Peut-on déclarer une pension alimentaire si on a hébergé un enfant majeur ?

Peut-on déclarer une pension alimentaire si on a hébergé un enfant majeur ? La déduction de la pension alimentaire n'est pas seulement réservée aux enfants mineurs : dans certains cas, il est aussi possible de déduire une pension alimentaire si on a hébergé un enfant majeur.

Il est possible de déclarer, et de déduire, une pension alimentaire, si l'on a hébergé un enfant majeur. La principale condition pour prétendre à cette déduction d’impôt est la suivante : l’enfant majeur ne doit pas être rattaché au foyer fiscal du contribuable, et il doit remplir sa propre déclaration de revenus. De surcroît, l’enfant majeur doit être dans l’incapacité financière de se loger par ses propres moyens. 

Ses ressources doivent être insuffisantes, ce qui explique qu’il soit logé chez ses parents (c’est notamment le cas pour un enfant majeur au chômage qui ne perçoit pas l’allocation de retour à l’emploi, ou un enfant qui poursuit des études supérieures). Si l’enfant est dans cette incapacité matérielle, tout en n’étant pas rattaché au foyer fiscal de ses parents, il sera donc possible pour le contribuable de déduire la pension alimentaire versée à son enfant majeur de son revenu. Ses impôts en seront ainsi diminués.

Le parent qui déduit la pension alimentaire versée à son enfant majeur a la possibilité de le faire si l’enfant a été hébergé chez lui toute l’année, mais aussi si l’enfant n’a logé chez lui qu’une partie de l’année. La déduction atteindra un montant forfaitaire plafonné à 3 542 euros pour un enfant hébergé toute l’année, tandis qu’un enfant hébergé une partie de l’année pourra permettre de bénéficier d’une déduction d’impôt au prorata du nombre de mois concernés.

Un mois entamé compte pour un mois complet. Cette déduction devra être mentionnée dans la rubrique "charges déductibles" de la déclaration de revenus (formulaire 2042-C). Il est nécessaire de conserver tous les justificatifs en cas de contrôle fiscal. L’enfant majeur qui reçoit la pension en provenance de ses parents devra l’intégrer dans ses revenus lorsqu’il remplira sa propre déclaration d’impôts.