Carrelage de cuisine : comment bien le choisir

Le carrelage de cuisine fait aujourd'hui partie intégrante de la décoration. Mais il ne doit pas oublier de posséder certaines qualités, notamment de résistance.

carrelage cuisine
© Arsdigital - Fotolia

Les types de carrelages de cuisine

Un carrelage de cuisine doit pouvoir résister aux nombreux passages et être lavable. Pour simplifier votre choix, il existe une norme NF et un classement UPEC:

  • U pour usure ;
  • P pour poinçonnement à l'usure ;
  • E pour écoulement d'eau ;
  • C pour résistance aux acides et aux taches.

Plus les chiffres dans chaque catégorie sont élevés, plus le carrelage est résistant.

Les critères de choix du carrelage de cuisine

La résistance et la facilité d'entretien sont déterminants pour bien choisir votre carrelage, surtout pour le sol. Pour le carrelage mural, moins soumis aux agressions, vous pouvez choisir un carrelage moins résistant à l'usure mais toujours facilement lavable. Le style de votre cuisine est également un facteur à prendre en compte, pour le sol comme pour les murs ou le plan de travail. Au sol, de grands carreaux sombres se marient avec une cuisine design et contemporaine alors que des carreaux plus petits s'adapteront à une cuisine traditionnelle. Et si vous préférez des tomettes ou des carreaux en ciment anciens pour votre cuisine, il est important de les traiter, car ils sont très poreux.

La gamme de prix

Le carrelage de cuisine en grès cérame est le plus utilisé pour le sol, car le plus résistant. Il en existe à tous les prix, de moins de 3 euros le m² à 50 euros le m² en fonction de sa taille, de son épaisseur et de sa résistance. Pour les murs, les prix varient de 4 à 40 euros le m². Si vous choisissez de la mosaïque, le prix peut être plus élevé. À cela, il convient d'ajouter le prix de la colle et celui des joints, s'il y en a.

Autour du même sujet

Aménagement cuisine

Annonces Google