Personne invalide à charge : comment remplir sa déclaration de revenus ?

Personne invalide à charge : comment remplir sa déclaration de revenus ? Vous souhaitez rattacher à votre foyer fiscal une personne invalide qui n'est ni votre conjoint, ni un de vos enfants ? On répond à toutes vos questions sur la manière dont il faut déclarer une personne invalide à charge.

Rattacher une personne en situation d'invalidité et à votre charge ? C'est possible. Sachez toutefois qu'il faut respecter plusieurs conditions avant de remplir votre déclaration de revenus. On vous les résume : 

  • La personne doit vivre sous votre toi.t
  •  Elle doit être titulaire d'une carte d'invalidité ou d'une carte mobilité-inclusion avec la mention "invalidité". 
  • La personne à charge ne doit pas être votre conjoint ou vos enfants : en dehors de cela, il n'y a "aucune condition de parenté, d'âge ou de revenus", précisent les impôts sur leur site internet. 

La personne invalide aujourd'hui à votre charge répond en tout point à ces critères ? Dans ce cas, lors de la déclaration de revenus, penchez-vous sur la partie C consacrée aux "Personnes à charge" - en page 2 du formulaire n°2042 si vous recourez encore au formulaire papier. Vous devez remplir la case R "Autres personnes invalides vivant sous votre toit", avec le nombre de titulaires de la carte d'invalidité, leurs années de naissance, noms, prénoms, dates et lieu de naissance. 

"La personne peut être comptée à votre charge dès l'année au cours de laquelle elle a demandé la carte d'invalidité ou la CMI-invalidité", précisent les impôts. "Vous devez ajouter à votre propre revenu imposable celui de la personne invalide comptée à charge".

Pour rappel, chaque personne invalide rattachée à votre foyer fiscal donne lieu à une augmentation du nombre de parts du quotient familial (1 part pour une personne invalide recueillie). Ayez toutefois à l'esprit que cet avantage fiscal ne peut pas être cumulé avec la déduction des frais d'accueil d'une personne âgée de plus de 75 ans.