Planète tellurique : caractéristiques et composition de ces corps rocheux

Planète tellurique : caractéristiques et composition de ces corps rocheux PLANETE TELLURIQUE. Situées à proximité du Soleil, les planètes telluriques présentent des caractéristiques propres. Au nombre de quatre, découvrons ces planètes rocheuses si différentes des planètes géantes gazeuses ou de glaces.

[Mis à jour le 20 septembre 2022 à 19h02] Classiquement, les 8 planètes du système solaire sont réparties en deux catégories : les planètes gazeuses et les planètes telluriques. Les planètes telluriques correspondent aux quatre planètes situées entre le Soleil et la ceinture principale d'astéroïdes. Il s'agit de Mercure, Vénus, la Terre et Mars. Par opposition, les planètes gazeuses font référence aux planètes situées au-delà de la ceinture principale d'astéroïdes, mais ces planètes sont désormais considérées comme des planètes géantes parmi lesquelles on trouve deux planètes gazeuses, Jupiter et Saturne, ainsi que deux géantes de glace : Uranus et Neptune.

Petites et rocheuses, les planètes telluriques présentent une surface solide et des caractéristiques différentes des planètes gazeuses. Formées à partir des poussières contenues dans la nébuleuse qui a donné naissance au Soleil et à l'ensemble des planètes du système solaire, ces quatre planètes sont dépourvues d'anneaux et possèdent peu de satellites. Période de rotation, taille ou encore densité, revenons sur les spécificités des planètes telluriques.

Qu'est-ce qu'une planète tellurique ?

Les planètes telluriques sont des planètes de nature rocheuse. Elles sont composées de roches et de métaux, ce qui en fait des planètes denses et de petites tailles par rapport aux planètes gazeuses. À l'inverse de ces dernières, elles sont pourvues d'une surface solide.

Quelles sont les caractéristiques d'une planète tellurique ?

Les planètes telluriques sont composées de roches et de minéraux. Elles sont structurées en plusieurs couches successives. La partie la plus interne est le noyau de la planète, puis vient une couche plus épaisse : le manteau. Enfin, la couche la plus externe, mais également la plus fine, est la croûte. Elles sont généralement de petite taille et de forte densité et se trouvent entre le Soleil et la ceinture principale d'astéroïdes.

Quelles sont les planètes telluriques du système solaire ?

Le système solaire compte 4 planètes telluriques : Mercure, Vénus, la Terre et Mars. Il s'agit des planètes les plus proches du Soleil. Toutes les quatre sont situées entre notre étoile et la ceinture principale d'astéroïdes.

Mercure est la planète la plus proche du Soleil. Dépourvue d'atmosphère, elle subit la proximité de notre étoile qui se traduit par des écarts de température conséquents entre le jour où il fait 400°C et la nuit, où il fait -150°C. Il s'agit de la plus petite planète du système solaire et semble avoir été le lieu d'un impact géant qui aurait laissé une cicatrice à la surface de la planète : le cratère Caloris.

Souvent comparée à la Terre à cause de sa taille et sa densité similaires, Vénus est un monde opaque où l'atmosphère est chaude et la pression particulièrement élevée. Elle est saturée en CO2 et subit donc un effet de serre très fort. L'acide sulfurique présent dans l'atmosphère sous forme de nuage occulte la lumière du soleil et lui donne sa fameuse couleur jaune.

La Terre est la troisième planète en s'éloignant du Soleil. C'est la 5e planète par ordre croissant de grandeur dans le système solaire. Sa particularité est d'être une planète océanique. On estime que 70 % de sa surface est couverte d'eau. Avec une température moyenne de 15°C et une atmosphère qui la protège des rayonnements solaires et limite les forts écarts de température, la Terre est également la seule planète connue à accueillir la vie.

Voisine directe de la Terre, Mars est la dernière planète tellurique en partant du Soleil. Deux fois plus petite que la Terre, elle possède une petite atmosphère et subit des variations de température importantes allant de -113°C à +17°C. Sa surface est couverte de poussières et de roches riches en fer qui expliquent sa couleur orange. C'est la planète que l'on connaît le mieux en dehors de la Terre grâce aux nombreuses sondes et aux rovers qui y ont été envoyés au cours de différentes missions ces dernières décennies.

Pourquoi la Terre est qualifiée de planète tellurique ?

La Terre fait partie des planètes que l'on qualifie de "telluriques" au même titre que Vénus, Mercure et Mars. Ce sont des planètes composées de roches et dont la surface est solide. La Terre répond ainsi aux critères qui définissent cette catégorie de planètes.

La Terre est ainsi constituée de plusieurs couches successives qui la structurent. Au cœur de la planète se trouve le noyau composé d'un noyau interne en fer solide principalement et d'une partie externe en fer liquide. C'est le mouvement de cette partie liquide qui génère le champ magnétique de la planète. Ensuite se trouve le manteau qui se compose de roches solides, remplacées par des roches en fusion à mesure que l'on se rapproche du noyau. En surface, la couche la plus externe est appelée croûte terrestre.

Quelle est la différence entre une planète tellurique et une planète gazeuse ?

Les planètes telluriques, à la différence des planètes gazeuses, sont des planètes rocheuses dotées d'une surface solide. Il est ainsi possible théoriquement de poser un engin spatial dessus ou encore de marcher à sa surface. Les planètes gazeuses, au contraire, ne possèdent pas de surface solide. Cela signifie qu'il est impossible d'y poser le pied ou d'y faire atterrir une sonde par exemple. Il s'agit de la différence la plus évidente entre ces deux types de planètes.

Toutefois, d'autres éléments distinguent les planètes telluriques des planètes gazeuses. Les planètes telluriques sont composées de roches et de métaux et non pas de gaz. Elles sont donc bien plus denses que les planètes gazeuses. De même, leur taille est largement inférieure à celle des planètes gazeuses que l'on nomme également planètes géantes. Enfin, on constate que les planètes telluriques ont des périodes de rotation bien supérieures à celles des planètes gazeuses. Autrement dit, elles mettent bien plus de temps à effectuer un tour sur elles-mêmes. Par exemple, la Terre met 24 heures à réaliser un tour autour de son axe de rotation, alors que Jupiter ne met que 10 heures.

Quelle est la plus grande planète tellurique ?

D'un rayon de 6 378,137 kilomètres, la plus grande planète tellurique est la Terre. Elle est suivie de près par Vénus, qui mesure 6 051 kilomètres de rayon. À l'inverse, la plus petite planète tellurique est Mercure dont la taille ne représente qu'un tiers de celle de la Terre. Ces planètes telluriques sont globalement bien plus petites que les planètes gazeuses dont la plus petite est Neptune qui mesure plus de 3 fois la taille de la Terre.

De quoi est composée l'atmosphère des planètes telluriques ?

L'atmosphère de chaque planète, tellurique ou non, lui est propre. La composition de l'atmosphère d'une planète est la résultante de plusieurs facteurs comme la distance qui sépare cette planète du Soleil, sa taille, sa force de gravité, mais également les évènements qui ont marqué sa formation.

Ainsi, la planète Mercure est un cas à part parmi les planètes du système solaire puisqu'elle ne possède pas d'atmosphère à proprement parler, mais uniquement des traces d'atmosphère. Vénus possède une atmosphère composée d'une grande majorité de CO2 et d'une certaine quantité d'azote. L'atmosphère de la planète Mars est constituée de CO2, d'azote et d'argon. Sa part en oxygène est extrêmement faible. Enfin, l'atmosphère de la Terre comporte 78 % d'azote, 20 % d'oxygène et 0,04 % de CO2. Pour chacune de ces planètes, en plus de ces composants principaux, on trouve d'autres éléments en quantités bien inférieures.

Pourquoi les planètes telluriques sont proches du Soleil ?

La répartition des planètes n'est pas le fruit du hasard mais le résultat de la formation du système solaire et s'explique simplement. Le nuage de gaz et de poussières qui est à l'origine du Soleil a également permis la formation des planètes. Lorsque notre étoile s'est formée, sa force de gravité a provoqué l'accrétion progressive des poussières dans son voisinage proche. Celles-ci ont ainsi formé des roches puis des planètes rocheuses : les planètes telluriques. Plus loin le même phénomène s'est produit avec des éléments plus légers : les gaz. C'est ainsi que les planètes gazeuses ont vu le jour dans la zone plus éloignée du Soleil.

Pluton est-elle une planète tellurique ?

Pluton a beau être un corps rocheux, au même titre que la Terre, Mars, Mercure et Vénus, il ne s'agit pas d'une planète tellurique. Considérée comme une planète jusqu'en 2006, elle est désormais classée comme planète naine, à l'instar de Cérès ou encore Hauméa.

Il s'agit d'un corps extrêmement lointain, appartenant à la ceinture de Kuiper, un groupe d'objets situés au-delà de l'orbite de Neptune. On suppose que Pluton est constituée d'un noyau solide composé de roche, recouvert d'un manteau de glace d'eau. Sa surface est caractérisé par un relief marqué par des montagnes et des cratères.