Binage : quand, comment et pourquoi biner ?

Binage : quand, comment et pourquoi biner ? Biner son jardin représente un excellent moyen d'aérer les sols et de favoriser le développement des micro-organismes dans la couche supérieure de la terre. Mais quand et comment biner ?

Qu'est-ce que le binage ?

Le binage consiste à ameublir la couche supérieure de la terre. Cette méthode de jardinage naturelle est notamment utilisée dans les potagers dans l'objectif d'améliorer la nature du sol et de favoriser le développement de micro-organismes favorables à la pousse des végétaux. Le binage s'effectue le plus souvent avec des outils manuels tels qu'une binette, mais il est également possible de le réaliser avec des engins mécaniques comme une charrue ou une bineuse. Le binage permet de casser la couche supérieure de la terre afin de l'aérer, mais aussi de supprimer les mauvaises herbes. Le binage représente un geste essentiel au jardin puisqu'il ne possède que des avantages, contrairement au labour, bien plus controversé.

Pourquoi biner ?

En binant et donc en émiettant la surface de la terre, le jardinier facilite la pénétration de l'eau de pluie ou d'arrosage en direction des racines. C'est d'ailleurs de cet important atout que provient le dicton "Un binage vaut deux arrosages". En parallèle, le binage permet également de limiter les remontées capillaires et de garder un sol bien aéré. Il possède aussi l'avantage de retirer une bonne partie des mauvaises herbes qui ont tendance à entrer en compétition avec les cultures choisies, en prenant pour elles l'eau et les sels minéraux qui leur sont destinés. Grâce au binage, la terre devient aussi plus perméable à l'air, et la couche supérieure est donc en meilleure santé. L'émiettage de la terre permet aussi à l'eau de s'évaporer plus lentement et de réduire les arrosages.

Quand biner ?

Le binage se pratique tout au long de la belle saison afin de prendre soin de son jardin potager. On l'utilise notamment au printemps pour préparer la terre à accueillir les nouvelles plantations, et à l'été pour bien aérer les sols. L'intervention est encore plus efficace lorsque le binage est effectué une ou deux journées après un bon arrosage ou une pluie abondante. Il conviendra donc de biner à deux moments précis :

  • Au tout début du printemps avant les premiers semis et les premières plantations.
  • Au cours de l'été, à chaque fois qu'une croûte se forme à la surface de la terre ou que de mauvaises herbes commencent à apparaître.

A noter : il est également possible de biner la terre en hiver, lorsqu'il ne gèle pas, afin d'éliminer les larves de parasites qui attendent les beaux jours pour se développer.

Quels outils pour biner ?

Il est possible de biner son sol à l'aide de différents outils du jardin. Traditionnellement, le binage s'effectue avec un outil manuel appelé "binette", et aussi connu sous le nom de "panne de la serfouette". Toutefois, les jardiniers n'étant pas équipés d'une binette peuvent aussi utiliser des outils plats dont la lame doit impérativement être affûtée de manière à pouvoir couper les herbes les mieux enracinées et les plus longues. Certains jardiniers utilisent également les petites griffes à trois dents pour biner leur jardin. L'avantage ? La petite taille de cet outil lui permet de se faufiler facilement au milieu des rangs de cultures. En dehors de ces outils manuels, il est également possible de biner son sol à l'aide d'une motobineuse. Cet outil motorisé a l'avantage d'être assez peu puissant et très maniable. Il pénètre la partie supérieure de la terre sur peu de profondeur, ce qui permet d'émietter la terre sans abîmer la vie du sol.

Binage manuel

Le binage manuel doit être superficiel et léger, et ne concerner que deux à trois centimètres d'épaisseur, pas plus. Le binage se fait avec des mouvements de va-et-vient, à reculons afin d'observer son travail. La binette, dotée d'un long manche et d'une petite lame plate, permet à la fois d'aérer la terre et de supprimer les mauvaises herbes. Une fois le binage manuel effectué, il est souvent utile de pailler la terre avec de la tonte d'herbe, du broyat de bois ou encore de la paille. Le paillage permet d'éviter la repousse des adventices et de conserver l'humidité du sol.

Binage mécanique

Le binage mécanique peut se faire à l'aide de divers outils motorisés tels que la bineuse autoguidée ou la charrue. Le binage mécanique est réservé aux potagers de plus de 100 m² et aux usages professionnels. Difficile, en effet, de préserver la vie du sol en le travaillant avec une machine à moteur. Toutefois, le binage mécanique peut avoir un certain intérêt pour les sols durs et/ou les grandes surfaces. Il est également à réserver pour les cultures à rangs espacés car, dans le cas contraire, la machine pourrait rapidement endommager les différents plants du jardin potager…