Caméra de recul : comment choisir la meilleure et bien l'installer

Caméra de recul : comment choisir la meilleure et bien l'installer Les caméras de recul appelées aussi radars de recul font partie de l'électronique embarqué d'un nombre de plus en plus important de modèles récents. Voici notre sélection pour bien choisir votre caméra de recul.

Parmi les aides à la conduite présentes aujourd'hui dans nos voitures, le radar de recul et la caméra de recul sont très appréciés. Du camping-car à la simple voiture de tourisme, la caméra de recul vous permet de réaliser vos manœuvres en toute sécurité en disposant d'une visibilité optimale pour ajuster la direction ou vous arrêter en cas d’obstacle. La caméra de recul est généralement vendue en kit avec les connecteurs, l’écran de contrôle et la caméra. Quelques règles sont à suivre pour bien la choisir.

Caméra de recul : à quoi ça sert, quels modèles ?

Attention à ne pas confondre radar de recul et caméra de recul. Le radar de recul est un système électronique qui permet de signaler au conducteur qu'il s'approche d'un obstacle. Ce système, qui fonctionne en émettant des ultrasons (c'est-à-dire des ondes sonores, un peu à la manière d'un sonar), aide donc les conducteurs à se garer en mesurant la distance qui sépare le pare-chocs arrière de la voiture (dans lequel sont positionnés quatre capteurs) de l'obstacle (autre véhicule, mur, borne, piéton, etc.). Selon les modèles, les radars de recul peuvent avertir le conducteur soit par un signal sonore (des sons de plus en plus continus au fur et à mesure qu'on se rapproche de l'obstacle), soit par un système visuel (diodes lumineuses). De plus en plus de constructeurs proposent de coupler les radars de recul avec une caméra de recul qui transmet les images de l'arrière du véhicule sur l'écran du tableau de bord. La mise en route du radar de recul comme celle de la caméra de recul d'un véhicule est automatique, dès que la marche arrière est enclenchée. La vue de la caméra alors s'affiche instantanément sur le tableau de bord ou l'écran multimédia du véhicule. Pour bien choisir votre caméra de recul, quelques points importants sont à retenir.

  • Par exemple, une indication IP67 garantit une bonne protection aux UV mais également l’étanchéité du système.
  • La connectivité peut se faire par le biais d’un réseau sans fil, néanmoins, le risque d’interférence peut nuire à la qualité de l’image en zone urbaine. Dans ce cas, privilégiez un raccordement classique via un connecteur de type aviation ou un modèle RCA.
  • Le confort d’utilisation de votre caméra de recul passe aussi par l’écran. Un objectif large est recommandé, tandis que l’angle de vision doit être au moins de 120°. Des écrans LCD ou TFT présentent une bonne résolution, utile en pour vos créneaux les plus serrés ! Pour une retranscription en haute résolution, tournez-vous vers des modèles TFT-LCD, capables d’afficher des résolutions en 720 p, voire en 1080p pour les plus performants.

Comment installer une caméra de recul ?

Les caméras de recul peuvent être installées sur des voitures qui n'en sont pas équipées à leur sortie de l'usine. Ces systèmes sont de moins en moins coûteux. Vous aurez le choix entre trois modèles de radars de recul plus ou moins perfectionnés. La méthode la plus simple consiste à placer une bande électromagnétique sous le pare-chocs arrière, ce qui permet de détecter tous les obstacles placés à moins de 80 centimètres.

  • Deuxième option, percer le pare-chocs pour installer les capteurs de recul à l'intérieur.
  • Troisième solution, plus onéreuse : faire installer un système de radars de recul complet avec caméra de recul, de façon à pouvoir réaliser un contrôle sur un écran vidéo placé à l'avant.

Le prix sera d'environ 50 euros pour les modèles magnétiques et les modèles avec capteurs d'entrée de gamme complets (minimum quatre capteurs pour couvrir le plus grand angle possible), auxquels il faudra ajouter le coût de la pose par un professionnel, si vous n'êtes pas bricoleur. Les modèles de radars de recul avec caméra, eux, coûtent environ 100 euros, car ils comprennent un écran à installer sur le tableau de bord. Pour ce type de radars de recul, l'intervention d'un professionnel est indispensable (comptez trois heures de main d'oeuvre environ). De plus en plus de constructeurs proposent la caméra de recul sur leurs modèles neufs. Elles équipent désormais les finitions supérieures en série mais peuvent également être proposées en option moyennant un prix allant de 200 à 300 euros le plus souvent, parfois inclus dans des "packs sécurité" ou "pack urbains" qui comprennent d'autres aides à la conduite comme l'aide au freinage d'urgence ou l'aide au stationnement (appelée aussi park assist).

Autour du même sujet

Aides à la conduite

Annonces Google