Floutées, bipées, tronquées mais publiques, les visioconférences tenues dans l'entreprise propriétaire de la centrale de Fukushima pendant la catastrophe témoignent d'une « évaporation de l'homme ».

Fovea centralis
Fovea centralis

Floutées, bipées, tronquées mais publiques, les visioconférences tenues dans l'entreprise propriétaire de la centrale de Fukushima pendant la catastrophe témoignent d'une « évaporation de l'homme ».