Johannes Brahms : biographie courte, dates, citations

BIOGRAPHIE DE JOHANNES BRAHMS - Compositeur allemand, Johannes Brahms est né le 7 mai 1833 à Hambourg (Allemagne). Il est mort le 3 avril 1897 à Vienne (Autriche).

Biographie courte de Johannes Brahms - Johannes Brahms est un compositeur et chef d'orchestre allemand dont le nom est à jamais gravé dans la légende de l'ère romantique. Il est présenté aujourd'hui comme l'un des musiciens les plus influents du XIXe siècle, et son oeuvre s'inscrit dans la lignée de Ludwig van Beethoven.

Johannes Brahms naît le 7 mai 1833 à Hambourg, dans le nord de l'Allemagne. Son père est un musicien accompli, maître de nombreux instruments comme la contrebasse ou le cor, mais il ne se produit que dans les tavernes ou la rue. La famille Brahms vit modestement, mais n'hésite pas à payer des leçons de piano au jeune artiste dès ses 7 ans. Ses dons apparaissent au grand jour, si bien qu'il rejoint son père dans les tavernes dès ses 13 ans, composant déjà sans relâche. Admirateur de Bach ou Beethoven, il s'inspire de leur excellence, tout en la teintant de musique tzigane.

Mais malgré la renommée dont il jouit en Allemagne et la composition du "Concerto pour piano n°1" en 1859, il ne parvient pas à obtenir d'emploi stable. Il s'installe par conséquent à Vienne en 1862. La ville lui confie rapidement des programmes de premier plan, puis le poste de chef de choeur de l'Académie de chant. En hommage au décès de sa mère (1865), Brahms finalise trois ans plus tard "Un requiem allemand". L'année suivante, il débute le cycle des "Danses hongroises", et parvient à toucher un large public grâce à la musique classique. Cette période faste lui assure richesse et renommée. Mais à compter de 1876, la fréquence de publication de nouvelles oeuvres diminue nettement. Après un dernier grand succès, "Klavierstücke" (1893), il meurt en 1897 d'un cancer du foie.

Johannes Brahms : dates clés

7 mai 1833 : Naissance de Johannes Brahms, compositeur, pianiste et chef d'orchestre allemand
Johannes Brahms fut un compositeur, pianiste et chef d'orchestre allemand né en 1833. Considéré comme le successeur de Beethoven, il passa la majorité de sa carrière à Vienne et créa des œuvres de style romantique : piano, musique de chambre, orchestre, concertos, œuvres vocales, lieder… Perfectionniste à l'extrême, il détruisit beaucoup de ses créations. Considéré comme l'un des plus grands musiciens de son époque, il mourut en 1897 à Vienne.
30 septembre 1853 : Rencontre de Brahms et du couple Schumann
Joseph Joachim introduit le pianiste Johannes Brahms auprès de Robert Schumann. Face aux interprétations du jeune homme, Schumann, exalté, prie Clara de venir écouter ce « génie ». Une amitié se lie entre ces trois personnages : Schumann parle du jeune homme avec passion dans la sphère musicale qui l’entoure, écrit un article élogieux tandis que Clara le conseillera pour son jeu. Cet événement sera déterminant pour la carrière de Brahms. C’est par ailleurs certainement la dernière illumination pour Schumann, déjà aux portes de la folie.
1 avril 1868 : Brahms triomphe avec son Requiem Allemand
Johannes Brahms connaît enfin un véritable succès avec le « Requiem Allemand ». Ses compositions, fortement influencées par le classicisme viennois, s’écartent du romantisme et de la modernité wagnérienne, mais restent perçues comme un héritage de Beethoven.
3 avril 1897 : Décès de Johannes Brahms
Né à Hambourg en 1833, Johannes Brahms est l'un des plus grands musiciens et compositeurs romantiques. Influencé par Beethoven, Haydn et Mozart, il est un pianiste virtuose, souvent considéré comme le « successeur de Beethoven ». Après avoir été professeur de musique à Detmold puis être rentré à Hambourg pour composer, Brahms s'installe à Vienne. Il y écrit ses quatre symphonies à partir de 1876 avant de se consacrer à la composition de musique de chambre. Brahms a aussi réalisé des sonates pour piano, des concertos et un grand nombre d'œuvres vocales. Il meurt le 3 avril 1897 à Vienne.