Je travaille en Chine, comment remplir ma déclaration de revenus ?

Je travaille en Chine, comment remplir ma déclaration de revenus ? Si vous travaillez en Chine, vous êtes tenu de continuer à déclarer certains de vos revenus en France. En la matière, tout dépend de votre domiciliation fiscale.

Même si vous êtes expatrié et que vous travaillez en Chine, il est possible que vous soyez considéré comme résident fiscal français. Plus concrètement, au regard du droit français, vous êtes domicilié fiscalement en France si :

  • Votre foyer reste en France, même si vous êtes amené à séjourner dans un autre pays durant une grande partie de l'année d'imposition pour motif professionnel. Autrement dit, toute personne ayant sa résidence principale (ou celle de sa famille) en France est considérée comme un résident fiscal français.
  • Vous séjournez plus de 183 jours par an sur le territoire français, même dans un hôtel.
  • Vous avez le centre de vos intérêts économiques en France et il s'agit du lieu de vos principaux investissements ou activités professionnelles.
  • Votre activité professionnelle principale, salariée ou non, se situe en France.

Remplissez le formulaire 2047

Si votre foyer fiscal se trouve en France et que vous êtes un salarié détaché à l'étranger, vous avez l'obligation de déclarer tous vos revenus, y compris les salaires que vous avez perçus en Chine. Pour cela, il existe un formulaire spécifique, dédié aux revenus de source étrangère : le formulaire 2047. Notez néanmoins qu'il est possible, dans certains cas, de bénéficier d'une exonération d'impôt sur le revenu pour les salaires perçus à l'étranger. Pour cela, le déclarant doit remplir l'une des conditions suivantes :

  • Avoir exercé une activité de prospection commerciale pendant plus de 120 jours au cours de l'année.
  • Avoir exercé une activité pendant plus de 183 jours en Chine au cours de l'année, pour un chantier de construction ou de montage, l'installation d'ensembles d'industries, l'ingénierie, la recherche ou l'extraction de ressources naturelles, ou la navigation à bord de navires immatriculés au registre international français.
  • Il doit s'agir d'une rémunération soumise à l'impôt chinois, à condition que cet impôt soit au moins égal aux deux tiers de celui que le déclarant aurait payé en France.

Renseignez-vous après des services fiscaux

A contrario, si votre résidence fiscale se situe en Chine, la situation est totalement différente. Dans ce cas, vous ne restez imposable en France que sur vos revenus de source française. Le reste de vos ressources est à payer directement en Chine. Vous l'aurez compris, votre régime d'imposition dépend donc de votre statut, selon que vous travaillez en Chine pour un employeur français, simplement en tant que travailleur détaché, ou selon que vous travaillez pour un employeur chinois tout en devenant résident fiscal de Chine.

Dans tous les cas, afin de ne pas commettre d'erreur sur votre déclaration de revenus, il est vivement conseillé de vous rapprocher des services d'imposition des deux pays, pour être certain du fonctionnement de la fiscalité locale et française. Les administrations compétentes vous permettent également de connaître les formalités afférentes à vos déclarations pour votre première année à l'étranger, puis les suivantes. Selon votre profil, celles-ci sont en effet susceptibles de différer, tout comme le taux d'imposition minimum. 

Revenus de l'étranger