tromper quelqu'un

locution
tromper quelqu'un , locution

En savoir plus

En vidéo : L'astuce du jour par le champion de France d'orthographe. Chaque jour, Guillaume Terrien décortique pour vous une règle orthographique de la langue française.
"L'astuce du champion : Pluriel des noms empruntés"
Améliorez votre orthographe grâce à notre partenaire Orthodidacte.com
  • Se tromper de priorité Sens : Se leurrer sur les urgences.
  • Se tromper dans les pronostics Sens : Commettre une erreur sur les prévisions.
  • Se tromper de route Sens : Prendre un mauvais itinéraire.
  • Tromper quelqu'un sur la marchandise Sens : Tromper quelqu'un sur la qualité d'un produit ; mentir à quelqu'un sur le contenu d'une promesse. Origine : L'expression "tromper quelqu'un sur la marchandise" s'utilise littéralement dans le secteur commercial pour signifier que le produit acheté est d'une qualité inférieure à celle annoncée. Par analogie, la locution s'utilise pour évoquer l'écart entre le contenu et le résultat d'une promesse faite à quelqu'un.
  • Tromper son monde Sens : Faire illusion. Origine : L'expression "tromper son monde" signifie, en parlant d'une personne, "faire illusion sur la réalité de ses intentions ou sur la réalité de ses capacités", "son monde" faisant référence au monde environnant (que ce soit "ses proches" ou "le monde des affaires") auquel la personne en cause s'adresse.
  • tromper la vigilance de quelqu'un Sens : Echapper à la surveillance de quelqu'un. Traduction anglais : To elude somebody Origine : Origine inconnue pour cette expression
  • Tromper son mari ou sa femme Sens : Etre infidèle à sa femme ou à son mari, commettre un adultère. Traduction anglais : To cheat on one's husband/wife. Origine : Origine inconnue pour cette expression
  • Si je ne me trompe Sens : Si j'ai raison, employé pour exprimer son point de vue et toutefois envisager son contraire ou avoir tort en laissant une marge d'interprétation à l'interlocuteur. Origine : Origine inconnue pour cette expression
  • "Choisir c'est, plus que se tromper, tromper tout ce qu'on n'a pas choisi." Réjean Ducharme
  • "C'est le propre de la femme de se laisser tromper et de tromper les autres." Saint Jérôme
  • "Tromper une amitié c'est aussi pire que de tromper une liaison." Michel Tremblay
  • "J'ai pu me tromper mais je n'ai jamais trompé personne." Marquis de La Fayette
  • "L'intention de ne jamais tromper nous expose à être souvent trompés." François de La Rochefoucauld
  • "On commence par se tromper soi-même ; et ensuite on trompe les autres." Oscar Wilde
  • "L'odieux n'est pas d'être trompé, c'est de se tromper." Eve Belisle
  • "Il n'y a qu'un seul luxe dans la vie, c'est de pouvoir se tromper... Ce qui m'irrite le plus, c'est la prudence, l'immobilisme." Jacques Brel
  • "Beaucoup de musiques dans la vie sont là pour nous tromper." Jean-Jacques Schuhl
  • "C'est le propre de lŽhomme de se tromper ; seul lŽinsensé persiste dans son erreur." Cicéron
citations avec tromper quelqu'un Voir aussi : 160
citations avec tromper quelqu'un