COV : quels dangers représentent les Composés Organiques Volatils ?

COV : quels dangers représentent les Composés Organiques Volatils ? Meubles, bougies, moquettes et autres éléments de la maison sont susceptibles de libérer des composés organiques volatils ou COV, une famille de gaz ou de vapeurs d'hydrocarbures variés. Ils sont un important polluant dans la maison.

D'où proviennent les COV ?

Chaque production, stockage, transformation ou utilisation d'hydrocarbures ou de solvants est source potentielle d'émission de COV. En cause, les fuites dans les équipements auxiliaires tels que vannes ou pompes des raffineries de pétrole et de l'industrie chimique mais aussi l'utilisation d'encres, colles, dissolvants, etc. Ils peuvent être dus à l'évaporation lors des transferts ou l'acheminement de produits, des remplissages de cuves ou des pleins de carburants. Les sources domestiques sont également nombreuses : application de peintures, vernis et détachants, produits de nettoyage, produits cosmétiques, résidus de combustion ou encore gaz d'échappement. À ces facteurs provoqués par l'homme viennent s'ajouter des sources naturelles biosynthétisées par les plantes ou leur fermentation.

Quels sont les effets sur la santé humaine ?

Les effets indirects sont liés aux mutations du milieu. Ainsi, l'augmentation de la concentration d'ozone dans la troposphère favorise certaines pathologies comme l'asthme. Les effets directs sont provoqués par certains composés spécifiques envahissant l'organisme par inhalation, digestion ou voie transcutanée. Les pathologies induites peuvent être nombreuses, souvent bénignes mais quelquefois très graves. La palette va des simples irritations de la peau ou des muqueuses aux suspections de cancers par le formol ou de leucémies par le benzène. Toluènes ou glycol mettent à mal, quant à eux, le système reproducteur.

Comment limiter les COV ?

Les COV sont des gaz à effet de serre, leur augmentation non maîtrisée pourrait donc participer à des modifications climatiques telles que sécheresse, réchauffement atmosphérique et des océans, aux conséquences incalculables pour la biosphère. Pour votre santé également et éviter la pollution intérieure dans la maison, mieux vaut essayer de limiter les COV. Voici quelques pistes pour améliorer la qualité de l'air intérieur : 

  • Aérer le logement au moins 30 minutes chaque jour ; 
  • Entretenir les appareils de chauffage, ramoner les cheminées et nettoyer les grilles d'aération ; 
  • Préférer du mobilier en bois massif plutôt qu'en aggloméré ;
  • Choisir des peintures à faible teneur en COV ; 
  • Eviter tous les produits à base de formaldéhyde ; 
  • Choisir des produits d'entretien naturel. 

Autour du même sujet

Divers

COV : quels dangers représentent les Composés Organiques Volatils ?
COV : quels dangers représentent les Composés Organiques Volatils ?

D'où proviennent les COV ? Chaque production, stockage, transformation ou utilisation d'hydrocarbures ou de solvants est source potentielle d'émission de COV. En cause, les fuites dans les équipements auxiliaires tels que vannes ou...