Comète 2022 : origine, composition, quand les observer ?

"Comète 2022 : origine, composition, quand les observer ?"

Comète 2022 : origine, composition, quand les observer ? COMETE. Quand repassera la comète Halley ? Où se situe la comète Leonard et quel est le robot qui s'est posé sur Tchouri ? D'où viennent les comètes et leur forme si reconnaissable ? Météorite, astéroïde ou comète ? Tout savoir de leurs différences !

[Mis à jour le 9 mai 2022 à 17h12] Elles portent des noms farfelus comme C/2021 A1, Halley ou encore Tchouri, et traversent notre ciel, laissant trainer derrière elles de longs nuages de gaz suscitant fascination, curiosité et même la crainte d'une chute selon les époques… Ce sont les comètes. Depuis l'historique comète de Halley jusqu'aux récentes comètes Neowise et Leonard, en passant par la fameuse comète Tchouri repartie équipée du robot Philae, on vous invite à découvrir les secrets de ces corps glacés, qui suscitent la fascination autant que la crainte, depuis des millénaires.

Quelle est la prochaine comète visible en 2022 ?

Les comètes sont difficiles à anticiper, leur passage est calculé seulement quelques mois en amont et il est très délicat de prévoir leur visibilité qui dépend de nombreux facteurs. La prochaine comète qui pourrait être potentiellement visible dans le ciel est 39P Oterma, son passage près de la Terre étant prévu à la date du 13 mai 2023. Cette même année 2023, la comète 103P Hartley pourrait également frôler la Terre à la date du 13 octobre 2023. 

Quand a eu lieu le passage de la comète de Halley ?

La comète la plus célèbre de toutes est sans aucun doute la comète de Halley. Découverte en 1758, cette comète avait déjà été observée plusieurs fois par le passé sans être identifiée. Les observateurs avaient cru assister au passage d'une comète différente à chaque fois.

Cette comète a effectué de nouveaux passages plus ou moins spectaculaires à plusieurs reprises après cette date, en 1835, 1910 et 1986. Très régulière, elle effectue un passage tous les 76 ans, le prochain est donc prévu pour 2061.

Où se trouve la comète Leonard ?

Découverte en janvier 2021 par Greg J. Leonard, astronome et géologue qui lui a donné son nom, la comète Leonard est passée au plus proche de la Terre le 3 janvier 2022, donnant lieu à des séries de clichés exceptionnels. Elle a ensuite commencé à s'éloigner de notre planète, retournant vers les confins du système solaire. En février 2022, elle semble s'être partiellement désintégrée, perdant ainsi son noyau et sa chevelure comme l'indique le site Earthsky.

Quand est passée la comète Neowise ?

Comète star de l'année 2020, la comète Neowise ou C/2020 F3 a passionné les amateurs d'astronomie pendant le mois de juillet cette année-là. Son passage médiatisé a donné lieu à de nombreuses images comme ce cliché partagé par la Nasa. La photo a été prise par la sonde solaire Parker solar probe et met en évidence la chevelure et la double queue de la comète.

Photographiée sous toutes les coutures par les observateurs du monde entier, la comète a finalement repris son chemin vers le nuage d'Oort. Cet immense nuage composé de petits corps glacés situé après Neptune est un véritable réservoir de comètes qui entoure le système solaire. Si Neowise vous a passionné, il faudra s'armer de patience pour la revoir, puisqu'elle devrait repasser dans 6 800 ans !

Quelle taille fait la comète Tchouri ?

La comète 67P/Tchouryumov-Gerasimenko, plus connue sous le nom de Tchouri est une comète découverte en 1969 à Kiev. Cette comète d'une forme étonnante mesure environ 4 km de long. Mais malgré sa taille imposante, elle pourrait flotter ! En effet elle est aussi dense que du liège. Lors de ses différents passages près du Soleil, la glace qui compose le sol de la comète se sublime et remodèle la forme générale de cette dernière. On y trouve ainsi des falaises, des plaines ou encore des failles comme le rapport le magazine Science et Avenir.

Tchouri a la particularité d'avoir été soigneusement étudiée par les chercheurs grâce à la sonde Rosetta et à son robot Philae. Ce dernier s'est posé à la surface de la comète en novembre 2014 après un voyage de plus de 10 ans à bord de la sonde Rosetta.

Équipé de nombreux appareils de mesure comme un instrument de forage du sol et de plusieurs outils d'analyse des échantillons ainsi prélevés, le robot Philae a transmis par l'intermédiaire de Rosetta des informations précieuses sur la composition de la comète jusqu'au mois de juillet 2015 où le dernier contact a eu lieu. Tchouri est revenue nous rendre visite en novembre 2021 avant de s'éloigner pour de bon. Cette fois, c'est un grand voyage qui l'attend puisqu'elle ne devrait pas repasser avant 2214.

Une comète a-t-elle tué les dinosaures ?

Il y a 66 millions d'années, alors que la Terre était peuplée de dinosaures, un fragment d'astéroïde est tombé dans la péninsule du Yucatán aux Mexique. L'impact de cet objet a provoqué la disparition de 75% de la vie sur la planète et l'extinction des dinosaures.

Mais une nouvelle théorie a pointé le bout de son nez en février 2021 lorsque deux chercheurs ont publié une étude dans la revue Scientific Report amenant un nouvel éclairage sur cet évènement. Selon eux, l'objet qui a percuté la Terre pourrait être un fragment d'une comète qui se serait approchée trop près du Soleil et aurait été brisée par les forces gravitationnelles de ce dernier. Cette collision aurait formé le fameux cratère de Chicxulub et aurait entraîné un tsunami ainsi qu'une série d'évènements qui se sont avérés destructeurs pour de nombreuses formes de vie rapporte le magazine Sciences et Avenir.

Comment observer une comète ?

Selon la luminosité de la comète, il peut être possible de l'observer à l'œil nu sans difficulté. C'était le cas notamment de la comète Neowise, particulièrement brillante, en juillet 2020. Toutefois, il est conseillé de s'équiper de jumelles d'astronomie ou d'une lunette d'observation pour profiter de l'évènement.

Vous pouvez également photographier une comète lorsqu'elle est visible à l'œil nu avec un simple appareil à réglages manuels. Vous utiliserez un objectif grand angle en utilisant des expositions assez longues comme 20 secondes et ISO 1600 (minimum 800). Attention, si la pollution lumineuse est importante, il convient de baisser l'ISOPensez à la composition, en plaçant la comète au-dessus d'un bâtiment ou d'un arbre, ou entre deux montagnes. Si vous ne disposez pas de trépied, utilisez un retardateur pour éviter que la photo soit floue au moment de la prise.

Qu'est-ce qu'une comète ?

Une comète est un corps céleste composé de gaz gelés, de roches et de poussières qui proviennent de la formation du système solaire. Il s'agit de véritables boules de neige cosmiques. Ainsi lorsque ce type d'objet passe à proximité du Soleil, ce dernier chauffe la comète et fait fondre la matière. La comète se met alors à cracher de la poussière et des gaz sous une forme rougeoyante gigantesque, bien plus grande que la plupart des planètes. La taille d'une comète peut varier de quelques kilomètres à des dizaines de kilomètres de large, lorsqu'elle est en orbite au plus près du Soleil. Lorsque ses substances s'écoulent, elles forment un spectaculaire nuage de gaz et de poussière qui se traine derrière elle sur des millions de kilomètres et c'est à ce moment-là qu'elle peut être vue depuis la Terre à l'œil nu.

Deux queues se forment derrière la comète. La première est composée de poussières et est directement liée au déplacement de l'objet. C'est la plus spectaculaire car elle peut mesurer plusieurs millions de kilomètres. La seconde est constituée de gaz et est appelée queue ionisée.

Quelle est la composition d'une comète ?

Les comètes sont formées des matériaux restant de la formation du système solaire. Ces objets sont donc des témoins de la formation du système solaire.  "Cette matière n'a pas évolué, elle a été conservée intacte, comme si elle avait été placée au congélateur, et elle est donc le témoin de ces premiers instants." disait l'astrophysicien Françis Rocart, responsable du programme Rosetta dans un article du Monde en 2014.

Le noyau d'une comète est composé de gaz gelés sous forme de glace, de roches et de poussières de roches. Les études menées sur la comète Tchouri indiquent que celle-ci est également couverte de carbone et ont également repéré de nombreuses molécules organiques qui n'avaient jamais été identifiées ailleurs que sur la Terre. Ainsi, il se pourrait que les éléments qui ont permis l'apparition de la vie sur notre planète viennent de l'espace et aient été amenés par un bombardement intensif d'il y a 4 milliards d'années. Pour en savoir plus, il faudrait étudier la composition de nombreuses autres comètes…

Quelle est la plus grande comète ?

Aujourd'hui, la plus grande comète observée est la comète Bernardinelli-Bernstein. Elle a été découverte en 2014 et a attiré l'attention des astronomes en décembre 2021. Ils ont alors découvert ses dimensions hors normes : 137 km de diamètre. Elle se place donc en première position dans les listes des plus grandes comètes connues, devant la comète C/2002 VQ94 (LINEAR). C'est le télescope Hubble, qui a permis d'obtenir cette information grâce à des clichés pris en janvier dernier.

Quelle différence entre une météorite et une comète ?

Une comète est un objet céleste en orbite autour d'une étoile. Son noyau est composé de glaces et de poussières. Quand elle s'approche du Soleil, une partie de ses composants passent de la forme solide à la forme gazeuse, formant une trainée lumineuse sur des millions de kilomètres derrière le noyau. Une météorite en revanche est un corps constitué de roches et de métal qui après avoir traversé l'atmosphère terrestre se retrouve sur le sol. Les météorites et les comètes n'ont donc pas la même composition et pas la même histoire.

Quelle est la différence entre une comète et un astéroïde ?

Les astéroïdes sont des corps rocheux ou métalliques qui sont en orbite autour du Soleil. Aujourd'hui on pense que les deux zones riches en astéroïdes du système solaire, la ceinture principale d'astéroïde et la ceinture de Kuiper sont le résultat de la non-formation d'une planète. Dans cette zone restent les corps rocheux qui auraient pu s'agréger et former une planète au moment où les autres planètes ont pris forme. Les astéroïdes sont donc des embryons de planètes qui n'ont pas poursuivi leur processus d'accrétion.

Les comètes en revanche sont des corps gelés composés de gaz sous forme de glace et de poussières provenant de la formation du système solaire. Ces corps sont globalement stockés dans un nuage de comètes, le nuage d'Oort qui se situe aux confins du système solaire. Les comètes deviennent visibles et prennent leur forme reconnaissable lorsqu'elles s'approchent du Soleil et que la glace que contient leur cœur passe sous forme gazeuse, créant une longue trainée caractéristique.

D'où viennent les comètes ?

La théorie globalement admise sur l'origine des comètes est que ces dernières proviendraient du nuage d'Oort. Ce nuage est une sphère qui englobe le système solaire et serait composé d'une multitude de petits corps glacés. C'est donc un véritable réservoir à comètes. Il arrive que la trajectoire d'un de ces corps soit déviée à cause de l'attraction d'une planète située à proximité. La comète peut ainsi prendre une orbite qui l'emmène au plus proche du Soleil, elle risque alors d'être disloquée. Certaines comètes ne s'en rapprochent qu'une fois avant de s'en éloigner pour toujours. D'autres adoptent une orbite très elliptique qui les ramène régulièrement proche du Soleil et les rend donc potentiellement visibles depuis la Terre.

Astronomie