magazine

nom masculin
magazine , nom masculin périodique Approfondir avec :

En savoir plus

En vidéo : L'astuce du jour par le champion de France d'orthographe. Chaque jour, Guillaume Terrien décortique pour vous une règle orthographique de la langue française.
"L'astuce du champion : Majuscule et pluriel des noms de monnaies"
Améliorez votre orthographe grâce à notre partenaire Orthodidacte.com
  • ""Je n'ai jamais participé à "Cinq colonnes à la Une" parce que je n'étais pas journaliste. Mais j'ai été le témoin d'un événement qui a marqué l'histoire de la télévision et de cette émission. Nous sommes en mai 1968 et au Quartier latin c'est le début de ce que l'on appellera "les événements". Il y a une nuit d'émeutes, des barricades, et le magazine "Zoom", qui se voulait l'équivalent de "Cinq colonnes à la Une" mais sur la deuxième chaîne, décide de faire un reportage sur le sujet. Et ce reportage est évidemment censuré par le gouvernement du général de Gaulle. Immédiatement, l'équipe de "Zoom" appelle Lazareff, qui décide de réagir en réunissant tous les producteurs de télévision. Il était très dynamique, le père Lazareff ! Et donc, le premier rendez-vous du syndicat des producteurs a lieu dans les salons du Georges V. Les RG ont des oreilles partout mais nous décidons de déclencher la grève et nous sommes suivis dans la foulée par les réalisateurs et les techniciens, et voilà comment est née la grève générale de la télévision française, qui a duré pendant un mois et demi. D'ailleurs, "Cinq colonnes à la Une" n'a pas survécu à Mai 68."" Pierre Bellemare
  • "L'image que j'ai de moi n'est pas celle d'une fille faisant la couverture des magazines." Kirsten Dunst
  • "Il y a des gens qui apparaissent dans les magazines alors que je ne sais même pas qui ils sont. Je n'ai aucune connaissance de ce qu'ils ont fait dans leur vie et leur carrière est déjà prête. Ils deviennent célèbres pendant, quoi, dix minutes. Je pense que les véritables carrières prennent un sacré bout de temps avant de se révéler." Matt Damon
  • "Si l'enfer existe, c'est une salle d'attente avec des magazines de l'année passée." Jean-Luc Dion