Dictionnaire français

couper en deux

locution
couper en deux , locution

En savoir plus

En vidéo : L'astuce du jour par le champion de France d'orthographe. Chaque jour, Guillaume Terrien décortique pour vous une règle orthographique de la langue française.
Chargement de votre vidéo
"L'astuce du champion : accent grave ou accent aigu ?"
Améliorez votre orthographe grâce à notre partenaire Orthodidacte.com
  • Couper l'herbe sous le pied Sens : Devancer quelqu'un. Origine : Autrefois, l'"herbe" était chargée du même symbole que le pain. Il s'agissait d'un moyen de subsistance. L'emploi du verbe "couper" a également une symbolique forte, et il peut être rapproché de l'expression "couper les vivres". "Couper l'herbe sous le pied", c'est donc priver une personne d'un avantage qu'elle aurait pu avoir si on ne l'avait pas devancée.Lire la suite
  • Mettre sa tête à couper Sens : Affirmer quelque chose de façon très sure. Origine : Au Moyen Age, lorsque les enquêtes concernant la culpabilité d'une personne s'annonçaient longues et fastidieuses, on préférait soumettre les accusés à une épreuve appelée le "jugement de Dieu". Celle-ci existait de différentes manières. Il pouvait s'agir de tournois, de duels, mais également d'autres formes d'épreuves beaucoup plus radicales. On attachait parfois un accusé par les poignets et par les chevilles et on le jetait dans l'eau. Si son corps flottait, c'est qu'il était coupable. Il pouvait également s'agir de tenir dans ses mains une barre de fer sortant des braises ou encore de laisser sa main dans les flammes. Si elle en ressortait indemne, cela signifiait que l'on était innocent. "Mettre sa tête à couper" est donc une référence à ce "jugement de Dieu", et on l'emploie lorsque l'on cherche à convaincre une personne que l'on a raison.Lire la suite
  • Couper les cheveux en quatre Sens : Se donner du mal inutilement. Origine : C'est au XVIIème siècle qu'est apparue cette expression sous la forme "fendre les cheveux en quatre". Elle figure un soin excessif pris pour faire quelque chose. On peut en effet imaginer qu'essayer de couper un cheveu en quatre est perdu d'avance, et surtout inutile.Lire la suite
  • En mettre sa tête à couper Sens : Affirmer quelque chose de façon très sure. Origine : Au Moyen Age, lorsque les enquêtes concernant la culpabilité d'une personne s'annonçaient longues et fastidieuses, on préférait soumettre les accusés à une épreuve appelée le "jugement de Dieu". Celle-ci existait de différentes manières. Il pouvait s'agir de tournois, de duels, mais également d'autres formes d'épreuves beaucoup plus radicales. On attachait parfois un accusé par les poignets et par les chevilles et on le jetait dans l'eau. Si son corps flottait, c'est qu'il était coupable. Il pouvait également s'agir de tenir dans ses mains une barre de fer sortant des braises ou encore de laisser sa main dans les flammes. Si elle en ressortait indemne, cela signifiait que l'on était innocent. "Mettre sa tête à couper" est donc une référence à ce "jugement de Dieu", et on l'emploie lorsque l'on cherche à convaincre une personne que l'on a raison.Lire la suite
  • J'en mettrais ma tête à couper Sens : J'en suis certain(e). Origine : Au Moyen Age, lorsque les enquêtes concernant la culpabilité d'une personne s'annonçaient longues et fastidieuses, on préférait soumettre les accusés à une épreuve appelée le "jugement de Dieu". Celle-ci existait de différentes manières. Il pouvait s'agir de tournois, de duels, mais également d'autres formes d'épreuves beaucoup plus radicales. On attachait parfois un accusé par les poignets et par les chevilles et on le jetait dans l'eau. Si son corps flottait, c'est qu'il était coupable. Il pouvait également s'agir de tenir dans ses mains une barre de fer sortant des braises ou encore de laisser sa main dans les flammes. Si elle en ressortait indemne, cela signifiait que l'on était innocent. "Mettre sa tête à couper" est donc une référence à ce "jugement de Dieu", et on l'emploie lorsque l'on cherche à convaincre une personne que l'on a raison.Lire la suite
  • Couper les ponts avec un ami Sens : Mettre fin à une relation avec quelqu'un de manière définitive. Origine : "Utilisée depuis le début du XXème siècle, cette expression renvoie au symbole que représente le pont comme étant l'un des principaux liens reliant les êtres humains. D'un point de vue métaphorique, ""couper les ponts"" reviendrait donc à rompre définitivement ce lien."Lire la suite
  • Couper court à un malentendu. Sens : Mettre fin à un désaccord.
  • Couper la peau. Sens : Inciser la peau.
  • Ne pas avoir inventé l'eau tiède (chaude) / le fil à couper le beurre Sens : Ne pas être très intelligent. Origine : Cette expression sert à désigner une personne peu intelligente ou très naïve. Un inventeur crée en général des objets assez difficiles à concevoir, en totale opposition avec les choses banales du quotidien comme l'eau tiède ou le fil à couper le beurre !Lire la suite
  • Brouillard à couper au couteau Sens : Brouillard très épais.
expressions avec couper en deux Voir aussi : 147
citations avec couper en deux Voir aussi : 200
  • 24 mars 1976 Coup d'Etat militaire en Argentine ... Celle-ci constitue sans attendre une junte militaire pour "combattre la subversion" dans le pays. Le Coup d'Etat va plonger l'Argentine dans un marasme économique et politique sans précédent. Les six ...
  • 30 juillet 1930 L'Uruguay remporte la première Coupe du monde ... troisième place. L'équipe de l'Uruguay, qui joue à domicile, remporte tous ses matchs. L'Italie en 1938 puis le Brésil en 1970 et 2002 remporteront aussi la Coupe du monde sans perdre un seul match.
  • 2 mars 2000 La Nouvelle-Zélande remporte la Coupe de l'America ... , le "Team New-Zealand" gagne la prestigieuse coupe de l'America. Avec une avance de 48 ... ". Pour la première fois depuis la création de la coupe, le trophée reste entre les mains d'une nation ...
  • 13 juillet 1930 Lucien Laurent inscrit le premier but de l'histoire de la coupe du monde ... de 4 à 1, la France, qui est un des seuls pays européens à ne pas avoir dédaigné cette coupe, peut croire en ses chances. Mais ce sera en fait sa seule victoire du tournoi. Finalement le seul français ...
  • 19 septembre 2006 Coup d'Etat en Thaïlande ... . Le roi Bhumibol Adulyadej, dit Rama IX, soutient, quant à lui, les responsables du putsch. L'histoire de la Thaïlande semble rythmée par les coups d'Etat, lesquels se sont succédés de 1932 à 1992.
  • 23 février 1899 Tentative de coup d'Etat de Paul Déroulède ... nationaliste Paul Déroulède siège à l'Assemblée nationale dès 1889. Il essaie de convaincre le général Boulanger d'organiser un coup d'Etat la même année, mais celui-ci refuse. Il tente donc seul un ...
  • 30 mars 1949 Le coup d'Etat d'Husni al-Zaim en Syrie ... de l'armée française sous l'administration de la France en Syrie. Le 30 mars 1949, il fait un coup d'État et renverse le président Shukri al-Kuwatli. La rumeur veut que les États-Unis l'aient aidé ...
  • 9 juin 1923 Coup d'État en Bulgarie ... prend alors les rênes d'un gouvernement conservateur tandis qu'Alexandre Stambolijski, en vacances pendant le coup d'État, est capturé et assassiné le 14 juin. Trois mois plus tard, l'insurrection du ...
  • 12 mai 1926 Coup d'Etat militaire en Pologne ... la démocratie, trop instable à son goût, et établit son pouvoir personnel. Le succès de son coup d'Etat s'explique notamment par sa popularité depuis sa victoire sur les bolcheviks en 1920. Il ...
  • 16 juin 1943 Coup d'Etat manqué contre Perón ... la détérioration économique du pays, la disparition de sa femme Evita qui incarnait l'élan révolutionnaire et l'hostilité de l'Eglise. Un autre coup d'Etat aura raison de lui le 20 septembre suivant.

Mots proches recherchés

nom masculin
locution
locution

Mots du jour

adjectif
nom masculin
locution prépositionnelle
adjectif, nom
nom masculin
nom féminin
nom féminin
nom féminin
adjectif