Assurance de prêt travaux : obligatoire, combien, avantage… Tout savoir

Assurance de prêt travaux : obligatoire, combien, avantage… Tout savoir ASSURANCE DE PRET TRAVAUX. Lors de la souscription d'un prêt travaux, l'assurance de prêt travaux peut aussi être choisie. Une décision à prendre en tenant compte de différents éléments.

[Mis à jour le 20 septembre 2022 à 10h29] La réalisation de travaux importants dans une maison ou un appartement induit souvent la souscription d’un crédit (sous la forme d’un prêt travaux, ou sous la forme d’un prêt non affecté). Pratique pour réaliser des travaux lorsqu’on ne dispose pas d’un apport personnel conséquent, le recours au crédit pour le financement des dits travaux n’est toutefois pas sans risque. Lors de la souscription d’un prêt travaux, les banques ou les organismes prêteurs proposent donc à leurs clients la souscription simultanée d’une assurance de prêt travaux. Comme n’importe quel type d’assurance, l’assurance de prêt travaux propose une protection à l’emprunteur en contrepartie du paiement d’une cotisation d’assurance.

Pour les non initiés, la souscription d’une assurance de prêt travaux référent peut s’avérer plus ou moins délicate. Derrière le concept d’assurance de prêt travaux se cachent en réalité quelques subtilités, notamment en ce qui concerne le coût de cette assurance. Quels sont donc les avantages à souscrire une assurance prêt travaux ? Quels en sont les inconvénients ? Quelles sont les conditions pour y accéder et quel impact sur le budget ? Tour d’horizon complet sur l’assurance de prêt travaux.

L'assurance de prêt travaux référent, c'est quoi ?

Dans sa définition la plus simple, l’assurance de prêt travaux référent désigne un contrat d’assurance qui permet de disposer d’une protection lors de la souscription d’un prêt travaux. Il s’agit, concrètement, de souscrire un contrat d’assurance qui vous protège en cas de difficultés de remboursement de votre crédit travaux. Selon les contrats, l’assurance de prêt travaux couvre par exemple la perte d’emploi, la maladie, l’invalidité ou encore le décès. L’assurance prêt travaux garantit alors le paiement des mensualités en se substituant au signataire du contrat. Présentée autrement, l’assurance de prêt travaux permet de se prémunir face à un changement de situation personnelle ou professionnelle qui peut entraîner une difficulté à rembourser le prêt travaux souscrit. Comme pour d’autres types de contrats d’assurance, il existe aujourd’hui tout un panel d’offres disponibles, formulées par tout un tas d’acteurs présents sur le marché. Avant de sélectionner une assurance de prêt travaux, il est vivement conseillé de procéder à une comparaison de ces offres.

Est-ce que l'assurance de prêt travaux est obligatoire ?

Contrairement à l’assurance de prêt immobilier, l’assurance de prêt travaux n’est pas obligatoire. Le caractère facultatif de l’assurance de prêt travaux autorise donc les particuliers qui souscrivent un prêt travaux à choisir ou non cette assurance en fonction de leur situation personnelle. Des éléments tels que la situation professionnelle (nature du métier exercé et type de contrat) et la situation personnelle (âge, état de santé, etc.) de l’emprunteur minimisent ou maximisent l’intérêt de souscrire une assurance de prêt travaux. Un enseignant titulaire à l’université de 35 ans sans enfant ne présente par exemple pas le même profil pour la souscription d’une telle assurance qu’un pompier de 58 ans père de famille.

Comment calculer le montant de l'assurance de prêt ?

Le montant de l’assurance de prêt travaux dépend de plusieurs facteurs, à savoir :

  • le montant du prêt travaux ;
  • la durée de remboursement du prêt travaux ;
  • le taux de l’assurance de prêt travaux.

D’une manière générale, plus le montant du prêt travaux et plus la durée de remboursement de ce crédit travaux sont élevés, plus le montant de l’assurance de prêt augmente. Pour un même montant emprunté et pour une même durée de remboursement, le taux d’assurance de prêt travaux appliqué par les organismes prêteur et/ou par les banques peut aussi faire varier le coût total de l’assurance de prêt travaux. Comme pour la souscription d’un crédit ou prêt immobilier, la comparaison des taux proposés par les différents acteurs s’impose. Il peut en effet exister des différences notables de taux entre deux acteurs différents pour un même projet, avec des économies parfois substantielles à réaliser.

Quels sont les avantages de l'assurance de prêt travaux ?

L’assurance de prêt travaux présente plusieurs avantages, à la fois pour l’emprunteur et pour l’organisme prêteur. Elle permet notamment deux choses :

  • Garantir le remboursement du crédit travaux. Avec la souscription d’une assurance de prêt travaux, l’organisme prêteur a la certitude de voir le crédit travaux remboursé, par l’emprunteur directement ou via son assurance. Cette garantie est parfois indispensable à l’organisme prêteur pour accorder le prêt travaux lorsqu’il estime trop important le risque de non-remboursement du crédit par le seul emprunteur.
  • Disposer d’une protection financière en cas d’imprévu : l’assurance de prêt travaux couvre tout un panel de situations imprévues qui implique une modification brutale de la situation financière de l’emprunteur. Il peut s’agir d’un accident de travail impliquant une incapacité temporaire de travail avec perte de revenus, de la perte d’un emploi, d’un problème de santé, etc. La souscription d’une assurance de prêt travaux permet alors de vivre avec plus de sérénité le remboursement du prêt travaux.

A noter par ailleurs que l’assurance de prêt travaux peut être personnalisée en fonction du profil de l’emprunteur. Il s’agit, concrètement, de souscrire une offre qui correspond parfaitement à ses besoins et au niveau de risque affiché par l’emprunteur.

Quels sont les inconvénients de l'assurance de prêt travaux ?

Le coût de la protection apportée à l’emprunteur est le principal inconvénient de l’assurance de prêt travaux. Comme pour n’importe quel type de contrat d’assurance, la souscription d’une assurance de prêt travaux implique inévitablement le paiement d’une cotisation mensuelle, dont le prix varie selon les modalités évoquées un peu plus haut (voir paragraphe sur le calcul du montant de l’assurance prêt travaux). En fonction de chaque situation, la souscription d’une assurance de prêt travaux peut représenter un budget plus ou moins conséquent, qui vient s’ajouter au coût initial du seul prêt travaux. Il est donc important d’évaluer, en amont, le coût de cette assurance de prêt travaux afin de mieux identifier le budget total nécessaire aux travaux.

Quels sont les revenus pris en compte pour un prêt immobilier ?

Comme pour la souscription d’un prêt immobilier, l’accès au prêt travaux est conditionné à l’étude de la situation financière de l’emprunteur. Il s’agit d’évaluer la capacité de remboursement de l’emprunteur en fonction de ses revenus et de ses charges. Dans cette évaluation, les revenus pris en compte ne se limitent pas aux seuls salaires. Tout ce qui constitue un revenu stable et régulier (pension de retraite, rente locative, allocations, etc.) est pris en compte par la banque ou par l’organisme prêteur. Les personnes qui affichent des revenus plus instables (profession libérale, indépendant, etc.) pourront rencontrer davantage de difficultés à justifier leur capacité de remboursement sur le long terme et donc à accéder au prêt travaux. L’assurance de prêt travaux peut alors être un élément déterminant pour faciliter leur démarche.