Meuleuse : bien choisir la meilleure pour poncer, découper...

Meuleuse : bien choisir la meilleure pour poncer, découper... Découper, poncer, brosser, chanfreiner... Voilà quelques-unes des tâches qu'une meuleuse permet de réaliser. Polyvalente et facile à manipuler, la meuleuse est un outil incontournable pour tous les bricoleurs. Mais face à la multitude de modèles disponibles sur le marché, voici quelques pistes pour bien choisir votre équipement.

La meuleuse est un outil électroportatif polyvalent. Elle permet de tronçonner, poncer, scier ou encore décaper. Munie de disques interchangeables, elle peut travailler différents matériaux : métal, bois, pierre… On distingue deux grands types de meuleuses : les petits modèles à disques de 115 ou 125 mm de diamètre et les grands modèles à disques de 230 mm de diamètre. Les meuleuses de 115 ou 125 mm sont légères et maniables. Elles permettent d’effectuer de petits travaux : dégrossir une pièce de bois, décaper une surface, couper un petit tuyau… La meuleuse de 125 mm offre une profondeur de coupe de 38 mm maximum. Le diamètre de 115 mm permet de réaliser des finitions. La profondeur de coupe est de 30 mm maximum. Les meuleuses à disques de 230 mm sont plus lourdes et se manipulent à deux mains. Elles sont adaptées aux travaux de gros oeuvre. On peut notamment les utiliser pour découper des dalles de béton ou réaliser des saignées. Elles offrent une profondeur de coupe de 70 mm maximum.

Les différents types de meuleuse

  • La meuleuse à disques, aussi appelée tronçonneuse à disque, est beaucoup plus imposante. Ses disques peuvent être en acier, corindon, diamant à segment, diamant continu ou encore en bakélite. Ils s'insèrent dans l'axe du corps de l'appareil et selon les modèles, ils ont entre 230 et 400 mm de diamètre. La meuleuse à disques est surtout utilisée pour des grosses découpes (maçonneries, carrelages, métal, tuiles, inox, etc.).
  • La meuleuse d'angle possède un disque dont l'axe de rotation est perpendiculaire à son corps. Très polyvalente, divers éléments peuvent se fixer à la place du disque (qui s'enlève facilement). Avec seulement cet appareil, vous pouvez poncer, polir, découper, limer, etc. Il existe des modèles à une main, facile à manipuler grâce à leur faible poids, et à deux mains, plus puissant mais moins maniable.
  • La meuleuse droite est un peu particulière puisque son axe de rotation est parallèle au moteur de l'appareil. Pour faire fonctionner ce type de meuleuse, on insère une meule sur tige dans une pince de serrage présente au bout de la machine. Cet outil permet de tailler, poncer et décaper des objets. Là encore, la meuleuse peut recevoir nombreux accessoires : disques, roues à lamelles, brosses, des prolongateurs de tige (pour les tâches difficiles d'accès), etc.
  • La mini-meuleuse est une machine de petite taille dont le confort d'utilisation et la facilité de manipulation sont garantis. Avec une puissance allant entre 110 et 170 W, ce type de meuleuse est généralement employé pour réaliser de petites découpes de maçonnerie ou de plomberie. Elle est majoritairement dotée de disques de 115 ou de 125 mm de diamètre, elle peut aussi être équipée de disques abrasifs pour poncer. La mini-meuleuse peut vite devenir un outil indispensable lorsque vous avez besoin de plusieurs accessoires différents à portée de main.
  • La meuleuse d'établi, comme son nom l'indique, s'accroche à un établi. Votre établi doit donc être assez résistant face aux vibrations que la meuleuse va produire en état de marche. On l'utilise surtout pour nettoyer, polir et poncer des objets. Ses meules sont interchangeables selon la tâche à effectuer.

Les critères de choix

  Avantages Inconvénients
Meuleuse pneumatique Outil léger.
Impossible de s'électrocuter ou se brûler.
Assez bruyant.
Peu maniable à cause du tuyau qui raccorde la meuleuse au compresseur à air.
Meuleuse électrique Les boutons blocage de l'axe et marche/arrêt sont obligatoirement présents. Risque d'accident.
Nécessite un branchement sur secteur.
Meuleuse avec batterie (ou accus) Sans fil, très pratique pour se déplacer librement.
Une autonomie de 3h.
Prix élevé.
Il faut penser à charger la batterie avant chaque utilisation.
Meuleuse thermique Elle peut découper n'importe quel matériau. Dangereuse, elle impose plusieurs précautions.
  • L'énergie utilisée par une meuleuse peut être soit : pneumatique, électrique, à batterie ou thermique. La grande majorité des meuleuses fonctionne à l'électricité. Certains modèles légers sans fil fonctionnent sur batterie. Ils sont réservés aux petits travaux. On trouve aussi des modèles thermiques (d'un diamètre allant jusqu'à 350 mm) pour les travaux de gros oeuvre. Les meuleuses pneumatiques, légères et puissantes, sont essentiellement adaptées au travail du métal et nécessitent un compresseur.
  • La puissance : Elle varie entre 500 W et 2 500 W. Plus la puissance est élevée, plus la meuleuse est endurante. Pour de petits travaux occasionnels, un petit modèle de 500 à 750 W sera suffisant. Pour des travaux réguliers, préférez un modèle de 1 000 W minimum. Pour les travaux plus conséquents mais occasionnels, choisissez un modèle de 230 mm de 2 000 W. Si vous comptez utiliser votre meuleuse fréquemment pour le gros oeuvre, optez pour un grand modèle de 2 500 W.
  • Le type de disques : assurez-vous que votre meuleuse peut être équipée des disques et des brosses dont vous aurez besoin. Il en existe de toutes sortes : disques pour découper le métal, disques pour chanfreiner, brosses pour polir, brosses pour poncer, etc.
  • Les fonctions possibles : les deux options importantes à avoir sur une meuleuse sont le blocage de l'arbre (très utile lors de l'installation d'un disque) et le bouton d'arrêt. Ce dernier apporte une sécurité supplémentaire à l'appareil, il stoppe la meuleuse lorsqu'elle présente un phénomène de surchauffe.
  • Le prix varie en fonction du système utilisé (pneumatique, batterie, électrique, thermique ou manuel), des options présentes, etc.

Autour du même sujet

Outillage

Annonces Google