Synopsis - Dans un style urbain parfois très « ferrarien », Andres Torres nous invite à une déambulation nocturne en compagnie d'un freak beau et terrifiant, silhouette fragile aux fêlures évidentes qui se mue en un prédateur après une scène primitive particulièrement corsée. Rivé aux obsessions de son personnage principal, Bag Boy Lover Boy n'est rien moins qu'une réflexion trash sur la perversion narcissique et ses conséquences pour le moins extrêmes.

Bag Boy Lover Boy

Synopsis - Dans un style urbain parfois très « ferrarien », Andres Torres nous invite à une déambulation nocturne en compagnie d'un freak beau et terrifiant, silhouette fragile aux fêlures évidentes qui se mue en un prédateur après une scène...

Je gère mes abonnements push