Prêt travaux : taux, simulation, action logement… Tout savoir

Prêt travaux : taux, simulation, action logement… Tout savoir PRET TRAVAUX. Aussi appelé crédit travaux, le prêt travaux est souvent indispensable au financement de travaux. Zoom sur ses principales caractéristiques.

[Mis à jour le 20 septembre 2022 à 11h05] Pour rénover un appartement, pour agrandir la maison, pour implanter une nouvelle terrasse dans le jardin ou encore pour changer les menuiseries, nombreux sont les Françaises et Français à nourrir des projets de travaux. Lorsque la réalisation des travaux implique des dépenses importantes, nombreux sont celles et ceux qui ont alors recours au prêt travaux, ou crédit travaux. Destiné, comme son nom l’indique, à financer les travaux, le prêt travaux fonctionne comme un crédit classique, avec quelques particularités notables. Les connaître permet de mieux anticiper la souscription d’un crédit travaux et d’éviter les mauvaises surprises au moment du remboursement du prêt travaux.

Définition, taux, conditions d’accès, travaux éligibles, notre guide dédié au prêt travaux vous apporte tout ce qu’il faut savoir sur ce type de prêt. Grâce à l’ensemble des informations sur le crédit travaux détaillées dans ce guide, vous aurez toutes les cartes en main pour préparer vos projets de travaux et leurs financements en toute sérénité. Mieux encore, vous serez mieux armé(e) pour obtenir votre prêt travaux auprès de votre banque ou bien auprès d’un organisme prêteur. Comme pour d’autres types de prêts, la souscription d’un crédit travaux implique en effet la comparaison des offres afin de sélectionner la plus avantageuse.

C'est quoi un prêt travaux ?

Comme son nom l’indique et sans grande surprise, un prêt travaux est un prêt destiné au financement de travaux. Dans le jargon économique, le prêt travaux, ou crédit travaux, est souvent présenté comme un "prêt affecté". Concrètement, cela signifie que la somme allouée au titre du prêt travaux est exclusivement destinée à l’accomplissement des travaux, et non au financement d’autres projets. En théorie, la banque, ou l’organisme prêteur, est en droit de réclamer des justificatifs sur les dépenses engagées dans le contexte de ce prêt travaux (factures d’artisan, etc.). Il existe en revanche une plus grande liberté accordée quant à la définition des travaux à financer. Le prêt travaux peut ainsi être utilisé pour la construction d’une pergola comme pour la pose d’un nouveau revêtement de sol dans toute l’habitation.

Quel est le taux actuel pour un prêt travaux ?

Comme pour n’importe quel type de prêt ou de crédit, le prêt travaux est assorti d’un taux d’emprunt qui fait grimper, plus ou moins haut, le coût total du projet. D’une manière générale, le taux du crédit travaux varie selon :

  • le montant emprunté ;
  • la durée de remboursement du prêt.

A l’été 2022, le taux du crédit travaux oscille, par exemple, entre 0,50 % et 6,54 % pour un crédit travaux de 5 000 euros remboursé sur 12 ou 72 mois. Il est, en moyenne, de 3,90 % pour un prêt travaux de 10 000 euros sur 60 mois. A noter que la conjoncture économique peut également faire varier le taux du prêt travaux, de la même manière qu’elle impacte les taux du prêt immobilier.

Comment simuler mon crédit pour mes rénovations ?

Face à des taux de prêt travaux qui varient selon les montants empruntés et selon les durées de remboursement, la simulation de son crédit travaux demeure la meilleure solution pour avoir une idée précise du budget total nécessaire aux travaux. Il existe aujourd’hui sur le Web de nombreux simulateurs qui permettent d’obtenir en quelques clics une simulation de son crédit travaux. Cette simulation est souvent indispensable pour pouvoir comparer les offres et sélectionner le crédit travaux avec le taux le plus attractif. Elle peut également être mise à profit pour réévaluer la durée de remboursement souhaitée ou le montant à emprunter.

Comment obtenir un prêt Action Logement pour mes travaux ?

Destiné à financer des travaux de rénovation dans une résidence principale, le prêt Action Logement est une alternative ou une solution complémentaire au prêt travaux classique. Avec un taux réduit, il permet de réaliser des travaux dans la limite de 10 000 euros empruntés, avec une durée de remboursement maximale fixée à 10 ans. Son obtention est soumise à conditions. Le prêt Action Logement s’adresse ainsi :

  • aux salariés dans une entreprise du secteur privé non agricole d’au moins dix salariés ;
  • propriétaires qui occupent leur logement ;
  • salariés qui disposent de ressources inférieures aux plafonds déterminés ;
  • salariés qui occupent un logement au titre de résidence principale, situé sur le territoire métropolitain ou dans les DROM.

Quelles sont les conditions pour obtenir un prêt travaux ?

L’obtention d’un prêt travaux dépend le plus souvent, et quasi essentiellement, de la situation financière de l’emprunteur. Le statut (locataire VS propriétaire) ou encore le type de travaux à financer n’impactent en réalité que très peu la décision des banques ou des organismes prêteurs d’accorder ou non un prêt travaux. La décision repose en effet sur une étude de la capacité de remboursement du prêt ou crédit travaux par l’emprunteur. Pour cela, la banque, ou l’organisme prêteur, prend en compte :

  • les revenus de l’emprunteur : il s’agit essentiellement des salaires, mais pas uniquement. Des revenus stables et réguliers comme une pension de retraite ou une rente locative ont une valeur équivalente ;
  • la situation personnelle de l’emprunteur : un célibataire sans enfant propriétaire de son logement n’affiche pas le même profil emprunteur qu’un couple locataire de son logement avec deux enfants ;
  • le taux d’endettement : il détermine la capacité de l’emprunteur à rembourser tous les mois son crédit en tenant compte de ses charges et de ses dépenses de la vie quotidienne.

Quels travaux sont éligibles au PTZ ?

Le PTZ, ou éco-PTZ, ou éco-prêt à taux zéro, est un dispositif qui permet de financer des travaux via un prêt sans intérêt d’emprunt. Plus avantageux, financièrement, que le prêt travaux classique (le coût d’emprunt est nul), l’éco-PTZ est encadré par les pouvoirs publics. Accordé sans condition de ressources, il se limite aux seuls travaux :

  • d’isolation, de chauffage et/ou de production d’eau chaude ;
  • d’amélioration de la performance énergétique globale ;
  • de réhabilitation d’un système d’assainissement non collectif.

Le montant maximum accordé au titre du PTZ travaux varie selon le type de travaux entrepris.

Quels sont les avantages au prêt travaux quand on est fonctionnaire ?

Parmi les nombreuses alternatives au prêt travaux classique, il y en a une qui s’adresse spécifiquement aux fonctionnaires. Les agents de la fonction publique qui entreprennent la réalisation de travaux à leur domicile peuvent en effet bénéficier d’un prêt travaux aux conditions avantageuses. Des organismes partenaires de la fonction publique (comme la CASDEN ou le Crédit Social des Fonctionnaires) proposent ainsi des prêts travaux aux agents de l’Etat. Les conditions d’obtention sont assez similaires à celles d’un crédit travaux classique souscrit auprès d’une banque. A noter que le recours à ces organismes spécifiques ne garantit pas toujours l’accès à un meilleur taux. Il est donc toujours recommandé de comparer les offres avant d’y souscrire.