Assurance scolaire : à quoi sert-elle, est-elle obligatoire ?

Assurance scolaire : à quoi sert-elle, est-elle obligatoire ? ASSURANCE SCOLAIRE - Dans la panoplie des contrats d'assurance se trouve l'assurance scolaire. Est-elle vraiment utile lorsqu'on a un enfant ? Les parents sont-ils obligés d'y souscrire ? Voici ce qu'il faut savoir.

[Mis à jour le 9 août 2018 à 14h15] La rentrée scolaire approche à grands pas et ceux qui souhaitent anticiper ont déjà la tête dans les papiers administratifs. Parce qu'un accident est vite arrivé dans la cour de récréation, de nombreux parents songent à souscrire à une assurance scolaire. Contrairement à une idée reçue, elle n'est pas obligatoire, mais simplement recommandée. Elle s'avère utile pour couvrir les dommages que son enfant pourrait causer à un tiers, en le poussant par exemple, ou s'il se fait mal sans qu'il n'y ait forcément de responsable. Pour les activités extrascolaires, l'assurance scolaire est en revanche obligatoire. Sans elle, un élève ne pourra pas participer à une classe verte, une visite au musée ou à d'autres sorties facultatives. Notez que certains contrats multirisques habitation ou garantie accidents de la vie comprennent déjà une assurance scolaire.

Que garantit une assurance scolaire ?

L'assurance scolaire se compose d'une garantie responsabilité civile, pour les dommages causés par l'élève, et d'une garantie accident corporel pour les dommages qu'il pourrait subir. Il s'agit donc d'un double niveau de garantie. Le contrat peut être souscrit auprès de votre assureur habituel ou via un contrat de groupe proposé par une association de parents d'élèves ou une institution scolaire privée. Quant aux garanties vol, racket, aide à l'hospitalisation ou service d'assistance, elles dépendent du type de contrat souscrit. Certains organismes proposent alors d'autres niveaux de garantie, plus ou moins utiles. Attention à bien vérifier vos autres contrats d'assurance pour vous assurer que ces clauses n'y figurent pas déjà.

Assurance scolaire, responsabilité civile, habitation : attention au doublon !

Pensez à vérifier que votre assurance habitation multirisque ou votre garantie individuelle accidents ne fasse pas double emploi : certains de ces contrats incluent en effet la même responsabilité civile que l'assurance scolaire ! La responsabilité civile de la multirisque habitation des parents couvre les mêmes éléments que celle de l'assurance scolaire. Mais en sus de garantir cette responsabilité civile, l'assurance scolaire permet, elle, de garantir également les dommages que l'enfant pourrait subir, et ce grâce à l'individuelle accidents, clause moins présente dans les assurances habitation. Le coût annuel d'une assurance scolaire est généralement compris entre 10 et 40 €, selon les assureurs.

Autres assurances

Annonces Google