Taxe de séjour : Paris, Airbnb, camping... Qui la paie ?

Taxe de séjour : Paris, Airbnb, camping... Qui la paie ? TAXE DE SEJOUR 2021. Lorsque vous partez dans un lieu de villégiature, vous êtes susceptible de devoir vous acquitter de la taxe de séjour. Qui doit la payer ? Airbnb, hôtel, camping... En est-on redevable quel que soit le mode d'hébergement ?

La taxe de séjour est un impôt local demandé aux vacanciers au titre de son séjour. Créée au début du XXe siècle, elle vise initialement à financer des dépenses pour accueillir des touristes dans des lieux de villégiatures. "A l'origine, elle pouvait être instituée uniquement par les stations classées de tourisme", explique-t-on sur le site du ministère de l'Economie. Littoral, montagne, ville... Depuis son périmètre a été largement élargi. 

Qui doit payer la taxe de séjour ? A partir de quel âge ? 

La taxe de séjour est due par les vacanciers, par personne et par nuit, au titre de son séjour. Vous êtes redevable quel que soit le mode d'hébergement touristique pour lequel vous avez opté : hôtel de tourisme, résidence de tourisme, location entre particuliers, chambre chez l'habitant, meublé de tourisme, chambre d'hôtes, villages de vacances, etc. 

Le vacancier doit s'acquitter de la taxe de séjour auprès de son logeur ou du professionnel en charge de l'hébergement. C'est ce dernier qui se chargera ensuite de remettre le versement à la commune. 

Vous avez de nombreux enfants, et craignez donc de devoir vous acquitter d'une rondelette somme en fin de séjour ? Rassurez-vous : la taxe de séjour ne concerne que les personnes majeures, donc à partir de 18 ans. Sachez qu'il existe d'autres cas d'exonérations : 

  • Les saisonniers
  • Les personnes en hébergement d'urgence ou de relogement temporaire

Vous souhaitez en savoir davantage sur le montant de la taxe de séjour ? Rendez-vous plus bas ! 

Est-on redevable de la taxe de séjour à Paris ? 

Oui ! La capitale n'échappe pas à la taxe de séjour. Les logeurs, qu'ils soient professionnels ou non, doivent donc obligatoirement collecter la taxe de séjour, dont la montant varie en fonction du type d'hébergement. "Le montant de la taxe de séjour varie de 0,20€ (pour les campings 1 et 2 étoiles) à 4€ (pour les palaces) par personne et par nuitée, en sachant que Paris applique une taxe additionnelle légale de 25% au montant concerné", explique-t-on sur le site de l'Office de tourisme de Paris. 

Attention : si le prix de la taxe de séjour doit être affiché, il n'est pas forcément compris dès le départ dans votre prestation. Bien souvent, il vous sera demandé de la régler à part, en fin de séjour. 

Doit-on payer la taxe de séjour avec Airbnb ? 

Oui. Que vous soyez locataire ou propriétaire, la location sur Airbnb ne constitue pas un motif d'exonération de la taxe de séjour. "Depuis le 1er juillet 2018, Airbnb collecte la taxe de séjour pour les réservations effectuées sur sa plate-forme dans les villes qui ont introduit une taxe au réel et qui se sont inscrites auprès de l'administration fiscale (Ocsitan)", explique la plateforme américaine sur une page dédiée. "Cette taxe est reversée deux fois par an à la municipalité au nom des hôtes, professionnels et particuliers".

Dans ce cas précis, le paiement de la taxe de séjour intervient lors de la réservation du séjour sur Airbnb et non auprès de l'hôte à l'issue de votre voyage. 

Hôtel, camping...Quel est le calcul de la taxe de séjour ? Montant par commune

Le montant de la taxe de séjour est déterminé par personne et par nuit. Le montant de la nuitée, lui, varie en fonction du type d'hébergement : 

  • Palaces
  • Hôtels de tourisme avec plusieurs étoiles
  • Résidences de tourisme
  • Auberges de jeunesse, 
  • Terrains de camping
  • Etc. 

Théoriquement, plus l'hébergement est onéreux, plus de le montant de la taxe de séjour est élevé. Vous pouvez retrouvez le barème complet sur le site de Bercy. Vous souhaitez obtenir le montant de votre taxe de séjour par commune ? Les services de l'Etat ont mis à disposition un moteur de recherche à l'adresse suivante : http://taxesejour.impots.gouv.fr/DTS_WEB/FR/index.awp. A Bayonne par exemple, ayez à l'esprit que le montant de la taxe de séjour s'élève à 20 centimes par jour et par personne en camping, et à 1,36 euros par jour et par personne dans un hôtel 5 étoiles. 

Propriétaire, comment faire une déclaration de taxe de séjour ? Quelle plateforme ?

En tant que propriétaire, si vous ne passez pas par une plateforme type Airbnb, il convient de faire une déclaration en mairie "au plus tard un mois avant le début de chaque période de perception", prévient-on sur le site du ministère de l'Economie. Gare à vous, car des intérêts de retard peuvent venir faire gonfler la note si vous n'êtes pas vigilant ! 

Votre déclaration doit spécifier le type d'hébergement, l'adresse, la période de location, la capacité d'accueil et le montant de la taxe de séjour forfaitaire dû.