Des avances "à caractère sexuel" ?

"Vivement dimanche" avec Patrick Bruel en 2015 © PJB/SIPA
L'esthéticienne du Radisson Blu raconte donc des faits qui se seraient produits le 9 août 2019. Elle aurait rencontré le chanteur dans les couloirs de l'hôtel quatre étoiles, dans l'après-midi. Selon son témoignage, elle aurait ensuite été appelée par "un membre de l'entourage" de Patrick Bruel pour venir lui faire un massage "plus tard dans sa loge, sur le lieu du concert, au théâtre de verdure du Cassone".
Selon sa version des faits, il aurait alors "clairement laissé entendre qu'il attendait une prestation à caractère sexuel", rapporte Le Parisien. Si la jeune femme assure avoir refusé les avances de son client, elle ajoute avoir été "très choquée" par le comportement de celui-ci, qui aurait "refusé de se vêtir d'un sous-vêtement jetable et souhaité rester nu, contrairement à l'usage".
Suggestions de contenus