Meilleur tracteur tondeuse : comment bien le choisir ? Sélection

Meilleur tracteur tondeuse : comment bien le choisir ? Sélection Tondre la pelouse quand on dispose d'un vaste terrain devient rapidement un calvaire avec une tondeuse classique. Pour gagner du temps et surtout moins se fatiguer, mieux vaut opter pour un tracteur tondeuse. Retrouvez nos conseils ainsi que notre sélection des meilleurs tracteur tondeuse.

Aussi appelé "tondeuse autoportée", le tracteur tondeuse est un outil indispensable pour entretenir la pelouse d’un grand jardin. Avec ses 4 roues, son siège et son volant, il ressemble à un petit tracteur. Il permet de passer moins de temps à tondre la pelouse si l’on dispose d’un terrain de plus de 1 500 m2, tout en ménageant ses efforts. Surveillez les critères suivants pour bien choisir votre tracteur tondeuse.

  • Puissance : plus votre terrain est grand, plus le tracteur tondeuse doit être puissant et plus la largeur de coupe doit être grande. Pour un terrain de 1 500 m2 à 3 000 m2, préférez un engin de 400 à 500 cm3 et une largeur de coupe de 80 à 100 cm. Pour les terrains de plus de 3 000 m2 ou en pente, optez pour un modèle de plus de 500 cm3, avec une largeur de coupe de plus de 100 cm.
  • Essence ou électrique : la plupart des tracteurs tondeuses sont à moteur 4 temps essence. Les modèles électriques sont encore très rares et sont appréciés pour leur intérêt écologique mais il s’agit plus de riders que de tracteurs tondeuses.
  • Gestion de la pelouse coupée : vous avez le choix entre l’éjection latérale, le panier de ramassage et le mulching. L’éjection latérale de la pelouse permet d’éviter de s’arrêter pour vider le bac mais les dépôts de pelouse coupée seront visibles. Si vous préférez collecter la pelouse, optez pour un bac de grande capacité (plus de 200 L) et un système de vidage facile. Le mulching est une autre possibilité qui permet d’éviter le ramassage. L’herbe est broyée avant d’être éjectée, offrant un meilleur résultat sans avoir à gérer de grandes quantités de pelouse coupée.
  • Transmission : avec la transmission mécanique, vous devrez changer de vitesse à l’aide d’un embrayage. Avec la transmission hydrostatique, la vitesse change sur simple pression d’un levier ou d’une pédale, ce qui rend la tonte plus facile.