quatrième de couverture

locution
quatrième de couverture , locution

En savoir plus

En vidéo : L'astuce du jour par le champion de France d'orthographe. Chaque jour, Guillaume Terrien décortique pour vous une règle orthographique de la langue française.
"L'astuce du champion : Majuscule et pluriel des noms de monnaies"
Améliorez votre orthographe grâce à notre partenaire Orthodidacte.com
  • Tirer la couverture à soi Sens : S'approprier tous les bénéfices d'une affaire, d'une action. Origine : Cette expression est apparue au cours du XIXe siècle pour évoquer une injustice. Le terme "couverture" évoque, depuis le XIIe siècle ce qui sert à cacher, à dissimuler. Ainsi, la personne qui tire la couverture à elle dissimule sa malveillance.
  • "L'image que j'ai de moi n'est pas celle d'une fille faisant la couverture des magazines." Kirsten Dunst
  • "Ses faultes n'ont aucune couverture ne couleur honneste." Jacques Amyot
  • "Mon cynisme est une mauvaise couverture - mais comment me garantir du froid ?" René Crevel
  • "De quel droit a-t-on donné une couverture rouge au Code pénal?" Denis Langlois
  • "Le caprice est une couverture qui ne peut couvrir tous les lits." Jack Vance
  • "Ils restent assis côte à côte pendant que les autres s'enroulent dans leurs couvertures." Jean-Paul Sartre