En ce moment

Retrouvez les dates des événements à ne pas manquer cet automne au Mexique.

Fiestas de octubre à Guadalajara

Du 5 octobre au 5 novembre 2019

Durant un mois, vous pourrez assister à des danses traditionnelles, à des représentations de ballet folklorique ainsi qu'à un sublime défilé de nuit dans cette ville de l'Ouest du Mexique. Dans les rues, parcourez les nombreux stands d'artisanat afin de découvrir l'étendue de la richesse culturelle de la ville. Site officiel des fiestas de octubre
Crédit : Elijah Lovkoff / 123RF

Dia de los Muertos

1er et 2 novembre 2019

Inscrit au patrimoine culturel immatériel de l'humanité de l'Unesco, le jours des morts est la coutume la plus célébrée au Mexique. On célèbre le retour sur terre des êtres chers décédés en leur faisant de nombreuses offrandes. Les familles des défunts se rendent dans les cimetières et un défilé est organisé dans les rues de Mexico.
Crédit : Diego Grandi / 123RF

Libération des tortues à Ixtapa Zihuatanejo

Du 1er novembre au 31 décembre 2019

Dès la ponte des œufs début novembre, des enfants de la région adoptent un bébé-tortue dont ils s'occupent pendant plusieurs semaines. Le 31 décembre à 17h30, ils les relâchent sur la plage. L'initiative vise à sensibiliser la population au sujet de la protection des tortues, une espèce en voie de disparition.
Crédit : Andrea Izzotti / 123RF

Que faire au Mexique

Quels sont les sites incontournables au Mexique ? Temples, cités maya, parcs... Retrouvez les endroits à ne pas manquer dans notre guide de voyage du Mexique.

Pyramides de Teotihuacan

Site archéologique

Site archéologique de la vallée de Mexico, Teotihuacan mérite très largement d'y passer une journée, ne serait-ce que pour grimper en haut des pyramides de la lune et du soleil. La vue est superbe et les édifices impressionnants. Le site se trouve à une petite heure de voiture de Mexico. Essayez d'y aller tôt le matin, ou hors saison, pour éviter l'affluence. Le dimanche est le jour le plus chargé, car les locaux peuvent y accéder gratuitement. L'entrée coûte 59 pesos (environ 2 euros). Vous pouvez vous y rendre facilement depuis Mexico, en bus, au Terminal Autobuses del Norte (toutes les 20 minutes) ou en voiture.
Crédit : Martin Molcan / 123RF

Palenque

Cité maya

Cité maya, située en plein Chiapas, Palenque est reconnue au patrimoine mondial de l'Unesco. Le site est en bordure d'une jungle, enfoui sous une végétation luxuriante. On peut y découvrir un palais, mais aussi plusieurs temples, qui sont superbes. L'entrée est, comme Teotihuacan, fixée à une cinquantaine de pesos (2 euros environ). Après Palenque, vous pouvez également vous arrêter à Agua Azul, pour découvrir ses cascades d'un bleu turquoise brillant. L'endroit est touristique, mais agréable, et apporte un peu de fraîcheur dans une chaleur souvent de plomb.
Crédit : Anton Ivanov / 123RF

Canyon du cuivre

Treks et randonnées

Cet énorme canyon de l'Etat de Chihuahua, dont le nom vient de sa couleur cuivrée, est très impressionnant. Vous pouvez le traverser en train ou lors de randonnées. Les amateurs de sensations fortes apprécieront d'y trouver les plus longues tyroliennes d'Amérique latine ! Bonne nouvelle : vous remontez grâce à un téléphérique… L'occasion aussi de visiter la jolie ville de Chihuahua et le village coloré de Creel.
Crédit : Kylie Nicholson / 123RF

Xcaret Eco Park

Parc de loisirs

Parc de loisirs situé dans la Riviera Maya, en plein Yucatan, le Xcaret propose des spectacles sur la culture maya et l'histoire mexicaine, ainsi que des activités familiales. Villages reconstitués, rivière à parcourir… Un parc zoologique s'y trouve également : les amoureux des dauphins pourront même nager avec eux. La visite représentera tout de même un budget : environ 80 euros par adulte.
Crédit : Sergey Karpov / 123RF

Xel Ha Park

Parc de loisirs

Autre parc de loisirs de la Riviera Maya, Xel ha Park coûte environ 75 euros par personne, mais il séduira les familles ! Avec son phare panoramique, qui se descend grâce à un énorme toboggan, une plongée en tuba, une balade en rivière ou dans une grotte, le parc est sympathique. Parmi les activités les plus mémorables : la fameuse falaise du courage, vous sautez de cinq mètres de haut. Des tyroliennes et activités pour enfants sont aussi prévues, ainsi qu'un circuit dans la jungle. Le parc est ouvert tous les jours, de 8h30 à 18h.
Crédit : Ritu Jethani / 123RF

Trouver un vol avec Liligo

Villes

Animées, typiques, stations balnéraires... Retrouvez les meilleures villes du Mexique à découvrir lors de votre séjour dans le pays.

Mexico City

Capitale animée

La capitale du Mexique est un must-see ! Parmi ses plus beaux monuments : la cathédrale métropolitaine de Mexico, la Plaza de la Constitución, avec son immense drapeau mexicain en son centre et le Palais national. Vous pouvez prévoir facilement quelques jours pour profiter de Mexico City. Prenez aussi le temps de visiter l'incroyable musée national d'anthropologie, qui contient une immense collection d'oeuvres méso-américaines, dont la fameuse Pierre du soleil. Il est ouvert tous les jours de 9 h à 17 h, sauf le lundi. L'entrée est à 75 pesos (3,50 euros environ). Crédit : lanabyko / 123RF

Guadalajara

Ville culturelle

Avec ses 1,6 million d'habitants, Gadalajara est la deuxième ville du Mexique, là où les fameux mariachis sont nés. Avec ses ruelles et ses grandes places, Guadalajara promet de belles balades. A découvrir : sa cathédrale, le théâtre Degollado et le palais. Le musée régional de la ville est aussi à visiter, avec son imposant squelette de mammouth ! Vous pouvez aussi vous rendre au superbe Institutot de Las Cabanas, un ancien orphelinat transformé en musé d'art, avec de nombreuses expositions. Bon plan : l'entrée est gratuite tous les mardis. Et pour vos petites courses, direction le marché couvert de San Juan de Dios, pour un moment d'effervescence. Crédit : Elijah Lovkoff / 123RF

Cancun

Station balnéaire

En bord de mer, la ville de Cancun est synonyme de farniente et de fiesta ! Prévoyez de sortir de la ville pour découvrir ses alentours, car elle est extrêmement touristique et tournée vers les fêtards américains, qui viennent toute l'année profiter de ses plages paradisiaques et de sa tequila à petit prix. Le musée maya de Cancún mérite quant à lui le détour. Dédié à cette civilisation disparue, il rassemble plusieurs centaines d'objets, dont certains sont très bien conservés, remontant jusqu'à 350 avant JC. Il est ouvert du mardi au dimanche, l'entrée coûte environ 3 euros (70 pesos). Autre excursion à prévoir : au large de Cancún, vous pouvez vous rendre à Isla Mujures, une île où se trouve la très belle playa Norte.
Crédit : Jonathan Ross / 123RF

Puebla

Ville historique

Classée au patrimoine mondial de l'Unesco, Puebla est une très belle ville à découvrir, peut-être un peu moins touristique, mais charmante. Parmi ses incontournables : son centre historique, l'exubérante chapelle du Rosaire, à l'intérieur de l'Eglise Santo Domingo, l'impressionnante bibliothèque Palafoxiana et l'incroyable musée Amparo. A faire si vous vous en sentez le courage : une randonnée sur l'Iztaccíhualt, un volcan situé à mi-chemin entre Mexico et Puebla. Crédit : Jesse Kraft / 123RF

Oaxaca de Juarez

Ville coloniale

Oaxaca de Juarez est l'un de nos coups de cœur au Mexique. Située dans l'Etat du même nom, cette très belle ville tout en couleurs mérite largement un détour. L'Eglise de Santo Domingo, remplie de dorures, est à visiter absolument. Vous pouvez aussi prendre de la hauteur, sur le Mirador del Fortín, qui offre une belle vue sur les environs. Ou visiter les marchés et leur agitation. Le soir, l'ambiance est animée et joyeuse dans les rues. Pour dîner, pensez street food ! Et goûtez à la tlayuda, une tortilla grillée aux haricots rouges, succulente. Non loin d'Oxaca, Monte Albán, l'ancienne capitale des Zapotèques, est également à voir, avec de superbes temples à découvrir (et à escalader). Vous pourrez trouver facilement des bus se rendant dans la zone archéologique. L'entrée est fixée à 70 pesos (3 euros environ).
Crédit : Anton Ivanov / 123RF

Guanajuato

Ville colorée

Au cœur de la région des "villages magiques", la ville colorée Guanajuato semble tenir ses promesses d’authenticité et et de dépaysement. Inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO, la ville aux nombreux marchés traditionnels et aux ruelles arc-en-ciel risque de devenir une étape incontournable lors de votre séjour au Mexique. Promenez-vous dans les ruelles de Guanajuato pour découvrir les églises, l'université et les maisons coloniales.
Crédit : Alberto Cervantes / 123RF

San Cristobal de Las Casas

Ville charmante

Au cœur de l'Etat du Chiapas, perchée à plus de 2000 mètres de hauteur, San Cristobal de Las Casas est une petite ville charmante. Sur la place principale de la ville se dresse la cathédrale du 16e siècle et sa façade jaune. Un peu plus loin, l'Eglise de la Guadalupe, perchée sur une petite colline, est intéressante. Côté musée, le "centre de textile" du monde maya est à voir. Autre visite à prévoir : l'Eglise de Santo Domingo (encore lui !). Et tentez le Pox, une boisson alcoolisée du Chiapas, faite à base de maïs (attention, elle grimpe jusqu'à 50° d'alcool !). A moins de deux heures de San Cristobal, le Canyon du Sumidero est un autre must-see : à parcourir en bateau, avec un guide.
Crédit : Diego Grandi / 123RF

Merida

Ville coloniale

Comme pour la plupart des villes mexicaines, la place principale de Merida se doit d'être le point de départ de votre séjour. Commencez par la casa de Montejo, la plus vieille maison de Mérida, construite pour le fondateur de la ville, à la fin du XVIe siècle, qui se visite tous les jours, en dehors du lundi. La cathédrale de San Idelfonso, la plus vieille du pays, est aussi à découvrir, ouverte tous les jours et gratuite. Poursuivez avec un tour au musée Macay, dont l'entrée est aussi gratuite : il est consacré à l'art moderne et contemporain du Yucatan. Son patio intérieur, plein de plantes, est charmant. Autre lieu agréable : le musée d'art populaire, dédié aux artistes mexicains, dont plusieurs œuvres sur le fameux "dia de los muertos".
Crédit : lucagal / 123RF

Los Cabos

Station balnéaire

Situé en Basse Californie du Sud, côté Pacifique, cette ville est une destination de rêve : eau turquoise, sable blanc, c'est un lieu fréquenté par tout le gratin hollywoodien. Devenue un peu plus accessible dernièrement, la région offre de superbes spots de plongée. Et surtout une vie nocturne dynamique ! Parmi les must-see : la célèbre arche rocheuse El Arco de Cabo San Lucas, ainsi que les plages "del amor" et "lovers beach". Dans la ville, plusieurs églises peuvent être visitées, comme San Jose del Cabo de Anuití, qui date du début du XVIIIe siècle.
Crédit : Ruth Peterkin / 123RF

Monterrey

Ville culturelle

Au nord-est du Mexique, dans l'Etat du Nuevo Leon, Monterrey est l'une des villes les plus importantes du pays, notamment en termes d'industrie. Mais elle vaut quelques jours de séjour, car elle est très riche culturellement ! Les musées sont nombreux : celui de l'histoire mexicaine, le musée marco, dédié à l'art contemporain, ou encore celui consacré au verre. Le palais du gouvernement, le phare du commerce et la cathédrale Notre-Dame de Monterrey sont aussi à voir. Une balade dans le quartier historique de Monterey, Barrio Antiguo, est intéressante. Pour un tour au vert, le parc de la Estanzuela est idéal.
Crédit : alandglz / 123RF

Campeche

Ville pittoresque

Au sud du Yucatan, cette ville aux rues colorées est agréable et pittoresque. Prenez le temps de parcourir la promenade en bord de mer, où l'on peut apercevoir de nombreux oiseaux marins et pélicans. Forcément, la cathédrale de Campeche mérite que l'on s'y attarde, comme pour toutes les villes du Mexique. Dans le parc de la place centrale, arrêtez-vous en fin d'après-midi, pour des spectacles ! Les remparts situés tout autour du centre-ville de Campeche peuvent également être un bon spot pour le découvrir. Et le jardin botanique Xmuch'haltun, même s'il est petit, est très joli et peu cher (25 pesos, environ 1 euro).
Crédit : Jesse Kraft / 123RF

Yucatan

Région la plus touristique du Mexique, le Yucatan attire chaque année des milliers de voyageurs. Retrouvez les lieux à découvrir au Yucatan dans notre guide de voyage du Mexique

Chichen Itza

Cité maya

Chichen Itza est l'une des nouvelles merveilles du monde. Ce site est aussi impressionnant qu'il est bondé : venez tôt, le plus possible, afin d'éviter les cars de touristes. Le site ouvre vers 8h, si cela est possible, mieux vaut être là dès l'ouverture, afin de profiter au maximum des lieux en évitant la cohue. Tentez de taper dans vos mains devant chaque face de la pyramide El Castillo, cela vous réservera des surprises… Prévoyez au moins deux ou trois heures pour profiter à fond de Chichen Itza. Mieux vaut prévoir de bonnes chaussures, car le site est étendu. En revanche, pas besoin de maillots de bain, les cenotes du site ne sont pas praticables. Des guides individuels sont postés à l'entrée, vu la richesse des lieux, cela peut valoir la peine. L'entrée est un peu plus chère que celle des autres sites : environ 11 euros (prévoyez du cash).
Crédit : Mardoz Lule / 123RF

Tulum

Vestiges d'une cité portuaire maya

Autre site majeur du Yucatan, Tulum doit sa popularité à son proximité de la mer, ce qui offre à cette ancienne cité précolombienne, qui servait de port à son apogée entre les XIIIe et XVe siècle, un panorama magnifique. Elle est facilement accessible depuis la ville de Tulum. Là encore, arrivez dès l'ouverture, à partir de 8h, pour éviter l'affluence. L'entrée coûte environ 3 euros. Apportez votre maillot de bain : un accès permet de descendre de baigner dans la mer, juste au-dessous du site de Tulum.
Crédit : Konstantin Kalishko / 123RF

Cenotes

Piscines naturelles d'eau douce

Derrière ce nom étrange se cachent des sortes de gouffres remplis d'eau douce, de véritables puits naturels, qui se trouvent dans tout le Yucatan. Les cénotes étaient très importants pour les mayas, qui les considéraient comme un moyen de communiquer avec les dieux, y effectuant des offrandes et des sacrifices. Se baigner dans un cénote au Yucatan est une vraie expérience, et la région en compte plus de 10 000. Celles de Cuzama font partie des plus belles, avec des visites organisées. Celle de San Actun, près de Tulum, est également très appréciée des voyageurs, ou Dos Ojos, l'une des plus connues.
Crédit : Alessandro Merlo / 123RF

Coba

Site maya

Moins touristique que ses grandes sœurs Tulum ou Chichen Itza, la cité maya de Coba est moins accessible : une quarantaine de kilomètres la sépare de Tulum. Vous pouvez néanmoins vous y rendre assez aisément en bus, ou en louant une voiture. Certains visitent ce site avec un vélo à louer, pour 45 pesos (deux euros), cela peut être une façon ludique de découvrir la cité ! Le site est ouvert tous les jours de 8h à 17h, l'entrée est à 65 pesos (trois euros environ). A noter qu'il y a trois cénotes toutes proches des ruines de Coba : Choo-Ha, Mutun-Ha et Tamcach-Ha.
Crédit : macmonican / 123RF

Réserve naturelle de Sian Ka'an

Site naturel protégé au Yucatan

Classée par l'Unesco, la belle réserve naturelle de Sian Ka'an se situe dans la jungle au sud de Tulum. En bord de mer, elle est assez accessible depuis les grandes villes et stations balnéaires du Yucatan. La faune et la flore de cette véritable forêt tropicale sont impressionnantes. Vous pouvez facilement trouver un guide pour vous faire découvrir les lieux avec plus de profondeur et faire un tour de bateau. Vous n'êtes pas obligés de venir via une agence. L'entrée coûte 50 pesos (2 euros environ) par personne. Pour un tour de bateau, ce sera au moins 25 euros, en revanche. Prévoyez plusieurs heures de balade !
Crédit : Jesse Kraft / 123RF

Uxmal

Site archéologique maya au Yucatan

Sublime site archéologique maya, Uxmal est également inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco. Cette cité antique maya vaut le déplacement, ne serait-ce que pour voir le Templo del Adivino et grimper sur la Grande Pyramide. Uxmal est ouvert tous les jours de 8h à 17h, l'entrée coûte environ 8 euros par personne. A noter que tous les soirs, à 19h ou 20h, selon la saison, il y a un spectacle son et lumière (75 pesos). Vous pouvez facilement vous rendre sur le site en voiture, ou en bus, depuis Mérida.
Crédit : Anton Ivanov / 123RF

Plages

Quelles sont les plus belles plages du Mexique ? Touristiques ou sauvages, découvrez notre sélection des meilleures plages où aller bronzer et profiter de l'eau turquoise sur les côtes du Mexique.

Playa Paraiso

Plage paradisiaque

Côté Caraïbes, la Playa Paraiso est l'une des plus belles du Mexique. Située près de Tulum, elle est facilement accessible. En famille, entre amis ou en amoureux, elle est idéale pour une journée en bord de mer. De  nombreux petits restaurants et boutiques s'y trouvent tout du long. La plage est très fréquentée en haute saison.
Crédit : Simon Dannhauer / 123RF

Playa del Amor

Plage familiale

De l'autre côté du Mexique, en Basse Californie, la Playa del Amor est aussi connue pour ses paysages magnifiques. Pas de problème pour la baignade, la plage étant orientée vers le golfe de Californie. Attention, si vous choisissez sa voisine, la Playa del Divorcio, toute proche, mais côté Pacifique, il ne sera pas possible de faire trempette. Les deux lieux demeurent facilement accessibles.
Crédit : alicenerr / 123RF

Playa Zicatela

Spot de surf

Dans l'état d'Oaxaca au Mexique, les surfeurs se précipiteront à la Playa Zicatela et ses immenses vagues. Moins touristique et connue du grand public, cette plage estt donc idéale pour les amateurs de glisse et de farniente. Attention néanmoins aux vagues, assez fortes, pour les familles, notamment s'il y a des enfants en bas âge.
Crédit : Sergi Reboredo / 123RF

Playa Delfines

Plage très fréquentée

Très fréquentée mais également très étendue, la Playa Delfines à Cancun est l'une des plus belles plages du Mexique. Vous pourrez y pratiques des activités natuiques, vous reposer sous les parasols et vous baigner dans une eau transparente. Facilement accessible en bus ou en taxi depuis le centre-ville, la Playa Delfines possède un parking gratuit à proximité.
Crédit : tonobalaguer / 123RF

Visite

Que visiter au Mexique ? Temples mayas, volcans... Retrouvez nos idées d'itinéraires pour découvrir les sites incontournables du Mexique et visiter le pays en une semaine ou 10 jours.

Visite des temples mayas

Visite des plus beaux temples maya au Mexique

Les temples maya sont très nombreux au Mexique, et tous plus passionnants les uns que les autres. Nous avons évoqué plus haut Palenque et Teotihuacan, ainsi que Uxmal et Chichen Itza qui font partie des sites les plus connus, mais il existe de nombreux autres sites tout aussi bien conservés ! Par exemple, Tonina, avec son acropole qui culmine à 75 mètres de haut et son calme environnant. Yaxchilan, à la frontière avec le Guatemala, est moins accessible (uniquement en pirogue), et donc moins visité, mais l'expérience vaut le déplacement. Autre lieu à découvrir : Calakmul, accessible uniquement en voiture, à environ 300 km au sud de Campeche. C'était l'une des plus grandes villes de la civilisation maya et son énorme pyramide offre une superbe vue sur la jungle. En général le tarif d'entrée de ces sites est peu cher : comptez en moyenne entre 2 et 5 euros par personne.
Crédit : Galyna Andrushko / 123RF

Visite des volcans

Ascension des volcans au Mexique

Pour un trek pas trop difficile, le volcan la Malinche, à seulement une quarantaine de kilomètres de Puebla, peut être une bonne option. L'ascension peut se faire avec ou sans guide, de préférence entre octobre et avril. L'entrée se fait dans le parc national La Malintzi et la montée dure entre 4 et 5 heures. Au sommet, la vue mérite l'effort ! A moins de 100 kilomètres au sud-ouest de Mexico City (et tout proche de la ville de Toluca), le volcan Nevado de Toluca (ou Xinantecatl) peut être grimpé en voiture. Pour le cratère, il faudra terminer la visite à pied, environ 5 à 6 kilomètres de marche (3 à 4 heures de marche). La vue sur les deux lagunes du cratère est superbe. Attention, il y a beaucoup de monde le dimanche, mieux vaut s'y rendre en semaine, de préférence tôt le matin. Le parc national Parc national Iztaccíhuatl-Popocatépetl est un must-see, situé au croisement des états de Mexico, Morelos et Puebla. Mieux vaut faire appel à un guide, pour une randonnée d'un ou deux jours sur chaque volcan.
Crédit : Andrea Izzotti / 123RF

Visiter le Mexique en une semaine

Visiter la région de Mexico

En une semaine, impossible de parcourir tout le Mexique ! Vous pouvez vous centrer sur la région de Mexico, afin d'en découvrir toutes les richesses. Prévoyez trois jours pour parcourir la capitale, son palais national, ses superbes cathédrales, son musée national d'anthropologie et ses marchés colorés. Le musée d'art moderne mérite également le détour, ainsi que celui dédié à Frida Kahlo. Une journée sur le site de Teotihuacan s'impose, pour grimper sur les incroyables pyramides du soleil et de la lune. Un détour par Xochimilco et ses canaux, inscrits au Patrimoine de l'Unesco, est également à prévoir (attention, si vous voulez faire un tour de bateau, négociez bien…). A vous de voir ce qui vous tente pour les dernières journées : Taxco, une charmante petite ville aux murs blancs, à flanc de montagne, à environ trois heures de route de Mexico ? Toluca, son superbe parc national et son volcan ? Puebla, ses musées, ses rues vivantes et ses chapelles ? Le Parc national Iztaccíhuatl-Popocatépetl et ses volcans impressionnants ?
Crédit : Joanna Zaleska / 123RF

Visiter le Mexique en 10 jours

Visiter le Yucatan

Pour éviter de parcourir le Mexique et ne finalement pas vraiment le voir, mieux vaut se centrer sur une région en particulier du Mexique. Très apprécié : le Yucatan, qui offre un bon compromis entre soleil, farniente et découverte culturelle. Située à l'extrême est du pays, la péninsule accueille ses visiteurs dans la ville de Cancun, en bord de mer, où se trouve l'aéroport international. A moins de prendre un hôtel all inclusive et de profiter des magnifiques plages, il n'y a pas grand chose à y voir. En revanche, de belles découvertes sont à faire aux alentours. Bien entendu, Chichen Itza  et Ek'Balam sont deux sites passionnants, à voir absolument. Prévoyez une journée pour le site de Tulum, dont la visite pourra se coupler avec une balade dans la réserve de Sian Ka'an, entre lagune et jungle. Une journée dans l'énergique Mérida, puis dans les colorées Izamal et Valladolid séduiront les amateurs de belles villes. Et bien sûr, arrêtez-vous en route pour nager dans une cénote ! Les amateurs de lieux historiques passeront également par Uxmal, moins fréquentée que Chichen Itza, mais tout aussi impressionnante. Si vous êtes en voiture, continuez jusqu'à Campeche, une très jolie ville en bord de mer, entourée de remparts. Pourquoi ne pas terminer ce périple par un ou deux jours en bord de mer, sur la Riviera Maya, pour profiter des plages mexicaines avant de rentrer ?
Crédit : Sergey Novikov / 123RF

Visa

Pour les Européens, Aucun visa n'est nécessaire pour partir en vacances au Mexique, simplement la possession d'un passeport valide. Vous devrez remplir un document d'immigration, le FMM, qui vous sera remis normalement dans l'avion (ou à votre arrivée au Mexique). Avec cette fiche, vous avez le droit de rester au Mexique pendant 180 jours (six mois). Attention à bien conserver la fiche FMM tamponnée, car elle vous sera demandée lors de votre départ !

Climat

Quand partir au Mexique ? Tout dépend de la région que vous souhaitez visiter, le Mexique est un grand pays avec une bonne période pour chacune d'entre elles. De façon générale, mieux vaut partir au Mexique entre novembre et mars, afin de disposer du climat le plus favorable possible dans l'ensemble du pays. Évitez la saison humide, entre juin et octobre, à moins d'apprécier la pluie… Et lors de la saison sèche, prévoyez de quoi vous couvrir, si la température grimpe. La capitale, Mexico, dispose d'un climat plutôt tempéré, avec une moyenne de 16°C à l'année. Retrouvez les températures moyennes des grandes villes du Mexique ci-dessous.

Guadelajara

De décembre à mars : 17,5°C
D'avril à août : 22°C
De septembre à novembre : 19,5°C

A l'ouest du Mexique, les températures baissent rarement au-dessous de 5°C, mais restent raisonnables, il fait plutôt bon toute l'année, avec un ensoleillement moyen de 8 heures par jour, de quoi nous changer des climats européens ! Attention en revanche à la saison humide, les pluies deviennent de plus en plus fréquentes à partir du mois de juin, pour atteindre un pic en septembre. Et le printemps est aussi synonyme de vents à Guadalajara.

Mexico

De décembre à mars :  15°C
D'avril à août : 18°C
De septembre à novembre : 16°C

Dans la région de la capitale, les températures sont rarement très élevées. Située en altitude, la ville de Mexico dispose d'un climat assez tempéré, avec des pluies assez importantes durant l'été (juillet et septembre en particulier). Si vous prévoyez un tour du Mexique en commençant par la capitale, mieux vaut apporter de quoi se couvrir durant l'hiver, car les nuits peuvent être froides.

Cancun

De décembre à mars : 24°C
D'avril à août : 28°C
De septembre à novembre : 26,5°C

Dans le Yucatan, il ne fait jamais froid, les températures tombent rarement au-dessous des 20°C, d'où l'attrait de nombreux touristes pour la péninsule ! En revanche, attention aux pluies, qui peuvent être très nombreuses, notamment en juin et en septembre. Les mois les plus secs sont lors du printemps : mars, avril et mai.

Autour du même sujet