Rachat de crédit immobilier : comment ça marche ? Ce que vous devez savoir

Rachat de crédit immobilier : comment ça marche ? Ce que vous devez savoir Un rachat de crédit immobilier est une opération visant à faire racheter son prêt auprès d'un nouvel établissement bancaire, dans l'optique de bénéficier de conditions d'emprunt plus avantageuses, en particulier d'un taux d'intérêt plus bas. Comment fonctionne précisément un rachat ? Faut-il plutôt renégocier son prêt immobilier ? Voici tout ce que vous devez savoir.

Lorsque les taux d'intérêt baissent, il peut être tentant d'obtenir des conditions d'emprunt plus favorables que lorsque vous avez souscrit un prêt immobilier pour la première fois. Dans ce cas, deux options s'offrent à vous : la renégociation de votre prêt, auprès de votre établissement bancaire, ou le rachat de crédit immobilier auprès d'une autre banque. Si les deux options sont tentantes, il convient de bien peser le pour et le contre en amont en fonction de votre situation. On vous explique tout. 

En quoi consiste le rachat de crédit immobilier ?

Une opération de rachat de crédit immobilier a pour but de souscrire un nouveau prêt auprès d’une banque différente de celle qui a octroyé la somme initiale. Les emprunteurs se lancent dans une telle opération pour profiter de la baisse des taux d’intérêt, et ainsi réduire le coût total du crédit, ou gagner quelques mois sur la durée de remboursement. Pour autant, compte tenu de la complexité de l’opération, il est préférable de ne considérer l’option du rachat de crédit immobilier qu’après l’échec d’une tentative de renégociation de l’emprunt avec la banque d’origine.

Quelles sont les conditions d’un rachat de crédit ?

Un rachat de crédit immobilier n’est pas une opération gagnante dans tous les cas de figure. Vous devez remplir un certain nombre de conditions pour que votre changement de banque soit financièrement intéressant. Quelles sont ces conditions ? On vous les résume : 

  • Avoir remboursé moins de la moitié de vos mensualités.
  • Avoir un capital restant dû supérieur à un certain seuil. 
  • Avoir une durée restante de remboursement supérieure à la durée écoulée. 
  • Avoir une meilleure situation financière qu’au moment de la souscription du crédit.
  • "La différence entre le taux actuel et le nouveau taux doit être d'au moins 0,7 point voire de 1 point (par exemple, de 2,5 % à 1,8%)
    il faut bien prendre en compte également le montant des frais accessoires à l'opération (frais de dossier, d'assurance, etc.)", explique-t-on sur la page dédiée du ministère de l'Economie. 

À quel moment peut-on renégocier son prêt ?

L’alternative au rachat de crédit immobilier est la renégociation du prêt. Il s’agit de discuter avec la banque qui a octroyé la somme initiale, pour obtenir des conditions plus avantageuses lorsque les taux ont baissé. Toutefois, avant de s’engager dans cette démarche, il est important d’estimer le coût global du crédit une fois renégocié, en tenant compte des parts d’intérêts et de capital qui ont déjà été versées. En effet, au cours des premières années du prêt, les mensualités sont constituées d’une plus grande part d’intérêts, aux dépens du capital. Il est donc plus intéressant de renégocier son emprunt dans les premières années pour en tirer un maximum de bénéfices. Si la banque refuse de négocier, il reste l’option du rachat.

Comment se déroule un rachat de crédit immobilier ?

Pour effectuer un rachat de crédit immobilier, vous devez vous adresser à une nouvelle banque. Il faut donc commencer par trouver celle à laquelle vous allez faire votre demande, et, pour cela, utiliser un comparateur d’offres de prêt afin de dénicher les propositions les plus avantageuses. Pour choisir judicieusement, vous devez comparer les taux d’intérêt pratiqués par les différentes banques, mais aussi tenir compte des frais engendrés par l’opération de rachat de crédit immobilier. Vous pouvez aussi confier cette recherche à un courtier.

Peut-on faire une simulation avant de renégocier son prêt immobilier ?

Non seulement vous pouvez faire une simulation avant de renégocier votre prêt ou de demander un rachat, mais c’est même fortement conseillé. Comme nous l’avons vu plus haut, pour que cette opération soit intéressante, vous devez remplir un certain nombre de conditions – et, dans le cas d’un rachat, calculer le coût global du nouveau crédit en tenant compte des frais engendrés (notamment le versement des pénalités de remboursement anticipé auprès de la première banque). Il est donc essentiel de faire vos calculs en amont.