Compte de résultat : qu'est-ce que c'est ? Comment le faire ?

Compte de résultat : qu'est-ce que c'est ? Comment le faire ? Le compte de résultat est un document comptable destiné à mesurer l'activité d'une entreprises, ses enrichissements et appauvrissements.

Pas facile pour un entrepreneur d'avoir une vision claire et objective des performances de son entreprise, surtout en période de crise. Seuls des documents factuels peuvent venir étayer l'impression des dirigeants, car l'examen des relevés bancaires ne suffit pas à déterminer si l'entreprise réalise un bénéfice ou une perte. Le compte de résultat permet justement d'apporter des réponses chiffrées aux questions des actionnaires ou associés, en faisant un état des lieux des enrichissements et appauvrissements de l'entreprise sur un exercice comptable. 

Le compte de résultat, qu'est-ce que c'est ? Définition

Le compte de résultat désigne le document comptable qui met les charges de l'entreprise en face de ses produits. A chaque exercice, une société commerciale doit réaliser un bilan comptable, au sein duquel figurent les états financiers, dont ce compte de résultat. Celui-ci est relativement accessible aux non-initiés à la comptabilité, car il conclut au résultat net de l'entreprise.

En théorie, le calcul est simple, puisqu'il suffirait de regrouper l'ensemble des recettes de l'entreprise, auxquelles il faudra retrancher les dépenses effectuées pendant l'exercice en question. Lorsque les charges sont plus importantes que les produits, le compte aboutit logiquement à une perte. Inversement, lorsque l'entreprise a généré plus de recettes que de dépenses, le résultat affiche un bénéfice. 

Le compte de résultat est donc essentiel pour savoir si votre entreprise est en bonne santé et performante, ou si elle ne l'est pas suffisamment. Il permet de visualiser également l'évolution des recettes et dépenses par rapport aux exercices précédents. Et ainsi de porter une vigilance particulière sur une nécessaire baisse des dépenses de fonctionnement, par exemple.

Le compte de résultat prévisionnel, différentiel et le bilan, quelle différence ?

Le compte de résultat n'est pas l'unique document comptable que les associés d'une société doivent s'approprier. Afin d'anticiper les recettes et dépenses futures, le comptable peut proposer un compte de résultat prévisionnel. Celui-ci est notamment conseillé aux jeunes entrepreneurs qui souhaitent lancer une activité. Il permet de faire vérifier par un professionnel que l'entreprise peut être rentable, et dans quelles conditions de dépenses et de recettes.

Le compte de résultat différentiel constitue un autre outil de gestion à destination des dirigeants. Il vise notamment à souligner la marge dégagée sur les coûts variables. En évaluant la part de richesse créée et l'absorption des frais fixes, ce document fait émerger le seuil de rentabilité de l'entreprise. Il met en lumière le niveau d'activité minimum à atteindre pour couvrir les charges fixes. 

Le bilan préparé par l'expert-comptable intègre davantage de données que le compte de résultat, avec notamment les dépenses d'investissement et le patrimoine de l'entreprise. A l'issue du bilan de l'exercice se dégage le résultat net comptable, c'est-à-dire la somme réellement gagnée (ou perdue) par l'entreprise après impôts. Lorsqu'il est positif, les actionnaires peuvent décider de distribuer des dividendes, ou de reporter ce bénéfice sur l'exercice suivant.

Où peut-on dénicher un exemple de compte de résultat ? Quid d'un modèle Excel ?

Vous trouverez aisément des exemples de comptes de résultat sur Internet en utilisant votre moteur de recherche. Vous pourrez choisir la présentation la plus appropriée, avec les items adaptés à votre activité. De nombreux sites proposent en effet de télécharger gratuitement des modèles avec ou sans donnée chiffrée.

La solution la plus rapide pour réaliser soi-même le compte de résultat de son entreprise consiste à télécharger un modèle Excel dans lequel les formules de calcul seront déjà renseignées. Il vous suffira de saisir vos données dans les bons items. Si cette solution n'a pas de valeur juridique, elle permet de s'assurer, par exemple en milieu d'exercice, que l'entreprise se trouve sur de bons rails. Le site Microsoft propose notamment un exemple de compte de résultat en format Excel. 

Comment faire un compte de résultat, simplifié ou détaillé ? Quelle structure ?

Vous pouvez utiliser un modèle, ou prendre exemple sur les documents que vous trouverez sur le Net. Il peut être intéressant de choisir une présentation simplifiée, dans le but de faire ressortir les chiffres principaux. Mais vous pourrez préférer une présentation détaillée, afin de mieux visualiser les évolutions de vos recettes et charges.

Vous pourrez alors prendre des mesures adaptées pour améliorer votre compte de résultat pour les prochains exercices. Une certaine structure doit être respectée. En haut (ou à droite) de votre document, vous inclurez la vente de produits (ou prestations de service), et le total des produits réalisés au cours de l'exercice. Les charges doivent être listées en plusieurs catégories :

  • achats (marchandises, emballages, fournitures...) ;
  • charges externes (loyer, réparations, assurances, publicité, transport, frais de télécommunications, honoraires...) ;
  • impôts et taxes ;
  • charges de personnels (salaires, charges sociales, rémunération du dirigeant...) ;
  • charges financières (agios, intérêts sur prêts bancaires...) ;
  • charges exceptionnelles ;
  • dotations aux amortissements.

Vous obtiendrez ainsi le total des charges, ce qui vous permettra alors de calculer le résultat avant impôt, les impôts à prévoir en cas de bénéfice, et le résultat net comptable. Il est intéressant de pouvoir comparer ces chiffres à ceux des deux années précédentes, afin de pouvoir constater une évolution qui pourrait potentiellement infléchir les performances de l'entreprise à terme.