Confinement et consommation d'énergie : quel impact sur votre facture ? Nos estimations

Confinement et consommation d'énergie : quel impact sur votre facture ? Nos estimations Avec toute la famille à la maison, le confinement a des effets sur le budget des ménages. Avez-vous d'ailleurs pensé à regarder votre consommation d'énergie ? Celle-ci pourrait occasionner une mauvaise surprise sur votre prochaine facture. Pour l'anticiper, nous vous proposons de retrouver trois simulations types.

Déjà un mois que vous restez à la maison et avec la lumière davantage allumée en mars (l'allongement de la durée des jours en avril limite cette sur-consommation) mais aussi les connexions internet, les ordinateurs portables branchés, les tablettes ou smartphones à recharger ou encore les visios avec la famille, les collègues ou les professeurs des enfants, c'est la consommation d'énergie qui trinque !

Mais quel sera vraiment l'impact du confinement sur votre facture ? Pour le savoir, nous avons demandé au comparateur Olawatt (appartenant à BeMove, société du groupe CCM Benchmark, comme Linternaute.com) de nous fournir plusieurs simulations de consommation d'énergie. De quoi obtenir une idée précise de la facture à attendre et pourquoi pas réfléchir si besoin à un changement d'opérateur d'énergie, solution n°1 pour faire baisser la note. Avec le confinement, vous avez davantage de temps pour vous pencher sur la question ! Vous pouvez d'ailleurs remplir un questionnaire sur le site d'Olawatt pour étudier plus précisément vos besoins.

Avec le confinement, quel impact sur la facture d'énergie d'un logement étudiant ?

Olawatt nous a tout d'abord fourni un foyer type correspondant à un logement étudiant. Prenons ainsi l'exemple de Kylian, 22 ans, étudiant à Rennes. Avec le confinement, il passe désormais ses journées dans son studio de 20 m². Celui-ci a un chauffage électrique qu'il a utilisé jusqu'au 15 avril avant de complètement le couper et des plaques de cuisson électriques. Ses cours sont assurés à distance et il les suit via son ordinateur portable. Sa box internet fonctionne donc à plein régime comme ses enceintes qui lui permettent d'écouter de la musique tout au long de la journée. Autre changement par rapport à sa vie quotidienne,  il déjeune et dîne à la maison, puisque le restaurant universitaire est fermé. Enfin, il n'utilise plus la machine à café de son université, qu'il a troqué pour sa petite cafetière maison qu'il utilise chaque jour. A partir de ces données, Olawatt nous a calculé sa consommation détaillée :

Appareil électroménager Hypothèse d'utilisation Consommation électrique quotidienne supplémentaire (jusqu'au 15/04) Consommation électrique quotidienne supplémentaire (après le 15/04)
Chauffage 9,5 heures supplémentaires par jour (jusqu'au 15 avril) 9,39 kWh 0 kWh
Eclairage 2 heures de plus par jour pour une ampoule (jusqu'au 15 avril) 0,024 kWh 0 kWh
Ordinateur 7 heures par jour en plus 0,7 kWh 0,7 kWh
Box Internet 8 heures par jour en plus 0,096 kWh 0,096 kWh
Chaîne HiFi 5 heures par jour 0,31 kWh 0,31 kWh
Micro-ondes 1 fois 5 minutes par jour 0,1 kWh 0,1 kWh
Cafetière 2 fois 5 minutes par jour 0,25 kWh 0,25 kWh
Cuisson 2*10 minutes par jour (plaques électriques) 0,5 kWh 0,5 kWh
  TOTAL 11,37 kWh 1,956 kWh
Supplément de consommation "confinement" sur la facture de mars 2020* (en prenant en compte le confinement débuté le 17 mars seulement) Supplément de consommation "confinement" sur la facture d'avril 2020
en kWh en €** en kWh en €**
125,07 kWh           19,34 € 135,216 kWh           20,90 €

**sur la base d'un tarif "base", avec un compteur 6 kVA, prix aux tarifs réglementés de vente (tarif bleu EDF) - prix mars-avril 2020 - kWh TTC = 0,1546€

Au final, et en partant sur un confinement débuté le 17 mars dernier suite aux annonces d'Emmanuel Macron, Kylian aura donc consommé 11,37kWh de plus entre le 17 mars et le 31 mars, contre 1,956kWh en avril, mois plus chaud et qui demande, avec l'allongement de la durée du jour, moins de lumière. Sur sa facture, et en considérant que cet étudiant restait aussi chez lui auparavant les week-ends (pas d'aller-retour régulier dans sa famille par exemple), le confinement a bien un effet important sur sa facture : 19,34 euros de plus en mars, 20,90 euros en avril (confinement sur toute la durée du mois) ! Une augmentation loin d'être négligeable pour un étudiant...

Quelle augmentation pour un couple vivant en appartement avec un enfant ?  

Deuxième exemple, celui d'un couple vivant dans un appartement de région parisienne à Suresnes (Hauts-de-Seine) en compagnie de leur fils, Léo, 12 ans. Comment s'organise leur confinement ? Le couple télétravaille et dispose d'ordinateurs portables pour cela. Ils ont donc besoin d'une connexion internet opérationnelle toute la journée. Leur fils Léo est aussi un gros consommateur puisqu'il joue davantage aux jeux vidéo avec sa console et enchaîne les séries Netflix sur l'écran de la télévision du salon. Autre changement par rapport à d'habitude, ils déjeunent ensemble le midi et utilisent donc davantage le micro-ondes, les appareils de cuisson électriques, la cafetière ou la bouilloire. Enfin, comme pour Kylian, le chauffage a été définitivement coupé le 15 avril. Pour cette estimation, nous avons seulement comptabilisé la sur-consommation sur 5 jours, considérant que la consommation faite le week-end ne changeait pas de d'habitude où le couple est également à la maison.

Appareil électroménager Hypothèse d'utilisation Consommation électrique quotidienne supplémentaire (jusqu'au 15/04) Consommation électrique quotidienne supplémentaire (après le 15/04)
Lave-vaisselle 5 repas de plus à la maison/semaine, x 3 personnes, soit 2 cycles de plus par semaine 0,6 kWh 0,6 kWh
Chauffage 9,5 heures supplémentaires par jour 22,53 kWh 0 kWh
Eclairage 2 heures de plus par jour pour 2 ampoules 0,048 kWh 0 kWh
Ordinateur 7 heures par jour en plus x 2 ordinateurs 1,4 kWh 1,4 kWh
TV 2 heures par jour 0,4 kWh 0,4 kWh
Console de jeux 3 heures par jour 0,345 kWh 0,345 kWh
Box Internet 8 heures par jour en plus 0,096 kWh 0,096 kWh
Micro-ondes 2 fois 5 minutes par jour 0,2 kWh 0,2 kWh
Bouilloire et cafetière 4 fois 5 minutes par jour 0,5 kWh 0,5 kWh
Cuisson 10 minutes par jour (plaques électriques) 0,25 kWh 0,25 kWh
  TOTAL 26,369 kWh 3,791 kWh
Supplément de consommation "confinement" sur la facture de mars 2020* Supplément de consommation "confinement" sur la facture d'avril 2020
en kWh en €** en kWh en €**
290,059 kWh           46,03 € 305,391 kWh           48,47 €

*en prenant en compte que le confinement a débuté le 17 mars 2020.

**sur la base d'un tarif "base", avec un compteur 6 kVA, prix aux tarifs réglementés de vente (tarif bleu EDF) - prix mars-avril 2020 - kWh TTC = 0,1546€

Au final, le confinement représentera une augmentation de la facture de plus de 40 euros sur les mois de mars et d'avril pour cette famille d'Ile de France.

Quel impact pour famille vivant dans une maison et utilisant le gaz ?

Pour ce troisième cas, nous avons opté pour le cas d'une famille avec deux enfants, vivant cette fois dans une maison et qui dispose du gaz pour le chauffage et son appareil de cuisson. Comment s'organise leur confinement ? Thomas, le père de famille, a eu la possibilité de poursuivre son activité en télétravail. Il dispose d'un ordinateur portable pour travailler qu'il laisse branché une grande partie de la journée. Mélanie est en arrêt de travail pour garde d'enfant et s'occupe de Louise (5 ans) et Paul (8 ans). La télévision et la chaîne hi-fi est davantage utilisée par rapport à d'habitude, tout comme la cafetière et la bouilloire ou l'appareil de cuisson au gaz qui est allumé le midi contrairement à d'ordinaire. Là aussi, la sur-consommation n'est calculée que sur les cinq jours de la semaine, le week-end étant conforme à d'habitude. Verdict : leur consommation supplémentaire entraîne une augmentation de 60 euros.

Consommation supplémentaire (électricité + gaz) jusqu'au 15 avril.

Hypothèses de consommation complémentaire : Consommation énergétique quotidienne supplémentaire (jusqu'au 15/04)
   
Appareil électroménager Hypothèse d'utilisation Consommation électrique quotidienne supplémentaire Consommation quotidienne de gaz supplémentaire
Lave-vaisselle 5 repas de plus à la maison*4 personnes/semaine, soit 2,5 cycles de plus par semaine 0,75 kWh    
Chauffage 9,5 heures supplémentaires par jour     99,5 kWh
Eclairage 2 heures de plus par jour pour une ampoule (jusqu'au 15 avril) 0,024 kWh    
Ordinateur 7 heures par jour en plus 0,7 kWh    
TV 3 heures par jour en plus 0,6 kWh    
Box Internet 8 heures par jour en plus 0,096 kWh    
Chaîne HiFi 2 heures par jour en plus 0,062 kWh    
Micro-ondes 2 fois 5 minutes par jour en plus 0,2 kWh    
Bouilloire et cafetière 4 fois 5 minutes par jour 0,5 kWh    
Cuisson 1 repas de plus par jour (gaz)     2 kWh
  TOTAL 2,932 kWh 101,5 kWh

Consommation supplémentaire sur la période après le 15 avril

Hypothèses de consommation complémentaire : Consommation énergétique quotidienne supplémentaire (après le 15/04)
   
Appareil électroménager Hypothèse d'utilisation Consommation électrique quotidienne supplémentaire Consommation quotidienne de gaz supplémentaire
Lave-vaisselle 5 repas de plus à la maison*4 personnes/semaine, soit 2,5 cycles de plus par semaine 0,75 kWh    
Chauffage 9,5 heures supplémentaires par jour     0 kWh
Eclairage 2 heures de plus par jour pour une ampoule (jusqu'au 15 avril) 0 kWh    
Ordinateur 7 heures par jour en plus 0,7 kWh    
TV 3 heures par jour en plus 0,6 kWh    
Box Internet 8 heures par jour en plus 0,096 kWh    
Chaîne HiFi 2 heures par jour en plus 0,062 kWh    
Micro-ondes 2 fois 5 minutes par jour en plus 0,2 kWh    
Bouilloire et cafetière 4 fois 5 minutes par jour 0,5 kWh    
Cuisson 1 repas de plus par jour (gaz)     2 kWh
  TOTAL 2,908 kWh 2 kWh
Supplément de consommation "confinement" sur la facture élec+gaz de mars 2020* Supplément de consommation "confinement" sur la facture élec+gaz d'avril 2020*
                                                              60,81 €                                                               58,53 €

*sur la base d'un tarif "B1/B2i", en zone tarifaire 1, prix aux tarifs réglementés de vente pour mars (kWh TTC = 0,05 €) et pour avril (kWh TTC = 0,0473€).