Comorbidité : quel lien avec le Covid-19 ? Définition et exemples

Comorbidité : quel lien avec le Covid-19 ? Définition et exemples Cancer, hypertension, diabète, etc., les comorbidités présentant un risque en cas de contamination sont nombreuses, nous vous aidons à les identifier. Nous vous proposons également une définition de ce terme médical afin d'y voir plus clair.

Avec l’âge des patients, la comorbidité fait partie des facteurs de risque. Un patient déjà atteint de certaines maladies ou certains troubles a en effet plus de risques de tomber gravement malade en cas de contamination au Covid-19. C’est par exemple le cas des personnes atteintes d’obésité, de cancer, de diabète ou encore d’hypertension. Ces personnes doivent ainsi redoubler de prudence pour éviter de tomber malades. Elles sont également prioritaires lors de la vaccination et bénéficient d'une grande attention de la part des soignants.

En cas d’infection au coronavirus, prendre en compte les comorbidités du patient permet d’identifier l’approche thérapeutique à adopter. Plusieurs outils sont ainsi utilisés pour mesurer les comorbidités : il s’agit du score CIRS-G, du score de Charlson ou encore du score Elixhauser. Il s’agit d’une mesure nécessaire pour adapter le traitement en cas de développement de formes sévères de la maladie. Plusieurs comorbidités sont identifiées comme étant des facteurs de risque en cas d’infection, nous vous aidons à découvrir lesquelles.

Qu'est-ce qu'une comorbidité ? Définition

La comorbidité est un terme médical qui désigne la présence de plusieurs maladies ou de plusieurs troubles aigus ou chroniques chez une même personne. Ces troubles sont généralement associés à une maladie principale de laquelle ils découlent. Il s’agit par exemple du diabète ou de l'hypertension, des troubles que l’on retrouve fréquemment chez les personnes souffrant d'obésité. La comorbidité est une notion qui est prise très au sérieux dans le cadre de l'épidémie de Covid-19, car elle augmente le risque de développer des formes graves.

Quel lien entre comorbidité et Covid ?

En ce qui concerne le coronavirus, on parle de comorbidité lorsque celui-ci vient s’ajouter à un trouble ou à une maladie déjà existante chez le patient. Lorsqu’une personne présente une comorbidité, le risque de développer une forme grave de Covid-19 est donc plus élevé. D’ailleurs, selon un rapport de Santé Publique France datant du 22 octobre 2020, plus de 90 % des personnes hospitalisées en réanimation présentaient des comorbidités. La Haute Autorité de Santé confirme également que les comorbidités augmentent le risque de développer une forme grave de Covid-19. Il s’agit selon elle d’une influence "marquée et significative". Elle met toutefois en avant le "rôle majeur et prépondérant de l’âge dans la survenue des décès liés à la Covid-19".

Cancer, hypertension... Comorbidité et coronavirus

Plusieurs comorbidités ont été désignées comme étant des facteurs aggravants en cas d’infection au coronavirus. C’est par exemple le cas du cancer et de l’hypertension. Les personnes atteintes de cancer sont en effet très fragiles face aux infections virales. Un risque qui augmente encore plus lorsqu’elles suivent un traitement de type chimiothérapie. Ces traitements ont en effet tendance à fragiliser leurs défenses immunitaires, ce qui augmente le risque de développer une forme grave. De fait, les personnes souffrant de maladies auto-immunes sont également plus fragiles face aux infections virales et donc au Covid-19. Il en est de même pour les patients atteints d'hypertension artérielle. Un trouble souvent associé à l’âge qui peut donc augmenter le risque d'hospitalisation ou de décès.

Autres exemples de comorbidités

Les spécialistes ont également identifié d’autres comorbidités pouvant augmenter le risque de développer une forme sévère de la maladie. Il s’agit notamment de :

  • L’obésité avec un IMC> 30 kg/m2
  • Le diabète de type 1 et 2
  • La bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO)
  • L’insuffisance respiratoire
  • L’insuffisance cardiaque
  • L’insuffisance rénale chronique terminale
  • Le fait d’avoir subi une transplantation d’organe ou de cellules souches
  • Les maladies hépatiques chroniques et notamment la cirrhose
  • Les antécédents d’accident vasculaire cérébral
  • La trisomie 21, notamment après 40 ans
  • Les troubles psychiatriques

Quels sont les principaux facteurs de comorbidité ?

Bien qu’il ne semble pas possible d'établir un lien entre comorbidités et augmentation du risque d’infection au Covid-19, il est toutefois établi que la présence de comorbidités favorise le développement de formes graves de la maladie. Selon La Haute Autorité de Santé, après l’âge des patients, les principaux facteurs de comorbidités sont l’insuffisance rénale chronique terminale, le fait d’avoir subi une transplantation et la trisomie 21. Ces comorbidités présentent selon la HAS un "très haut risque de décès (RR > 3 dans la majorité des études)".

Vaccin