Planète : caractéristiques et symboles des planètes du système solaire

Planète : caractéristiques et symboles des planètes du système solaire PLANETE. Quelles sont les différentes planètes du système solaire ? Combien sont-elles et quelles sont leurs caractéristiques ? Saturne est-elle la seule à posséder des anneaux et pourquoi Pluton n'est plus une planète ? Partons à la découverte des voisines de la Terre et du système solaire !

[Mis à jour le 30 août 2022 à 18h07] Le système solaire compte aujourd'hui 8 planètes qui gravitent autour d'une étoile : le Soleil. Il comporte également des planètes naines, des satellites naturels, mais également des nuages d'astéroïdes et même peut-être une neuvième planète, passée sous les radars depuis des décennies, mais dont on soupçonne l'existence depuis longtemps.

Chaque planète est un monde unique, différent du nôtre, avec ses propres caractéristiques. Saviez-vous que Jupiter pourrait être la plus ancienne planète de notre système planétaire ? Ou encore que toutes les planètes géantes du système solaire possèdent des anneaux ? Entre Vénus, la planète la plus chaude, et Uranus, géante de glace où la température ne dépasse pas -197°C, en passant par Mars, la fameuse planète rouge, si proche de la Terre et pourtant si différente, faisons connaissance avec les différentes planètes qui orbitent avec nous autour du Soleil depuis des milliards d'années.

Comment définit-on une planète ?

Pour être qualifié de planète, un corps céleste doit remplir trois critères établis par l'Union astronomique internationale. Il doit tout d'abord être en orbite autour du Soleil, c'est-à-dire qu'il effectue un mouvement périodique autour de ce dernier. Il doit également avoir une masse suffisamment importante pour être de forme sphérique. Enfin, le corps doit également avoir "nettoyé le voisinage de son orbite". Cela signifie que le corps céleste a accrété toute la matière disponible. Ainsi, il ne doit rester aucun autre objet de taille similaire sur sa trajectoire à part ses satellites naturels.

Quelles sont les particularités des 8 planètes du système solaire ?

Le système solaire accueille actuellement 8 planètes distinctes. Il s'agit de Mercure, Vénus, la Terre, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune. Autrefois, cette liste comprenait également Pluton, située après Neptune. En 2006, Pluton a été requalifiée en planète naine, quittant ainsi le groupe des planètes officielles du système solaire. En effet, ce corps céleste ne remplissait plus tous les critères établis par l'Union astronomique internationale pour être qualifié de planète. Cliquez sur chacune des icônes des 8 planètes de notre système solaire et Pluton ci-dessous pour découvrir leurs caractéristiques :

Pourquoi Pluton n'est plus une planète ?

Découverte en 1930 par l'astronome américain Clyde William Tombaugh, Pluton a fait partie des planètes du système solaire jusqu'en août 2006. À cette date, elle a changé de statut, devenant une planète naine. Mais que s'est-il passé pour que Pluton perde son titre de planète du système solaire ?

En 2005, un petit corps d'une taille comparable à celle de Pluton est découvert, Éris. D'autres objets semblables sont également identifiés à cette période. On se retrouve alors avec potentiellement plus de 10 planètes dans le système solaire. L'Union astronomique internationale doit alors trancher sur une nouvelle définition des planètes.

Un troisième critère vient alors s'ajouter aux deux premiers. Désormais, en plus de graviter autour du Soleil et d'être sphérique, une planète doit également avoir nettoyé son orbite. Cela signifie qu'aucun corps d'une taille similaire ne doit se trouver sur sa trajectoire. Or, Pluton ne répond pas à cette troisième condition. Elle est alors classée parmi les planètes naines, au même titre qu'Éris et d'autres objets célestes de tailles comparables.

Quelles sont les caractéristiques des planètes ?

Le système solaire accueille 8 planètes actuellement connues. Chacune d'entre elles présente des caractéristiques différentes, mais elles peuvent tout de même être classées en deux groupes selon leur nature. Les planètes telluriques, les plus proches du Soleil, se sont formées à partir d'éléments lourds. Les planètes gazeuses, plus éloignées du Soleil,  se sont formées à partir d'éléments plus légers.

Planète tellurique

Les 4 planètes les plus proches du Soleil sont des planètes telluriques, c'est-à-dire composées de roches et de métal. Il s'agit de Mercure, Vénus, la Terre et Mars. Ces planètes sont plus petites que les 4 suivantes et sont bien plus denses à cause de leurs compositions en éléments non volatiles comme le fer et les silicates (une famille de minéraux).

Quels sont les symboles des planètes ?

Les symboles astronomiques sont utilisés depuis l'Antiquité, pour certains afin de représenter les objets célestes en astronomie ainsi qu'en astrologie. Ces signes ont pu évoluer avec le temps et ont été abandonnés dans le domaine de l'astronomie à de rares exceptions près.

Chaque symbole est associé à une planète, ainsi qu'au Soleil et à la Lune. Quelques objets célestes comme Pluton ou Cérès, une autre planète naine, sont également représentés par un symbole.

Planète
Symboles astronomiques des planètes. © Alex - stock.adobe.com

Quelle est la plus vieille planète ?

Les planètes du système solaire se sont toutes formées à la même époque à partir d'un nuage de gaz et de matières qui a également permis la formation du Soleil. Après la formation de ce dernier, les planètes se sont créées à partir de la matière et des gaz restants. C'est ainsi que les 8 planètes du système solaire se sont formées à la même période.

Cependant, l'âge de Jupiter, la plus grosse planète du système solaire, n'a jamais pu être établi, mais pose question depuis de nombreuses années. Les astronomes pressentent que cette planète pourrait avoir un rôle fondamental dans la structure du Système solaire.

En 2017, une étude publiée par Thomas S.Kruijer et son équipe dans la revue PNAS conclut que Jupiter aurait commencé à se former après le Soleil, mais avant les autres planètes du système. Elle aurait ainsi eu un impact majeur sur la mise en place du reste du système solaire et en particulier sur le type de planètes qu'il héberge.

Quel est le nom de la plus petite planète ?

La plus petite planète du système solaire est Mercure. Elle mesure 4 879 km de diamètre, ce qui représente un tiers de la taille de la Terre et à peine plus que la taille de la Lune.

En dehors du système solaire, on parle d'exoplanète, la plus petite planète connue étant Kepler 37b. Mesurant 2 255 km de diamètre, cette exoplanète est un peu plus petite que la Lune. Elle a été découverte par le satellite américain Kepler lancé en 2007, rapporte le magazine Sciences et Avenir.

Quelles sont les planètes avec anneaux ?

Bien que les anneaux de Saturne soient les plus visibles et donc les plus connus, ce n'est pas la seule planète à en posséder. Dans le système solaire, les 4 planètes gazeuses, Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune présentent des anneaux.

Ces anneaux ont des compositions différentes selon la planète à laquelle on s'intéresse. Ainsi, les anneaux de Jupiter sont composés de poussières, ceux de Saturne sont composés de glace, et ceux d'Uranus et Neptune sont constitués d'un mélange de glace et de poussières.

Les anneaux des planètes n'ont pas tous la même origine. Certains sont le résultat de la destruction d'une lune par la force de gravité de la planète. C'est ce qui arrive lorsque la force de gravité de la planète est telle qu'elle attire la lune, la déforme et finit par la faire exploser en morceaux. Ces morceaux se placent ensuite en orbite autour de la planète, formant des anneaux. Ils peuvent aussi être formés de matières qui n'ont pas été accrétées lors de la formation de la planète.

Les anneaux des planètes sont plus ou moins visibles et ont tendance à disparaître avec le temps. La sonde Cassini a ainsi constaté que les anneaux de Saturne tombent sur la planète sous la forme d'une "pluie d'anneau" comme la qualifie James O'Donoghue, chercheur à la Nasa dans un article du magazine Science et Avenir. Ainsi, il est possible que Jupiter ait arboré des anneaux bien visibles autrefois, ou que Saturne finisse un jour par perdre les siens.