J'ai toujours su que ma mère avait eu une petite soeur, Betty. J'ai toujours su que Betty était morte en déportation. Je n'ai jamais rien su d'elle ou presque... Presque rien, un prénom, une photo d'elle jeune fille, quelques documents administratifs... Qui était-elle ? Je suis partie à sa recherche. Archives, récits, lieux m'ont permis de l'approcher un peu et d'imaginer ce qu'elle avait pu être, ce qu'elle avait dû vivre... Alors je me suis mise à faire son portrait. Betty, tu n'avais qu'un peu plus de vingt ans quand tu as disparu.

Martine Bouquin a travaillé comme chef-monteuse de films de fiction et documentaires. Depuis 10 ans elle s'est consacrée à la réalisation de trois films autour de son histoire familiale. Les trois ont été projetés au MAHJ (Musée d'art et d'histoire du Judaïsme) et « Betty Marcusfeld » a été sélectionné par le Festival de films de femmes de Créteil en 2017 dans la section « liberté de voir ».

Photos

Betty Marcusfeld

J'ai toujours su que ma mère avait eu une petite soeur, Betty. J'ai toujours su que Betty était morte en déportation. Je n'ai jamais rien su d'elle ou presque... Presque rien, un prénom, une photo d'elle jeune fille, quelques documents...

Je gère mes abonnements push