Dictionnaire français

jeté

nom masculin, participe passé
jeté , nom masculin jeté , participe passé

En savoir plus

En vidéo : le mot du champion Comment écrire les noms se terminant par le son [te] ? Guillaume Terrien, champion de France d'orthographe, vous donne plusieurs astuces pour ne plus vous tromper.
Améliorez votre orthographe grâce à notre partenaire Orthodidacte.com
synonymes de jeté Voir aussi : 24
  • Le sort en est jeté Sens : Traduction du célèbre "Alea jacta est". Origine : Utilisée sous sa forme latine, "Alea jacta est", depuis le 10 janvier 49 av. J.-C., l'expression est celle prononcée par Jules César avant de passer le fleuve Rubicon. Elle signifie que la situation est laissée aux mains du hasard et qu'aucun retour en arrière n'est possible. Plus tard, elle prend un second sens, celui du risque pris par une personne qui précipite les choses pour changer sa vie.Lire la suite
  • Jeter de la poudre aux yeux Sens : Apparences trompeuses. Origine : Cette expression date du XIIe siècle. Elle fait référence aux coureurs des Jeux olympiques qui soulevaient de la poussière, ce qui aveuglait les concurrents placés derrière et permettait au premier de gagner. On l'emploie aujourd'hui plus largement lorsque l'on est ébloui par de fausses apparences.Lire la suite
  • Jeter la première pierre Sens : Etre le premier à accuser une personne. Origine : Cette expression remonte à la nuit des temps. Elle fait allusion à l'Evangile et à la "première pierre" jetée sur la femme adultère. En effet à cette époque, la religion punissait de lapidation ceux et celles qui commettaient certains pêchés (dont l'adultère). Les premières pierres étaient jetées par les témoins du crime et les suivants continuaient à lapider le fautif jusqu'à ce que mort s'en suive. Une variante est apparue au milieu du XVe siècle où l'on disait "jeter des pierres dans le jardin des voisins" pour les accuser de quelque chose.Lire la suite
  • Jeter l'argent par les fenêtres Sens : Gaspiller de l'argent sans compter. Origine : Au XVIe siècle, on donnait aux mendiants en leur lançant l'argent par la fenêtre. De là a perduré l'expression qui signifie que l'on est très dépensier.Lire la suite
  • Jeter l'éponge Sens : Abandonner. Origine : Cette expression est tout simplement empruntée à la boxe où l'éponge sert à nettoyer le visage des adversaires. Elle semble avoir été employée pour la première fois vers 1918.Lire la suite
  • Se jeter au cou de quelqu'un Sens : Embrasser quelqu'un affectueusement. Origine : Se jeter au cou de quelqu'un est une expression datant du XIIIe siècle. Elle signifie que l'on embrasse quelqu'un avec ferveur. Ici, le "cou" est complémentaire des "bras", même si ceux-ci ne figurent pas dans cette expression. Ils évoquent un geste d'affectueuses embrassades.Lire la suite
  • Jeter son dévolu sur Sens : Faire un choix définitif. Fixer son choix sur. Synonyme : choisir. Traduction anglais : to set one s heart on somebody/something, to set one s sights on. Origine : En droit canon, le terme "dévolu" désignait un bien dont on jugeait le détenteur indigne ou incapable. Ce bien revenait alors au Pape, qui en disposait et était libre de le donner à la personne de son choix. On disait alors que le souverain pontife "jetait son dévolu" sur le futur heureux propriétaire du bien qu il avait choisi. Dans le langage courant, cette expression sous-entend également un désir violent, un choix très ferme.Lire la suite
  • Jeter la pierre Sens : Etre le premier à accuser une personne. Origine : Cette expression remonte à la nuit des temps. Elle fait allusion à l'Evangile et à la "première pierre" jetée sur la femme adultère. En effet à cette époque, la religion punissait de lapidation ceux et celles qui commettaient certains pêchés (dont l'adultère). Les premières pierres étaient jetées par les témoins du crime et les suivants continuaient à lapider le fautif jusqu'à ce que mort s'en suive. Une variante est apparue au milieu du XVe siècle où l'on disait "jeter des pierres dans le jardin des voisins" pour les accuser de quelque chose.Lire la suite
  • Se jeter dans la fosse aux lions. Sens : Faire face à un grand danger, être confronté à un public impitoyable. Origine : Autrefois, durant les jeux du Cirque, les Romains enfermaient les condamnés dans l'arène avec des lions. Les spectateurs les regardaient alors se battre vainement contre les animaux et finalement, mourir déchiquetés. "Entrer dans la fosse aux lions" signifie à la fois affronter un danger, ou quelque chose de particulièrement désagréable, comme le suggère le nom "fosse" (fosse sceptique, fosse commune). Il peut aussi s'agir de se confronter à un public sans pitié dans son jugement et / ou dans ses attitudes.Lire la suite
  • Jeter un oeil Sens : Regarder rapidement.
expressions avec jeté Voir aussi : 43
citations avec jeté Voir aussi : 71
  • 11 janvier 49 avant JC Jules César traverse le Rubicon ... : "Anerrifthô Kubos" qui sera traduit en latin populaire par "Alea jacta est", "le sort en est jeté". Désormais, plus rien ne peut arrêter Jules César : il entrera dans Rome, évincera Pompée et, au ...
  • 22 septembre 1914 L'écrivain Alain Fournier tué au front ... il meurt dans les Hauts de la Meuse. Porté disparu avec 20 autres compagnons d'armes, il est jeté dans une fosse commune. Son corps sera finalement identifié en 1991, soit 77 ans après sa disparition.
  • 16 décembre 1916 Assassinat de Raspoutine ... sur lui. Excédés, ses meurtriers lui tirent plusieurs coups de revolver dans la poitrine. Son corps est jeté dans la Neva glacée, mais l'autopsie révèlera que Raspoutine est mort par noyade et non à ...
  • 258 Saint-Denis est décapité à Montmartre ... pour rendre hommage à l'évêque. Une autre tradition veut qu'une femme romaine du nom de Catulla fit enterrer son corps qui devait être jeté dans la Seine. La date de sa mort reste sujet à caution.
  • 2 août 1815 Le maréchal Brune victime de la "Terreur blanche" ... sa simple présence des émeutes royalistes à Avignon. Il est assassiné dans sa chambre d'hôtel avant d'être jeté dans le Rhône. Parmi les victimes de ces lynchages, on comptera aussi le général Ramel.
  • 1er juillet 1766 Le Chevalier de la Barre est exécuté ... chevalier de La Barre a le poing coupé, la langue arrachée avant de se faire décapiter et d'être jeté au bûcher. Il paye ainsi un blasphème qui a consisté en une mutilation de crucifix, acte qu'il n ...
  • 18 octobre 1646 Décès d'Isaac Jogues Isaac Jogues a eu une mort peu commune, le 18 octobre 1646 : Il a été décapité, scalpé et son corps jeté dans une rivière, par les Iroquois avec lesquels il vivait dans l'état de New York. C'était un ...
  • 25 octobre 1839 Mort d'Aimé Casimir Marie Picquet, chevalier du Boisguy ... en 1795. Il est l'un des derniers généraux chouans à se rendre. En 1797, il est jeté en prison sans explication. Il reprend les armes en 1800 avant de se soumettre définitivement. Après la chute ...
  • 17 octobre 1961 Manifestation de musulmans à Paris ... chef du gouvernement, a donné carte blanche. Les manifestants sont roués de coup dans les commissariats ou jetés dans la Seine. Les estimations font état de plus de 200 disparus. Longtemps nié par les ...
  • 2 juillet 1816 Naufrage de "La Méduse" ... 12 jours plus tard l'embarcation sera découverte par avec 15 personnes survivants. Les autres ont été jetés à la mer ou même mangés par les autres occupants. L'événement inspirera le peintre Théodore ...
événements avec jeté Voir aussi : 32

Mots proches recherchés

nom masculin
locution
locution, nom masculin
adjectif, nom
nom féminin
adjectif, nom masculin
nom masculin
locution

Mots du jour

adjectif
adjectif, nom
adjectif, nom masculin
adjectif, nom
nom masculin
interjection
adjectif, participe présent
nom masculin