quand je ne croyais qu'au malheur, tu étais là.
Dans tes yeux, Maman, le ciel est toujours bleu / Et les hirondelles, à tire d'aile / S'envolent pour déposer sur ta joue / Mes baisers d'amour / Pour toi, pour toujours.

Exemple de poème pour maman 3

Dors mon petit ange / Je veille sur toi / Petit bout de moi / Chemine et vendange / Les raisins de la vie / Cette berceuse, au coeur de la nuit, tu me l'as chantée / Ces mots, au coeur des tourments, m'ont toujours guidé(e) / Maman chérie, je vis dans un bois joli / Dès que tu apparais, l'horizon s'éclaircit.

Exemple de poème pour maman 4

Une rose, un iris et un tournesol / Ta peau, tes yeux, et ton sourire / Fleurs de l'amour réunies dans un bouquet / Que je te tends, Maman / Que je te remets.
Merci pour ta tendresse et ta patience / Pour tes attentions et pour notre connivence / Une rose, un iris et un tournesol / Ta peau, tes yeux, et ton sourire / Fleurs de l'amour réunies dans un bouquet / Pour te témoigner, Maman, mon amour à tout jamais.

Exemple de poème pour maman 5

Tu es la fée, depuis que je suis né(e) / Qui, d'un coup de baguette magique, chasse les peines et les méchancetés / Tu es la fée, depuis que je suis né(e) / Qui, d'un abracadabra enchanté, repousse les tristes sires et la fatalité / Tu es la fée, depuis que je suis né(e) / Qui, d'un sort jeté, parfume les matins / Colore les étoiles / Et sublime les années / Maman, ma fée, je t'aime pour l'éternité.

Voir aussi : notre page spéciale fête des mèresles poèmes pour la Fête des pères

Fête des mères

Annonces Google