Bouturage : comment faire des boutures de vos plantes ?

Bouturage : comment faire des boutures de vos plantes ? Le bouturage est une technique ancestrale consistant à prélever la partie d'une plante pour en obtenir une nouvelle. Cette technique s'applique avec les plantes autant d'intérieur que d'extérieur.

Quand bouturer ?

La période idéale de bouturage dépend principalement de l’espèce qui est à multiplier. Afin de réussir plus facilement les boutures, il est en effet conseillé de procéder lorsque la base de la plante est solide, mais qu’elle est en pleine croissance. Généralement, le printemps constitue une bonne période pour les plantes d’intérieur qui sortent de leur période de dormance. L’automne est plus approprié pour les plantes annuelles, qui trouveront leur place au jardin au printemps suivant.

Quelles plantes peut-on bouturer ?

Le bouturage est une technique de multiplication adaptée à une grande variété de végétaux cultivés dans le jardin, parmi lesquels :

  • la lavande ;
  • le romarin ;
  • la vigne ;
  • l’osier ;
  • l’hortensia ;
  • le figuier ;
  • l’olivier.

Il est aussi possible de bouturer de nombreuses variétés de plantes d’intérieur ou de balcon :

  • le géranium ;
  • le piléa ;
  • le pothos ;
  • le caladium ;
  • le calathéa.

Les succulentes – cactées et plantes grasses – se reproduisent elles aussi facilement par bouturage.

Comment bouturer ?

Pour réussir des boutures, il faut commencer par préparer les contenants. Les petits pots sont à privilégier, favorisant un meilleur enracinement. Il est possible de recycler des pots en plastique type pots de yaourt.

  1. Percer les pots pour drainer l’eau.
  2. Remplir les pots de terreau stérile : terreau pour semis ou plante d’intérieur.
  3. Arroser le substrat.

Il faut ensuite se munir d’un sécateur, de ciseaux ou d'un couteau afin de prélever les boutures. La première étape consiste à désinfecter l'outil utilisé à l’aide d’alcool à brûler. Ensuite, il faut prélever une tige saine, comptant au minimum 3 nœuds. Les feuilles situées au pied de la bouture sont à supprimer ; ainsi que d'éventuels boutons de fleurs, afin qu'ils ne drainent pas l'énergie de la bouture.

Avant de repiquer la bouture dans son contenant, il est possible d'utiliser une hormone de bouturage. Pour cela, il faut tremper la tige dans la poudre en s'assurant de ne conserver qu'une très fine couche. La bouture doit ensuite être placée dans son contenant. Pour se développer, une bouture a besoin de chaleur (21 à 24 °C) et de lumière : il faut toutefois éviter l’exposition directe au soleil. Le substrat ne doit jamais sécher : le pulvérisateur peut être utilisé pour arroser régulièrement des boutures.

Dans le cas des succulentes, il faudra prélever une feuille et la placer dans une coupelle pendant 2 à 3 jours, afin de laisser un cal se former avant de la mettre en terre. Dans ce cas, trop d'humidité nuirait à la bouture.

Une bouture peut avoir besoin de quelques jours à trois semaines pour s’enraciner : cela dépend de la variété. Il est toutefois possible de se fier à l’apparition de ses premières feuilles, signe que les racines se sont bien développées. Une fois que la plante a forci, elle peut être placée en pot ou au jardin.