Courtier immobilier : à quoi sert-il ? Pourquoi ça peut valoir le coup de faire appel à lui ?

Courtier immobilier : à quoi sert-il ? Pourquoi ça peut valoir le coup de faire appel à lui ? Négocier et décrocher un prêt immobilier sont des étapes fastidieuses pour certains acquéreurs. Pour gagner du temps et de l'argent, les courtiers en crédit immobilier sont donc une solution de plus en plus appréciée. Voici une série de conseils pour choisir le bon professionnel et l'accompagnement adapté.

Vous vous êtes mis en tête de dénicher la perle rare, mais pas avec n'importe quel prêt ? Avez-vous pensé au courtier en immobilier ? Cet intermédiaire peut vous permettre de gagner du temps en étudiant les meilleures solutions de financement pour votre prêt immobilier, en fonction de votre profil, et ainsi de faire des économies. Pour en savoir davantage, lisez sans plus attendre notre article dédié. 

Qu'est-ce qu'un courtier immobilier ?

Il existe deux types de courtiers immobiliers :

  • Le premier a pour mission de trouver le bien que souhaite l'acquéreur, qu'il s'agisse d'un particulier ou d'une entreprise. Le courtier immobilier s'appuie sur son réseau composé d'agences immobilières, de cabinets de notaires, de plateformes de vente entre particuliers.
  • La seconde catégorie de courtiers immobiliers s'occupe du financement du bien immobilier. Le courtier en prêt immobilier a pour vocation de trouver les meilleurs taux et garanties dans le cadre de l'acquisition d'un bien immobilier et joue le rôle d'intermédiaire entre l'acquéreur et les organismes prêteurs. Il présente l'avantage d'avoir un interlocuteur unique pour la recherche de financement.

Quel intérêt de passer par un courtier en prêt immobilier ?

Chasseur d'appartement ou courtier en financement immobilier ? Tous deux vous font gagner du temps et de l'argent tout en vous allégeant du stress ! Ainsi, le courtier en financement immobilier va d'abord se renseigner sur la totalité des offres de crédit du marché et sur leurs modalités. Puis, il va les comparer et les analyser en fonction du profil de l'acquéreur. Il peut aussi négocier de façon à faire baisser la facture sur les taux d'intérêt, les frais de dossier, le remboursement anticipé ou pour obtenir le meilleur tarif, par exemple, en matière d'assurance de prêt. Aujourd'hui, un tiers des acquéreurs est prêt à engager un courtier en prêt immobilier. Un chiffre en nette augmentation depuis ces cinq dernières années.

Quel est le tarif d'un courtier immobilier ?

Pour l'acquéreur, les tarifs se situent dans une fourchette comprise entre 800 et 1 500 euros. Certaines sociétés de courtage proposent à leurs clients de financer leurs services à hauteur de 1 % du prêt, car l'acquéreur ne paie pas le courtier tant que le prêt n'est pas accepté et l'acte de vente signé.

Par ailleurs, le courtier en prêt immobilier est également rémunéré par la banque auprès de laquelle il joue le rôle d'apporteur d'affaires. Il peut percevoir de 0,7 à 1 % du montant du prêt. Le plafond est variable, car il est calculé en fonction du volume d'affaires apporté par le courtier et la qualité des dossiers.

Enfin, il convient de distinguer les courtiers en prêt immobilier qui pratiquent uniquement la mise en relation. Pas de négociation dans ce cadre : l'acquéreur crée son dossier et l'agence de courtage le propose à des organismes prêteurs susceptibles d'être intéressés. Certains sites proposent alors des services de courtage gratuits, car la rémunération perçue émanera seulement de la banque.

Comment trouver un courtier immobilier ?

Il existe des courtiers immobiliers indépendants ou des agences de courtage. Ces deux catégories reçoivent leurs clients dans un bureau ou proposent une expérience client digitalisée. D'autres travaillent uniquement en ligne. Les sites de notation comme Trust Pilot ou Avis Vérifiés sont des outils précieux pour faire un choix parmi les acteurs du marché. Il est conseillé de vérifier que le professionnel est inscrit à l'ORIAS, le registre des intermédiaires en assurance, banque et finance.