Vernir du bois : un résultat impeccable en six étapes

Vernir du bois : un résultat impeccable en six étapes Vernir du bois est la solution idéale pour protéger ce dernier de l'usure et du temps. Non seulement de préserver la matière, vous l'embellissez et pouvez y apporter votre touche personnelle avec des vernis colorés et au fini mât, satiné ou même brillant.

Le bois est une matière noble et résistante au temps, mais pour le conserver dans un bon état il faut l'entretenir et le protéger. Le vernis est le produit de prédilection pour préserver le bois, facile à appliquer et à entretenir il est aussi très accessible financièrement. Autre atout, les différents éclats de vernis permettent de personnaliser légèrement votre mobilier ou votre plancher selon vos envies. Vernir du bois est à la portée de tout le monde, l'opération demande simplement du temps puisque il faut compter plusieurs heures de sèche entre chaque couche.

Quel est le matériel nécessaire pour vernir du bois ?

  • Une ponceuse ;
  • Un décapant ;
  • Des chiffons ;
  • Un pinceau ;
  • Un rouleau.

Faut-il préparer le bois avant de le vernir ?

Le vernis s'applique sur le bois nu, la première chose à faire et donc de décaper la surface à vernir pour retirer les anciennes couches de vernis, de graisse ou même les salissures très incrustées avec un décapant. La deuxième étape est ensuite de poncer plus finement le bois pour gommer les petites irrégularités à l'aide d'un papier ponce à grain fin ou d'une ponceuse électrique. Faites attention à ce que le ponçage ne laisse pas de traces indésirables. Une fois cette étape terminée, dépoussiérez la surface poncée avec un chiffon humide et laissez le bois sécher avant de passer au vernissage.

Comment vernir du bois ?

Votre bois est nu et propre, il est temps de passer à la troisième étape et de le couvrir de vernis.  Au moins deux couches de produit seront nécessaires pour une protection efficace.

  • Etalez une fine couche de vernis dans le sens du fil du bois avec un pinceau ou un rouleau. Si vous utilisez un pinceau, ne le trempez pas entièrement dans le vernis pour éviter les traces de coulure sur le bois. N'hésitez pas à démarrer par les angles et les chants s'il y en a, ainsi que tous les autres coins difficiles à atteindre, cela vous facilitera la tâche par la suite.
  • Laissez sécher votre ouvrage durant 12 heures, puis égrainez votre première couche de vernis en ponçant doucement avec du papier de verre. Ce procédé permet d'éliminer tous les défauts du bois qui sont ressortis suite à la première couche de vernis (bulle d'air, poils du pinceau incrustés) et de rendre votre surface complètement lisse.
  • Retirez la poussière avec un chiffon.
  • Pour la cinquième et avant dernière étape, appliquez la seconde couche de vernis sur le bois et reproduisez les mêmes étapes, à savoir le séchage et l'égrainage.
  • Lorsque cela est fait, ajoutez une dernière couche de vernis, mais cette fois-ci en passes croisées.
  • Laissez sécher une dernière fois. Ça y est, votre bois est désormais verni et à l'abri des intempéries ou de la poussière.

Conseils : Il est recommandé d'employer du vernis possédant une base fluide. Celui-ci permet une meilleure application et reste inoffensif pour la santé. D'ailleurs pensez à toujours travailler dans un espace suffisamment aéré lorsque vous vernissez du bois, pour aider le vernis à sécher mais aussi pour renouveler l'air et limiter l'inhalation de poussières ou de produits chimiques.

Quel vernis choisir ?

Il existent tout un tas de vernis sur le marché, on les distingue souvent par le lustre et le rendu qu'ils donnent au bois : mât, satiné ou brillant, incolore ou teinté. Les vernis se différencient aussi par leur résistance au lavage ou à l'humidité, critère à prendre en compte en fonction du meuble à vernir et de l'usage qui en est fait. La principale distinction porte sur la composition des vernis  et les divise en deux catégories : les vernis en phase aqueuse et les vernis en phase solvant.

Qu'est-ce qu'un vernis en phase aqueuse ?

Les vernis en phase aqueuse sont ceux qui se nettoient ou se diluent avec de l'eau, ils regroupent les vernis acryliques, à base de résine acrylique, et les vernis dits aquaréthanes, fait à base de résine uréthane qui servent notamment pour venir les parquets. Ce type de vernis est plus respectueux de l'environnement et n'a pas d'odeur mais il peut être plus difficile à travailler car il sèche vite et se ponce difficilement. Les vernis à phase aqueuse ne conviennent qu'aux meubles d'intérieurs ou surfaces correctement abritées.

Quand se servir des vernis en phase solvant ou vernis marins ?

Cette deuxième catégorie de vernis correspond aux produits composés de résines polyuréthanes et d'un agent anti-UV, dits vernis marins, et des vernis polyuréthanes. Ceux-là sont très résistants, y compris à l'eau, et en raison se lavent au white-spirit. Ils peuvent s'utiliser sur tous les types de bois et sur les surfaces exposées en extérieur. S'ils se poncent facilement, ils peuvent être plus difficiles à appliquer selon le résultat attendu et sèchent très lentement. Leur composition leur confère une odeur très forte et il est conseillé de se protéger avec un masque de protection selon le vernis marin que vous utilisez.

Travail du bois