Une Sirène à Paris : synopsis, casting, critiques, bande-annonce, streaming... UNE SIRENE A PARIS - Après Jack et la mécanique du coeur, Mathias Malzieu est de retour derrière la caméra pour Une sirène à Paris, son deuxième film sorti en mars 2020.

Programme TV

OCS City Samedi 24 avril à 03h35
Dolby 16/9 | Tous publics
OCS City Lundi 26 avril à 05h55
Dolby 16/9 | Tous publics

[Mis à jour le 11 mars 2020 à 14h27] L'univers fantastico-poétique de Mathias Malzieu continue d'enchanter le cinéma. Six ans après Jack et la mécanique du coeur, le chanteur de Dionysos revient en mars 2020 derrière la caméra pour adapter Une sirène à Paris. L'écrivain et musicien y explore une nouvelle fois les sentiments amoureux à travers la romance impossible entre une sirène échouée sur les quais de la Seine et un crooner qui ne croit plus en l'amour. Durant près d'1h40, le public est plongé dans cet univers empreint de magie et de merveilleux aux allures de contes de fées.

Synopsis - Juin 2016, la Seine est en crue. Gaspard Neige fait une drôle de rencontre sur les quais. Au pied du Flowerburger, la péniche-cabaret où chante, il tombe sur une sirène blessée qu'il ramène chez lui. Elle lui explique que tous les hommes qui entendent sa voix tombent amoureux d'elle et en meurent, mais, convaincu que son coeur est immunisé depuis sa rupture, Gaspard décide de la garder jusqu'au lendemain dans sa baignoire. Gaspard, qui a eu souvent le coeur brisé, et la créature, qui n'a jamais connu l'amour, vont apprendre à se connaître...

Deuxième film de Mathias Malzieu

Une sirène à Paris est le deuxième film réalisé par l'écrivain et musicien Mathias Malzieu. Auparavant, il s'était essayé au cinéma avec succès sur Jack et la mécanique du coeur. Cet artiste aux multiples casquettes n'hésite pas à décliner son univers sur plusieurs supports. Le roman d'Une sirène à Paris est paru en février 2019, tandis que l'album Les Surprisiers est sorti en février 2020, quelques semaines seulement avant la sortie du film. Dans une interview, Mathias Malzieu a expliqué à Linternaute.com qu'il avait créé ces différentes oeuvres en même temps. "A l'origine, je voulais sortir le livre, le film et le disque en même temps. Et puis pour des raisons de montage technique, ce n'était pas possible. Mais j'ai tout écrit en même temps, et je voulais tout sortir d'un coup car c'est comme ça que j'ai vécu l'élan de création."

Nicolas Duvauchelle et Marilyn Lima dans les rôles principaux

Pour incarner Gaspard et Lula la Sirène, Mathias Malzieu a choisi Nicolas Duvauchelle et Marilyn Lima. Le premier est connu pour ses rôles intenses dans des films dramatiques, tandis que la seconde s'est faite connaître dans Skam France. "Ce qui m'a plus avec Nicolas, c'est vraiment sa densité et son côté physique brut. Le fait qu'il ne triche pas, qu'il ne compose pas", explique le réalisateur. "Et il a amené une étoffe supplémentaire sur la dimension comique que je n'avais pas prévue". Quand à sa partenaire à l'écran, ça a été "un flash". "Il y a eu un échange de sensibilité avec [Marilyn Lima, ndlr] qui a été formidable. J'avais très très très envie que ça soit elle". De leur côté, les deux acteurs ont loué l'univers du réalisateur. "Ce qui m'a convaincu, c'est Mathias avant tout. Cette rencontre était captivante", confie Marilyn Lima.

Qu'ont pensé les critiques d'Une sirène à Paris ?

Alors que le premier film d'animation de Mathias Malzieu était un véritable succès, décrochant notamment une nomination aux César, Une sirène à Paris divise la critique française au moment de sa sortie, le 11 mars 2020. Certains se sont laissés emporter par l'univers onirique et la fantaisie dépeints par Mathias Malzieu dans Une sirène à Paris.  "Ancré dans un Paris teinté de charme magique, le film distille un charme fou" selon Le Point, tandis que Le Parisien est séduit par le décalage entre le contexte réaliste et la poésie qui se dégage du film : "En racontant une histoire fantastique dans un cadre réaliste, il touche ensuite par son charme singulier".  Les fans d'onirisme et de fantastique devraient donc y trouver leur compte.

Toutefois, le charme prend fin ici selon les critiques. Le Figaro classe Une sirène à Paris dans ses films "à éviter" cette semaine : "Cette romance entre un crooner en deuil et une sirène sortie de la Seine ressemble à une version franchouillarde de La Forme de l'eau, de Guillermo del Toro" note le journaliste. Le magazine spécialisé Première n'est pas non plus séduit : "On rêve de plus de fantasque pour renforcer une émotion indéniablement présente", suggérant que cet univers soit "contraint et empêché par les codes de la prise de vues réelles". D'autres, comme Télérama, reprochent au film "sa fantaisie artificielle, comme un joli décor dans une boule à neige", tandis que Les Fiches du cinéma déplorent "une histoire d'amour désincarnée, un scénario bancal et un film qui n'arrive pas à la hauteur de ses références". Vous avez vu Une sirène à Paris ? Donnez votre avis sur Linternaute.com

Une sirène à Paris - sortie cinéma le 11 mars 2020

Photos