2.0

abréviation
2.0 , abréviation

En savoir plus

En vidéo : L'astuce du jour par le champion de France d'orthographe. Chaque jour, Guillaume Terrien décortique pour vous une règle orthographique de la langue française.
"L'astuce du champion : Quand le b se prononce [p]"
Améliorez votre orthographe grâce à notre partenaire Orthodidacte.com
Questions réponse sur 2.0
  • Que veut dire 2 0 ?

    "2.0" est une étape de l’évolution du web. Si l’expression n’a jamais été précédée du "1.0", elle n’en permet pas moins de définir un web moderne, sorti des tâtonnements de ses débuts et davantage tourné vers l’expérience utilisateur. Par extension, l’expression s’applique également à d’autres domaines que le web, pour indiquer une notion de modernité, de concept évolué, lié à la technologie. On peut ainsi aller jusqu’à parler d’"adolescent 2.0" pour désigner les jeunes dont l’âge a accompagné l’évolution du web et qui sont arrivés à l’adolescence avec une maîtrise naturelle des nouveaux usages du web, ou encore de "gouvernement 2.0" pour dépeindre l’engagement technologique à l’échelle gouvernementale. 
  • Qu'est-ce que le web deux point zéro ?

    Le web 2.0 est une évolution du web, de ses techniques, mais aussi de ses usages. Contrairement à ses débuts, le web est désormais davantage tourné vers ses utilisateurs. Un changement de paradigme qui s’accompagne de la multiplication des plates-formes autorisant l’expression personnelle que sont les réseaux sociaux. Le web 2.0 se caractérise également par une maximisation des échanges entre les utilisateurs, ainsi que par une multiplication des médias : posts, vidéos, photos et messages vocaux inondent le web 2.0, par rapport à une première ère où tout était très figé et accessible seulement aux initiés ou presque. La maîtrise des technologies web dynamiques a en effet permis de bouleverser le type de contenus disponibles en ligne.
  • Qui a inventé l'expression web 2.0 en 2003 ?

    Dale Doughery, cadre au sein de la société O’Reilly Media, a inventé l'expression "web 2.0" en 2003. Préparant une conférence, il a été le premier à évoquer le fait que le web était en pleine mutation. Sa définition n’était cependant pas claire et se composait d’exemples en lieu et place d’explications, mais elle mettait le doigt sur un processus qui n’allait que prendre de l'ampleur par la suite. L’expression "web 2.0" a ensuite été largement popularisée durant les années suivantes, au point qu’elle ne s’applique plus désormais seulement au web, mais à tout ce qui peut être lié aux évolutions technologiques.