Comment déclarer les travaux dans un logement loué aux impôts ?

Comment déclarer les travaux dans un logement loué aux impôts ? Au cours de l'année d'imposition, vous avez réalisé des travaux d'amélioration ou de réparation de vos investissements locatifs. Les modalités de déclaration aux impôts vont dépendre de votre situation.

Vous êtes propriétaire de plusieurs biens immobiliers que vous avez mis en location ces dernières années. Ravalement de façade, remplacement d'une chaudière vieillissante... Vous avez dû effectuer de sérieux travaux au cours de l'année d'imposition. Vient le moment de remplir votre déclaration de revenus, et vous êtes quelque peu perdu : pouvez-vous mentionner ces travaux ? Si oui, où ? Sont-ils déductibles des loyers que vous avez encaissés au cours de l'année ? En vérité, tout va dépend de votre situation. Pour y voir clair, Linternaute.com vous explique tout : 

  • Vous louez des biens meublés : dans ce cas attention, les revenus que vous avez tirés de la location ne sont pas des revenus fonciers ! Ils sont bien soumis à l'impôt sur le revenu, mais dans la catégorie des bénéfices industriels et commerciaux (BIC). En dessous de 72 600 euros, vous êtes au régime micro-BIC, qui ne permet pas de créer de déficit puisque vous bénéficiez d'un abattement forfaitaire de 50%. Au régime réel, vous avez la possibilité de déduire certains frais comme les frais d'entretien et de réparation. Il faudra pour cela, remplir la déclaration 2042-C PRO en indiquant si vous accusez ou non des déficits. 
  • Vous louez des biens non-meublés : dans ce cas, vous relevez vos recettes relèvent des revenus fonciers. Si elles sont inférieures à 15 000 euros par an, hors charges, vous êtes au régime micro-foncier. Vous vous voyez appliquer un abattement forfaitaire de 30%, qui ne vous permet pas de déduire d'éventuelles charges et travaux. En revanche, si vous optez pour le régime réel, c'est possible. Sont acceptés les travaux d'amélioration, de réparation et d'entretien. Oubliez les travaux d'agrandissement et de reconstruction. Pour en faire part au fisc, il vous faudra remplir la ligne 224 "Dépenses de réparation, d'entretien et d'amélioration" du formulaire 2044. Si vous déclarez en ligne, pensez à cocher la case dédiée aux revenus fonciers pour générer le formulaire dématérialisé. Le descriptif des travaux devra ensuite être inscrit en ligne 400. Pour chaque immeuble, vous devrez préciser la nature des travaux ainsi que, le nom de l'entrepreneur, la date de paiement des travaux et le montant de ceux-ci. 

Conservez tous vos justificatifs de paiement des travaux. Vous n'avez pas à les joindre à votre déclaration de revenus. Toutefois, l'administration fiscale est susceptible de vous les demander en cas de contrôle. 

Revenus fonciers