Test Covid : PCR, antigénique, autotest, lequel utiliser ? Où et quand ?

Test Covid : PCR, antigénique, autotest, lequel utiliser ? Où et quand ? Entre les tests PCR, antigéniques et les autotests, pas évident de se retrouver dans le nouveau protocole sanitaire. Fiabilité, utilisations, payant ou gratuit ? On vous explique tout à propos des tests.

Tests PCR, antigéniques et autotests, ils sont au cœur du nouveau protocole sanitaire. Depuis le 3 janvier 2022, les autorités mettent l'accent sur le dépistage des cas contact et présentent l'augmentation du nombre de tests à réaliser comme le petit prix à payer pour éviter l'isolement. Le test PCR reste le nerf de la guerre et toutes les personnes vaccinées présentant des symptômes ou étant cas contact doivent dans les plus brefs délais se prêter au test PCR ou antigénique et déceler leur contamination par le virus avec l'écouvillon nasopharyngé. Si le résultat est négatif il faut encore se soumettre à deux autotests à J+2 et J+4 du dernier contact avec la personne infectée par le Covid-19. Puis un quatrième test, PCR celui-ci, attend le cas contact si l'un des deux autotests se révèle positif. Avec des fiabilités et des délais de résultats différents, tous les tests sont mis à profit pour tenter d'endiguer l'épidémie et surtout de repérer toutes les contaminations.

Test PCR, dépistage le plus fiable ?

Le test PCR est le moyen de dépistage présent depuis le début de l'épidémie et celui qui offre les résultats les plus précis. Un écouvillon permet de réaliser un prélèvement nasopharyngé, le mucus récupéré est ensuite analysé en laboratoire pour déceler la présence du Covid-19. Le PCR est le seul test à pouvoir indiquer quel type de variant est à l'origine de l'infection. Sa fiabilité fait de lui le test privilégié par les autorités sanitaires mais l'obtention de résultats aussi fins implique des délais plus longs soit 24 heures après la réalisation du test. Ses cousins, le test antigénique et l'autotest, sont arrivés en renfort pour obtenir des résultats plus rapides et si le premier est suffisamment fiable pour se suffire à lui-même, le second doit être systématiquement complété par un PCR pour confirmer le résultat. Malgré ces alternatives, le test PCR reste le seul recommandé pour les personnes dont l'apparition des premiers symptômes remontent à quatre jours ou plus et pour les patients les plus vulnérables.

Les test PCR peuvent uniquement être réalisés  dans des centres de dépistage et les laboratoires. Selon les lieux, la prise de rendez-vous est obligatoire. Dans la plupart des centres, les tests restent accessibles sans rendez-vous mais l'attente risque d'être plus longue car vous ne serez certainement pas la seule personne à vous rendre dans un lieu de dépistage itinérant.

Pour faciliter l'accès aux tests, le ministère des Solidarités et de la Santé a décidé de lancer un formulaire de dépistage pour ceux qui veulent venir se faire tester dans les laboratoires.  Il vous faudra notamment préciser les raisons pour lesquelles vous souhaitez vous faire dépister. Vous pouvez télécharger le document juste en-dessous !

Test antigénique, qu'est ce c'est ?

Il s'agit, comme pour le test PCR, d'un prélèvement nasopharyngé à l'aide d'un écouvillon mais il se contente de détecter les antigènes, soit certaines protéines caractéristiques produites par le Sars-CoV-2 dans le corps humain. Les résultats du test antigénique sont nettement plus rapides puisqu'ils sont disponibles au plus tard 30 minutes après le test. Rapide mais moins précis, l'antigénique permet de détecter la présence du Covid-19 mais aucunement le génome ou variant responsable de l'infection. Le délai des résultats est le point fort du dispositif qui permet de mettre en place un contact tracing, stratégie du gouvernement pour contenir la propagation du virus, plus rapidement.

De nombreux professionnels de santé sont en mesure d'effectuer un test antigénique, sur le site de l'Assurance Maladie on peut lire que "les médecins, les infirmiers diplômés d'État, les masseurs-kinésithérapeutes, les sages-femmes, les dentistes et les pharmaciens peuvent réaliser les tests antigéniques dans leur cabinet, au domicile du patient, au sein des officines ou dans des barnums."

Si au début de l'épidémie un test antigénique positif devait être complété par un test PCR pour connaître le variant contracté, aujourd'hui cela n'est plus obligatoire mais reste recommandé. Le Conseil scientifique met aussi en garde les Français sur la notion de fausse sécurité : "Les tests virologiques négatifs, en particulier les tests antigéniques compte tenu de leur moindre sensibilité, ne permettent pas d'exclure une infection et l'application des gestes barrières demeure primordiale dans ce cas de figure." "Il convient de rester prudent malgré un test négatif", peut-on aussi lire sur Service-public.fr, le site officiel de l'administration.

L'autotest, est-ce efficace de se dépister tout seul ?

De tous les dispositifs, l'autotest est le moins fiable et pour cause le prélèvement utilisé pour déterminer la présence du virus n'est pas aussi efficace qu'avec un test PCR ou antigénique. Un autotest se contente d'un échantillon de mucus prélevé en surface, dans la narine entre 2 et 4 cm de profondeur. Moins fiable ne signifie pas pour autant inefficace, la Haute Autorité de Santé estime autour de 80% la fiabilité des résultats chez les personnes symptomatiques et entre 50 et 60% chez les patients asymptomatiques. Le mise en service de l'autotest est intervenue pour désengorger les files d'attente dans les centres des dépistage et les laboratoires. En revanche, s'il s'avère positif l'autotest doit être complété par un test PCR.

L'autotest se trouve essentiellement en pharmacie au prix de 5,20€, mais jusqu'au 31 janvier, ils sont aussi vendus en grande surface à des tarifs inférieurs. Comme pour les autres tests, ils sont gratuites pour les personnes vaccinées, les mineurs de moins de 12 ans et remboursé pour les professionnels travaillant avec les personnes âgées ou en situation de handicap.

Où se faire tester au Covid en France (carte et moteur de recherche) ?

Si vous présentez des symptômes du Covid et même si vous n'avez aucun de symptômes, vous allez probablement chercher à vous faire tester. Pour pouvoir le faire, le ministère des Solidarités et de la Santé a mis en place une carte interactive permettant d'identifier un lieu de dépistage sur le site sante.fr

Coronavirus