Renaud : sa vie, sa carrière, sa santé... Biographie du "Phoenix"

Renaud : sa vie, sa carrière, sa santé... Biographie du "Phoenix" RENAUD. Le chanteur Renaud, né le 11 mai 1952, est l'un des artistes français les plus populaires. Portrait.

Biographie courte de Renaud - Voilà plus de cinquante ans que Renaud est confortablement installé parmi les artistes français les plus populaires. Avec une vingtaine d'albums sortis depuis 1968 et près de vingt millions d'exemplaires vendus, il est également l'un des artistes les plus prolifiques. Né le 11 mai 1952 à Paris, Renaud Séchan possède l'une des carrières les plus riches du paysage musical français. Depuis ses plus jeunes années, ses titres comme Mistral gagnant, Morgane de toi, Laisse béton ou, plus récemment, Toujours debout, traversent les âges. Malgré une vie de lutte contre ses vieux démons, notamment ceux de l'alcool, Renaud ne semble pas décidé à passer le micro. Et dans les épreuves, il a toujours pu compter sur ses fans et ses proches, toujours à ses côtés.

Les femmes de la vie de Renaud

La fille de Renaud, Lolita, est omniprésente dans la vie du chanteur. Née le 9 août 1980 à Paris, elle est le fruit du mariage du chanteur avec Dominique Quilichini. Mariée au chanteur Renan Luce, qui signe plusieurs musiques du disque "Les mômes et les enfants d'abord", en 2009, elle a une fille, Heloise, née le 3 août 2011. Le couple se sépare en 2016. Écrivaine, Lolita Séchan s'est illustrée grâce à plusieurs livres pour enfants comme "Les cendres de maman" et scénarios de bandes-dessinées, notamment "Les Brumes de Sapa". Bien loin de la carrière de chanteur de son père. "J'ai eu une proposition pour écrire des chansons, mais ce n'est pas mon truc. Et surtout, ça renvoie à trop de choses personnelles. La BD, c'est mon domaine, ça n'appartient qu'à moi. J'ai toujours pris des cours de dessin…", expliquait-elle à France Soir en 2016. Lolita Séchan a toujours été proche de ses parents, et notamment de sa mère.

Dominique Quilichini est la première épouse de Renaud. Dans les années 70, le chanteur fait sa connaissance, alors qu'elle est mariée à l'acteur Gérard Lanvin. Mais pour lui, elle quittera son mari. Renaud et Dominique Quilichini se marient le 1er août 1980 et, huit jours plus tard, naît Lolita Séchan, le 9 août. Mais quelques années après leur union, Renaud replonge dans l'alcool et Dominique le quittera en 1999, après 25 ans de relation. Mais après toutes ces années, l'ancien couple est toujours resté proche, traversant les épreuves. C'est également le cas de la seconde femme de Renaud.

Romane Serda a été un déclic dans la vie du chanteur. Les deux artistes se rencontrent en 2000 à la Closerie des Lilas dans le 14ème arrondissement de Paris. Sous son impulsion, Renaud décide de soigner son addiction à l'alcool en cure. C'est la renaissance. En 2003, il emménage avec Romane Serda, qu'il épouse le 5 août 2005 dans la Drôme. De leur amour naîtra le deuxième enfant de Renaud, Malone, né le 14 juillet 2006. Mais les tourments du chanteur refont surface et le couple divorce en 2011. Malgré tout, Romane Serda et Renaud sont restés très proches. "On n'est plus ensemble, mais on s'appelle tous les jours... On se soutient, on est là l'un pour l'autre, je m'occupe de lui... En fait, nous nous sommes tant aimés, que nous nous aimons encore", confiait-elle à Télé-Loisirs.

Renaud face à la mort de son frère

Tout au long de sa carrière, si Renaud peut compter sur ses proches, il a aussi dû traverser de difficiles épreuves. En janvier dernier, Renaud perd son frère, Thierry, mort d'un AVC massif à son domicile parisien. Écrivain, journaliste et parolier, il avait collaboré avec de nombreux artistes comme Julien Clerc, Daniel Lavoie, Elsa ou son ex-belle-soeur, Romane Serda. Il a également écrit une vingtaine d'ouvrages, comme "Lettres à mon frère", paru en 2013 et adressé à Renaud, pour qui il se faisait du soucis. "Que faire ? Te regarder sombrer les bras croisés ? Inimaginable ! Pour reprendre le slogan que tu avais fait imprimer dans Le Matin de Paris en 1988 afin d'inciter Tonton à se représenter : Renaud, laisse pas béton !", écrivait-il. Sa disparition en 2019 a été un choc. "Renaud et David Séchan, ses frères, ainsi que ses trois filles Olivia, Lou et Lila me chargent de vous annoncer avec une grande tristesse que Thierry Séchan est décédé à l'âge de 69 ans à son domicile parisien", écrivait dans un communiqué l'avocat de Renaud.

"Notre famille est effondrée ! Thierry n'était pas seulement mon frère aîné, il était vraiment le noyau central de notre clan. C'est une mort tellement bête, tellement injuste. 69 ans, c'est encore jeune. Mais voilà, il fumait beaucoup trop, il avait souvent très mal à la tête et il a fait un AVC massif. C'est exactement le terme employé par le docteur qui a délivré son certificat de décès... On l'a retrouvé chez lui dans son salon et voilà…", ajoutait David, le frère jumeau du chanteur.

Une rétrospective à la Philharmonie de Paris

Alors que sa santé suscite bon nombre de commentaires, souvent infondés et alors que rien n'a été officialisé, la Philharmonie de Paris s'apprête à ouvrir les portes d'une rétrospective exceptionnelle sur Renaud, baptisée "Putain d'Expo", qui débute ce vendredi. Une exposition imaginée par son frère jumeau, David Séchan, co-commissaire de cette rétrospective, qui durera jusqu'au 2 mai 2021. "Une silhouette aux jambes arquées, un foulard rouge, une blondeur timide que vient contredire la puissance des mots, portés par un timbre reconnaissable entre tous (...), colporteur d'enfance et d'humanité grâce à la tendresse acidulée de son Mistral gagnant, reste aujourd'hui l'un des chanteurs français les plus populaires. Son œuvre, entrée au patrimoine de la chanson, s'ancre dans les remous de son siècle et détient aussi une force intemporelle", est-il souligné dans le descriptif de l'exposition.

Lolita Séchan atteinte du Covid

Alors que l'état de santé de Renaud inquiète ses fans depuis plusieurs années, il y a quelques mois, Lolita Séchan, la fille de l'artiste, avait dû se battre contre une maladie tristement d'actualité, la Covid-19. "Je l'ai eu en mars, en rentrant en confinement, avec tous les symptômes très forts en dehors de la détresse respiratoire, même les trucs neurologiques chelou, j'ai été testée fin mai, 50% de taux d'anticorps. J'ai cru que l'été effacerait la fatigue, loin de là. Mon médecin me parle de forme de Covid chronique (...). Sympa, cette nouvelle maladie", écrivait l'illustratrice de 40 ans sur son compte Instagram en septembre. Elle expliquait alors être touchée par une forme de Covid chronique" qui la faisait toujours souffrir de plusieurs symptômes. 

Renaud et son Corona Song

"Pour tous les potes qui ont souffert de ce putain de virus, pour tous les soignants." C'est avec ce message que Renaud a publié une chanson surprise, mercredi 08 juillet 2020, baptisée Corona Song et mise en ligne avec son clip. Comme son nom l'indique, le titre évoque la crise du Covid-19, avec plusieurs messages : contre Donald Trump ou ce "connard de virus", mais également en soutien au controversé professeur Raoult. "Quand je pense au brave Docteur Raoult / Conchié par des confrères jaloux / Par des pontes, des sommités / Qui ont les boules de perdre du blé", chante-t-il d'une voix tremblante.

Mais Renaud lui, assurait ne pas avoir peur du virus : "Moi, j'men fous j'suis immunisé, j'ai des anticorps par milliers. J'ai aussi des anti-cons. Faut dire qu'en France ils sont légion." Dans le clip, on le découvrait le visage à moitié recouvert par son célèbre foulard rouge, transformé en masque. En veste sans manche de cuir, Renaud apparaissait dans un jardin près de L'Isle-sur-la-Sorgue, dans le Vaucluse, là où il habite, accompagné de deux guitaristes, un bassiste et une choriste, eux aussi masqués.

Sur les réseaux sociaux, les commentaires ne se sont pas fait attendre. Les internautes, interloqués par ce Corona Song, critiquaient tantôt les prises de positions du chanteur en faveur du professeur Raoult, tantôt les paroles du titres, jugées "trop pauvres" en comparaison à l'oeuvre de l'interprète de Mistral Gagnant, pour son port du masque approximatif, ou pour le choix de s'afficher ainsi, voix et mains tremblantes, usées par des années d'excès. D'autres enfin, l'accusant de racisme quand il chante la Chine, "ce pays où on bouffe du chien, des chauves-souris, du pangolin." Et selon son ami Thierry Geoffroy, réalisateur de son dernier disque, cette chanson annoncerait un nouvel album, le 18ème de Renaud. "Il dit à tout le monde qu'il va faire un album. En général il sait. Il fonctionne comme ça, Renaud. On ne sait jamais avec lui. Il a tout dans la tête, il ne parle pas (...), mais tout tourne dans sa tête en permanence. Et puis tout d'un coup, il va écrire un texte, et puis un autre, et puis un autre", expliquait-il à BFMTV.

Renaud chante le coronavirus

Avant le Corona Song, Renaud a mis en ligne mercredi 8 juillet, une chanson sur le coronavirus et la crise que la pandémie a suscité. Ce titre surprise sur le Covid-19, c'est son ami Thierry Geoffroy qui l'a écrite et composée. "C'est rigolo, non ? On a fait ça en dix jours. Renaud a écrit ce texte à la sortie du confinement qui a été rude. Interdit de sortir, pour lui, c'est dur. Il s'est bien emmerdé à l'Isle, même si on se voyait quand même en faisant attention. J'ai composé la musique, on a enregistré la chanson entre copains. Renaud voulait balancer ça comme ça mais on lui a dit que ce serait mieux avec un visuel. On s'est fait le clip en famille, chez et avec Carole, une amie qui joue en robe de cow-boy dans la vidéo. Mon fils aussi était là et comme il est directeur de production, il a profité de ses connaissances pour monter les images. Tout ça, c'est de l'impro. Et ça nous a bien amusés", expliquait-il au Parisien.

Avant ce titre, le chanteur s'était tenu loin des médias. Et des réseaux sociaux, où il n'avait rien publié depuis la parution de son album à succès, Les mômes et les enfants d'abord, sorti le 29 novembre 2019 et qui s'était rapidement hissé en tête des ventes de disques. Une semaine seulement après sa sortie, le 17ème opus de Renaud dépassait les 70 000 exemplaires vendus, comme le comptabilisait alors BFMTV.

Un 17ème album pour Renaud

Le vendredi 29 novembre 2019 sortaient donc les douze inédits des Mômes et les enfants d'abord, son 17ème album studio. "Un album sur le thème de l'enfance, cher à Renaud, qui parlera aussi au grands !", était-il promis sur la pochette de ce disque. Et pour illustrer ce nouveau disque l'interprète de Mistral Gagnant faisait appel à Zep, papa du célèbre Titeuf, personnage pour les enfants (mais pas que) à la mèche jaune. Il signait la pochette de l'album, mais avait aussi créé un personnage pour chacune des chansons qu'il contient. Si Renaud a écrit onze des douze inédits des Mômes et des enfants d'abord, il a confié la musique à Renan Luce, son beau-fils, Thierry Geoffroy et Romane Serda. 

Les mômes et les enfants d'abord contient douze titres, dont onze inédits écrits par le chanteur, qui se confie dans ses textes sur son enfance, mais pas seulement. Renaud évoque ses combats, contre l'alcool notamment, mais aussi ses blessures, après plusieurs mois difficiles.

Renaud affirme être sobre

"Ça va très bien". Alors que Dave était invité de l'émission "Le journal inattendu" sur RTL, son ami Renaud a fait une intervention surprise au téléphone. L'occasion pour lui d'en dire un peu plus sur l'album Les mômes et les enfants d'abord. "C'est un album un peu différent dans la mesure où c'est un album sur l'enfance et je parle à la place des enfants et j'espère qu'ils verront ça ainsi que les parents parce que c'est quand même plutôt des chansons pour les grands", confiait le chanteur de 67 ans. 

En juillet 2019, dans les colonnes du Parisien, Renaud en disait déjà un peu plus sur ce disque : "Il y a un peu d'humour. Il va en faire râler plus d'un parce qu'il y a plein de gros mots. Les enfants adorent les gros mots. Mais c'est plus un album sur l'enfance qu'un album pour enfants", expliquait-il. Quant à une nouvelle tournée, ça n'est pas prévu "pour l'instant", tranchait Renaud, dont les problèmes de santé ont souvent fait couler de l'ancre.

"Ça va très bien, malgré ce qu'en dit la presse people, la presse de caniveau. Je n'ai ni AVC, ni cancer du foie, ni cirrhose du foie (...). Je suis en parfaite santé depuis un an, je ne bois plus aucune goûte d'alcool depuis 9 mois. Je suis parfaitement lucide et heureux", a-t-il expliqué au micro de RTL samedi 14 septembre 2019. Et de renchérir dans Le Parisien : "Je suis toujours entouré de copains qui boivent. Modérément, mais qui boivent. Mais moi je ne bois pas. Je suis au Bitter San Pellegrino". De quoi rassurer ses fans.

Les rumeurs sur l' état de santé de Renaud

Un article de presse et c'est l'emballement général sur la Toile. Vendredi 9 octobre, Le Figaro annonçait que le chanteur Renaud avait été hospitalisé à la clinique du Pic Saint-Loup, située à Saint-Clément-de-Rivière au nord de Montpellier. Selon David Séchan, son frère jumeau contacté par le journal, "l'artiste est allé voir des médecins pour un examen approfondi afin d'observer un emphysème." Et c'est tout. 

Un emphysème est une maladie pulmonaire qui touche les voies aériennes et détruit la paroi des alvéoles. "Selon son frère jumeau, sa maladie est causée par sa consommation abusive de tabac, soit l'équivalent de trois à quatre paquets par jour", peut-on lire dans les colonnes du Figaro. Le chanteur a déjà été hospitalisé en septembre 2018 pour un sevrage de son addiction à l'alcool (il est sobre depuis) et en janvier 2019 après une chute qui lui avait valu les deux bras dans le plâtre.

Mais mardi 13 octobre, c'est un autre article, celui du magazine Public, qui a suscité une vague monstre d'inquiétude. Titré "'Renaud est mort ?', Nolwenn Leroy directement interpellée sur Instagram après la publication d'une vidéo hommage !", le papier a semé le trouble et déclenché une avalanche de recherches sur la mort de Renaud sur Google (illustrée par la capture d'écran ci-dessous). Pourtant, aucune nouvelle information n'a été apportée à l'affaire, qui repose donc sur un simple commentaire posté par un internaute sur Instagram. De quoi remettre un peu d'eau au moulin des spéculations sur la santé de Renaud et susciter cet énorme vent de panique qui pour l'heure, ne semble pas justifié.

Capture d'écran de Google Trends sur différents sujets d'actualité © Google Trends

Quelques jours après ce vent de panique, Romane Serda, l'ex-femme de Renaud, a pris la parole sur le plateau de l'émission Que sont-ils devenus. L'occasion pour elle d'expliquer les raisons de l'hospitalisation du chanteur et de donner des nouvelles rassurantes. "J'ai entendu des rumeurs comme quoi il allait très mal mais pas du tout, il va très bien. Il est rentré à l'hôpital pour faire un check-up et pour essayer d'arrêter de fumer. Il n'y a rien de spécial. Tous les examens sont bons. S'il allait mal, je ne serai pas là, vous vous en doutez, je serai à côté de lui", expliquait-elle.

Variété française