Obtenir une place en crèche

Obtenir une place en crèche Comment obtenir une place en crèche dans les meilleures conditions ? Voici de quoi augmenter vos chances d'obtenir une réponse positive.

Après avoir porté son enfant pendant neuf mois et passé la durée de son congé maternité à ses côtés, il faut reprendre le travail, et donc trouver un mode de garde pour la journée. La crèche permet de faire garder son enfant par une équipe de professionnels, dans un cadre dédié à son épanouissement. Mais il semble parfois compliqué d'obtenir une place en crèche. Voici comment maximiser ses chances.

Les meilleures conditions d'obtention de place en crèche

Même si la demande de places en crèche est toujours croissante, le nombre de places disponibles est pourtant limité. Les enfants y restent en moyenne 3 ans, et c'est seulement à leur départ qu'un autre enfant peut y entrer.

Pour augmenter ses chances d'avoir une place, bien se renseigner est important. Pour une crèche municipale, il faut connaître les dates de commissions d'attribution organisées par la municipalité. Il y en a plusieurs par an, et ce sont ces commissions qui décident quelle famille se verra accorder sa demande. Elles se basent généralement sur des critères précis : le temps de trajet entre le domicile et la crèche, la situation professionnelle des parents, la durée d'attente de la famille pour une place en crèche, et la situation financière et matrimoniale. Sont prioritaires les familles monoparentales, avec de faibles revenus, recherchant un emploi, et vivant à proximité de la crèche. Il faut penser à faire sa demande dès le sixième mois de grossesse et ne pas hésiter à rencontrer la direction de l'établissement. Les meilleurs mois pour une entrée en crèche sont septembre et janvier.

Le choix d'une crèche associative ou privée

Si les crèches municipales ou familiales sont les plus demandées, il existe cependant des crèches associatives ou privées qui disposent de places, et dans des conditions d'accueil identiques. Il ne faut pas hésiter à déposer une demande, même si on en a déjà effectué une auprès d'une crèche municipale. L'employeur peut également cotiser à une crèche d'entreprise afin que ses employés bénéficient d'une place en crèche. Dans les crèches associatives, il est attendu que les parents participent activement à son fonctionnement.

Voir aussi : le dossier Crèche complet du Journaldesfemmes.com

Enfants

Annonces Google