Que faire au Monténégro ?

Entre beautés naturelles et sites historiques majeurs, le Monténégro compte plusieurs lieux incontournables à voir durant votre voyage.

Bouches de Kotor

Fjord monténégrin

Les bouches de Kotor sont un canyon naturel inondé par la montée des eaux de la mer il y a un peu plus de 10 000 ans. Aujourd'hui, elles sont classées au patrimoine mondial de l'UNESCO et même citées parmi les 5 plus belles baies du monde. Habitées depuis la préhistoire, elles furent influencées par la République de Venise, toute proche. Site commercial de premier plan depuis le Moyen-Âge, la baie de Kotor est aussi le berceau de la culture monténégrine.
Crédits : cge2010 / Shutterstock

Lac Skadar

Parc national

Le lac Skadar, qui constitue la frontière entre l'Albanie et le Monténégro, est l'un des 5 parcs naturels nationaux du pays, mais aussi l'un des plus beaux. Constellé de nénuphars, il a une réputation de lac romantique et majestueux quand ces derniers fleurissent au printemps. De nombreuses promenades en bateaux vous permettront de découvrir la beauté des lieux au plus près.
Crédits : Алексей Облов / 123rf

Monastère d'Ostrog

Entrée gratuite

Construit au XVIIe siècle en surplomb de la vallée de la Zeta, le monastère d'Ostrog abrite aujourd'hui les reliques de saint Basile d'Ostrog. Premier lieu de pèlerinage orthodoxe du Monténégro, il est réputé pour les guérisons miraculeuses qui émaillent son histoire. Pour y aller, prendre le bus depuis Danilovgrad et descendez à Bogetici. Il vous restera 10 kilomètres d'ascension à pied pour atteindre le monastère. Entrée gratuite.
Crédits : Tatiana Popova / Shutterstock

Parc du Durmitor

Parc national

Le parc national du Durmitor fait lui aussi partie des 5 parcs nationaux que compte le Monténégro. Situé dans les terres, il se compose de nombreuses gorges qui furent creusées par les anciens glaciers du massif. Appartenant aux Alpes dinariques, le Durmitor comprend le plus haut sommet du pays : le pic de Bobotov, situé à 2 525 mètres d'altitude. Sur place, ne manquez de partir observer la rivière Tara dont le lit est situé dans les gorges les plus profondes d'Europe !
Crédits : Leonid Tit / 123RF

Monastère de Morača

Entrée gratuite

Le monastère de Morača fait certainement partie des plus beaux sites du Monténégro. Son architecture est typique de la période byzantine, avec une église sur plan en croix grecque surmontée d'un clocheton. Bâti au XIIIe siècle, il possède encore maintenant ses fresques d'origine. Bâti au cœur de la vallée de la Morača, le monastère éponyme vit de ce que lui procure la forêt alentour et de l'eau provenant de la cascade. Un vrai coin de paradis. Parking gratuit à proximité et entrée gratuite dans le monastère.
Crédits : Kichigin / Shutterstock

Pont de Djurdjevica Tara

Pont à arches

La vallée de la Tara, cette rivière qui serpente dans les gorges du même nom, vaut déjà le coup d'œil à elle seule, mais le pont de Djurdjevica qui l'enjambe est, lui, véritablement à couper le souffle. Long de 365 mètres et construit sur 5 arches, il est le fruit d'une ingénierie hors-norme. Bâti en 1937, détruit pendant la Seconde Guerre mondiale, puis reconstruit à l'identique en 1946, il fait partie des lieux propices au saut à l'élastique les plus réputés du monde.
Crédits : Hike the World / Shutterstock

Parc national de Lovcen

Montagnes sacrées

Le parc national de Lovcen surplombe littéralement les bouches de Kotor dont nous avons parlé précédemment. Composé de moyennes montagnes, il permet d'avoir une vue splendide sur les nombreux bras de mer qui les composent. Consacrées par le clergé orthodoxe, les montagnes du Lovcen abritent même le Mausolée de Petar II Petrovic Njegos, un Prince-Évêque Monténégrin et héros de la guerre contre les Ottomans.
Crédits : Tatiana Popova / 123RF

Grotte de Lipa

Grotte karstique

Ouverte au public depuis 2015, la grotte Lipa est située à moins de 5 kilomètres de la ville de Cetinje. Très réputée parmi les spéléologues et les géologues grâce à la diversité de ses concrétions karstiques, elle est aussi citée parmi les plus belles grottes des Balkans. Longue de 2,5 kilomètres, elle est ouverte du lundi au vendredi de 9h à 16h d'avril à novembre. Informations et tarifs par mail : info@lipa-cave.me ou par téléphone au +38 267 003 040.
Crédits : Ivan Kuznetsov / 123RF

Musée national du Monténégro

3€ l'entrée

Le musée national du Monténégro, situé à Cetinje, regroupe les différentes collections nationales qui ont trait à l'histoire ancienne et récente du pays. Parmi les pièces d'exception, vous trouverez la Vierge de Philerme et un livre incunable très rare datant du XVe siècle. Ouvert tous les jours de 9h à 17h. Prix d'entrée unique : 3 €. Possibilité d'acheter sur place la plupart des billets d'entrée des grands musées du pays. Adresse du musée : Novice Cerovica, Cetinje 81250.
Crédits : sduraku /Shutterstock

Cathédrale de Podgorica

Gratuit

La cathédrale de la Résurrection-du-Christ de Podgorica est une église de confession orthodoxe particulièrement intéressante. Construire entre 1993 et 2013, elle est pourtant de style néo-byzantin, ce qui tranche nettement avec les bâtiments sobres de Podgorica, tous construits pendant la période communiste. Son intérieur vaut le coup d'œil puisque la totalité des voûtes est dorée à la manière des anciennes églises orthodoxes. Entrée libre et gratuite.
Crédits : ollirg / Shutterstock

VILLES

Situé à un carrefour entre les religions chrétienne et musulmane, le Monténégro possède des villes à l'architecture très variée. Voici une liste des villes monténégrines à ne pas manquer durant votre séjour.

Podgorica

La capitale

Podgorica est l'actuelle capitale du Monténégro, mais aussi la plus récente de toutes les capitales européennes. En effet, elle ne prit ce statut qu'en 2006 après s'être séparée de la Serbie. Développée durant la guerre froide, Podgorica possède une architecture typique des pays au passé communiste avec un maillage urbain géométrique et des bâtiments sobrement décorés. La tour de l'horloge, le vieux pont Ribnica et les ruines de Doclea, qui datent de l'époque romaine, font de la capitale monténégrine le symbole de l'histoire du pays.
Crédits : Leonid Andronov / Shutterstock

Tivat

La petite Monaco

La ville de Tivat, située sur les bords des bouches de Kotor, est souvent considérée comme la petite Monaco pour son climat méditerranéen, la montagne en toile de fond et son port où viennent s'amarrer des yachts du monde entier. Petite par la taille, Tivat compte pourtant plusieurs quartiers et lieux à visiter comme le Porto Montenegro, le musée de l'Héritage naval, l'ancien consulat yougoslave ou le palais Bucha.
Crédits : hheellggaa /123RF

Ulcinj

Historique

Ulcinj est connue pour être la plus ancienne ville du Monténégro. Située à l'extrême sud du pays, en bord de mer Adriatique, elle est le symbole vivant de l'histoire monténégrine. Habitée dès l'Âge du Bronze, elle devient une cité grecque quelques siècles plus tard avant de passer sous la domination de Venise. Miguel de Cervantes fut même capturé et réduit en esclavage dans cette ville au XVIe siècle ! La vieille ville, faite de quartiers juifs, ottomans et albanais, est un florilège architectural de l'histoire locale.
Crédits : Ivan Kuznetsov / 123RF

Herceg Novi

Station balnéaire

Herceg Novi, ou Castelnuovo comme elle est appelée en Italie, est une station balnéaire moderne au passé riche. Considérée au Monténégro comme la perle de l'Adriatique, elle est la porte d'entrée vers les bouches de Kotor. Elle fut bâtie par Venise en 1382 pour surveiller les allées et venues des pirates de l'Adriatique, d'où son nom de " nouveau château ". Plusieurs édifices anciens, comme la forteresse Kanli Kula et le monastère de Savina, en font l'un fiefs médiévaux du Monténégro.
Crédits : Ranko Maras / Shutterstock

Budva

Fête et détente

Budva la Belle, comme on la surnomme au Monténégro, est un ancien port commercial vénitien devenu l'un des sites favoris de la jeunesse du pays. Réputée festive, Budva est aussi un lieu de détente où les plages forment la majeure partie des côtes Adriatique. Plusieurs édifices religieux, dont l'église Saint-Ivan et l'église de la Saint-Trinité, font partie des sites orthodoxes parmi les plus beaux des Balkans. Ne manquez pas non plus la citadelle de Budva, véritable exemple de la maîtrise architecturale vénitienne de la Renaissance.
Crédits : sorincolac / 123RF

Kotor

Mer et montagne

Kotor est la ville située au bout de la baie qui porte son nom. Peuplée de plus de 20 000 habitants, elle est aujourd'hui l'une des villes les plus célèbres du pays, notamment grâce au paysage que l'on peut voir depuis les terrasses des cafés. Mais son patrimoine architectural est lui aussi exceptionnel. De la forteresse Saint-Jean à la vieille ville médiévale, sans oublier la cathédrale Saint-Tryphon, Kotor est indubitablement un haut-lieu de l'histoire nationale.
Crédits : S-F / Shutterstock

Cetinje

Capitale historique

Au XIXe siècle, Cetinje était considérée comme la capitale historique du Monténégro, bien que le pays fasse partie de l'Empire austro-hongrois jusqu'en 1918. Ses rues larges et ses édifices néo-classiques, datés du XVIIIe siècle, en font une ville princière de premier ordre. La résidence actuelle du Président de la République du Monténégro se trouve d'ailleurs à Cetinje et non à Podgorica. Sa faible population de 15 000 habitants, qui tranche nettement avec le faste de son architecture, en fait l'une des villes les plus étonnantes du pays à visiter.
Crédits : hheellggaa / 123RF

VISITE

La visite du Monténégro peut se faire sur quelques jours comme sur plusieurs semaines. Voyons ensemble les meilleures durées de séjour et ce qu'elles vous permettent de faire dans la perle des Balkans.

Visiter le Monténégro depuis Dubrovnik

Côte Adriatique

Visiter le Monténégro depuis Dubrovnik est une réelle opportunité de longer toute la côte Adriatique. Herceg Novi et les bouches de Kotor ne sont d'ailleurs qu'à une heure de route à peine au sud de Dubrovnik ! En quelques jours, le temps d'un week-end prolongé, vous pourrez alors longer les rivages azur de l'Adriatique et aller jusque Kotor, en passant par Perast. Vous disposez de plus de jours de vacances ? Profitez-en pour partir pour Petrovac, puis le superbe village de Sveti Stefan.
Crédits : sorincolac / 123RF

Visiter le Monténégro en 8 jours

Lieux emblématiques

Visiter le Monténégro en 8 jours vous donnera l'occasion de découvrir les sites emblématiques de cette jeune République. Au départ de la capitale, Podgorica, vous pourrez visiter au moins 2 parcs naturels nationaux comme celui de Durmitor ou celui de Lovcen. Gardez-vous deux bonnes journées pour les superbes bouches de Kotor puis terminez par la montagne monténégrine, avec notamment le monastère d'Ostrog. En 8 jours, vous aurez un aperçu de ce que le Monténégro a de plus beau à offrir : la nature et le patrimoine.
Crédits : Droneandy / Shutterstock

Visiter le Monténégro en 10 jours

Culture détente

Visiter le Monténégro en 10 jours est idéal si vous souhaitez partager votre temps entre la découverte du patrimoine naturel et historique et la détente. Grâce au climat méditerranéen, vos vacances dans les Balkans peuvent être placées sous le signe de la relaxation et la baignade près des plages de sable fin. Le long des côtes de l'Adriatique, les plages et les lieux de baignade succèdent aux villes fortifiées anciennes. Mêler les deux lors d'un séjour de 10 jours au Monténégro peut être une occasion réelle de vous détendre en visitant le pays.
Crédits : silverjohn / 123RF

Visiter le Monténégro en 15 jours

Option road-trip

Des vacances de 15 jours sont parfaites pour visiter le Monténégro à la faveur d'un road-trip. En voiture, vous pourrez longer la côte du nord vers le sud, des bouches de Kotor à Stari Bar. Puis, vous aurez l'occasion de faire un tour à Podgorica, la capitale monténégrine. Les hauts lieux des Alpes dinariques comme Kolasin et Zabljak seront aussi à votre portée, tout comme les villages lacustres de Dodosi et Rudinice. Terminant par la frontière croate, vous pourrez effectuer un crochet par le majestueux parc du Durmitor et son fameux lac Noir. En 15 jours de vacances, ce sont toutes les perles du Monténégro qui s'offrent à vous !
Crédits : Katsiuba Volha / Shutterstock

Trouver un vol avec Liligo

VILLAGES

Pour découvrir le cœur des traditions du Monténégro, il faut savoir sortir des sentiers battus en partant dans des lieux méconnus. D'ailleurs, les villages qui suivent sont considérés comme les plus beaux du Monténégro.

Perast

Ville portuaire

Perast est un petit village situé dans les bouches de Kotor, à moins de 15 kilomètres par la route de la ville éponyme. Construit sur les abords d'une seule et même route, il tranche avec les couleurs des environs par la blancheur de ses édifices privés et publics. Fait amusant : elle possède deux églises : l'une dans le village même et la seconde, au milieu de la baie sur une île minuscule. Il s'agit de l'église Notre-Dame des Rochers, édifiée au XVe siècle sur une île artificielle. La raison de son édification est devenue une légende : deux marins auraient trouvé une statue de la Vierge Marie sur un rocher et, après l'avoir emportée chez eux, elle aurait permis de guérir le troisième frère, gravement malade. En remerciement, les villageois se sont attelés à la construction d'une église dédiée.
Crédits : Ranko Maras / Shutterstock

Vir Pazar

Village de pêcheurs

Vir Pazar, sur les bords du lac de Skadar, a vraiment tout du village de pêcheurs typique du Monténégro. Pour y accéder, il faut emprunter un pont pluricentenaire pavé. Le village, de forme circulaire, était autrefois ceint de palissades en bois dont il ne subsiste plus rien de nos jours. Au bord du lac, les bateaux de pêche en bois sont encore majoritaires. Manœuvrables au moyen de rames, ils permettent de partir pêcher là où la profondeur de l'eau est faible. Les maisons aux façades colorées rappellent encore le rôle prépondérant du village dans l'approvisionnement en poissons de toute la région de Skadar.
Crédits : mehmetozb / 123RF

Stari Bar

Patrimoine de l'UNESCO

Stari Bar est une bourgade de moins de 2 000 âmes chargée d'histoire. Fait surprenant, une grande partie du village est aujourd'hui en ruines ! Les 2 000 habitants des lieux sont ainsi éparpillés aux quatre coins du village. Entre deux maisons habitées, vous pourrez donc vous rendre dans les ruines d'une ancienne chapelle ou du marché du XVIIIe siècle. Le caractère unique de ce village a conduit l'UNESCO à le placer sur sa liste du patrimoine mondial. Situé face à la mer Adriatique et sur les contreforts montagneux du Monténégro, Stari Bar est en plus au cœur d'un paysage exceptionnel.
Crédits : Pecold / Shutterstock

Rudinice

Nature

À Rudinice, vous trouverez un village de montagne typique des Alpes dinariques, avec ses granges et ses maisons aux toits pentus. Face à ce village, vous pourrez observer la plus belle vue sur le lac Piva, plus grand réservoir d'eau douce de la région. Situé au cœur du parc naturel national de Durmitor, Rudinice est célèbre pour son ethno-village qui propose des dizaines de chalets représentant les différents styles de construction locaux.
Crédits : Tatiana Popova / 123RF

Sveti Stefan

Presqu'île

Sveti Stefan, ou Saint-Stéphane en français, est une presqu'île qui se situe sur les bords de la mer Adriatique. Au départ, un village fortifié fut construit sur cette presqu'île au XVe siècle afin de surveiller les côtes. Depuis les années 1950, le village est devenu un haut lieu du tourisme monténégrin ainsi qu'un site de villégiature de premier plan. Les quelques cafés-restaurants et hôtels présents sur place se feront une joie de vous présenter les spécialités culinaires locales devant l'un des plus beaux paysages du pays des Balkans.
Crédits : Ajan Alen / Shutterstock

Petrovac

Atypique

Ce qui étonne à première vue, quand on arrive à Petrovac, c'est l'apparence de sa côte. Elle paraît éboulée ou en train de chuter, mais c'est le résultat d'une géologie active. C'est en fait le travail de plissement dû à la poussée de la botte italienne sur le Continent européen qui donne cet aspect particulier à cette partie de la côte Adriatique. Le village, rehaussé de fortifications dès le Moyen-Âge, paraît insubmersible. Ses rues étroites et animées en font un lieu vivant et chaleureux où les restaurants spécialisés dans les mets à base de poissons pullulent.
Crédits : Olga Gavrilova / 123RF

Dodosi

Site lacustre

Dodosi est un village de pêcheurs posé littéralement sur le lac Skadar. En grande partie lacustre, il possède d'anciens ateliers de confection de filets de pêche ainsi que des maisons sur pilotis d'où les habitants surveillaient les oiseaux qu'ils désiraient chasser. Terre d'artisans, Dodosi voit encore maintenant la majeure partie de son économie dépendante de la pêche. Autre fait notable : l'eau à proximité du village est tellement pure que vous êtes autorisé à vous y baigner.
Crédits : ollirg / Shutterstock

VISA

Tous les voyageurs en provenance de l'Union européenne et de la Suisse peuvent rester 90 jours au Monténégro avec un simple passeport en cours de validité. Vous devrez également vous enregistrer auprès du commissariat de police de votre ville de résidence. Notez que cet enregistrement est souvent effectué durant la réservation de votre voyage auprès de l'agence spécialisée.

Au-delà de 90 jours de voyage, vous devrez obtenir un VISA pour rester au Monténégro. Pour en faire la demande, veuillez vous adresser au Consulat du Monténégro, 7 rue Léo-Delibes, 75116 PARIS. Tél. : 01.53.63.80.30. E-mail : France@mfa.gov.me.

CLIMAT

Situé au bord de la mer Adriatique, le Monténégro possède un climat de type méditerranéen le long de ses côtes. À l'intérieur des terres et dès que l'altitude augmente, comme dans les Alpes dinariques, un climat montagnard à tendance continentale domine. Il existe donc un fort contraste de températures en toutes saisons entre l'ouest et l'est du pays.

Près des côtes, le climat est doux en hiver et chaud l'été sans être étouffant. L'ensoleillement dépasse les 320 jours par an à Sveti Stefan et tourne environ à 250 jours par an dans les Alpes dinariques. Au centre du pays, les hivers sont rigoureux avec de fréquentes gelées le matin. L'air y est plus sec que près des côtes et les étés sont très chauds. Le mercure y dépasse fréquemment les 30°C à l'ombre entre juin et septembre.

Dans les montagnes, l'enneigement est fréquent durant tout l'hiver, favorisant ainsi le développement des stations de ski. Les étés y sont chauds et parfois orageux en soirée, comme dans les reliefs français.

Mois Ensoleillement Temp. moy. Température de l'eau  Pluviométrie Note
Janvier 5 h/j 5,3 °C 14 °C 176 mm *
Février 7 h/j 6,5 °C 14 °C 165 mm *
Mars 8 h/j 9,9 °C 14 °C 149 mm *
Avril 10 h/j 13,8 °C 16 °C 139 mm **
Mai 12 h/j 18,4 °C 19 °C 92 mm ***
Juin 12 h/j 22,6 °C 23 °C 74 mm ****
Juillet 12 h/j 26 °C 25 °C 43 mm *****
Août 12 h/j 26,2 °C 26 °C 68 mm *****
Septembre 10 h/j 21,8 °C 24 °C 117 mm ****
Octobre 8 h/j 16,2 °C 21°C 171 mm **
Novembre 6 h/j 10,7 °C 19 °C 226 mm *
Décembre 6 h/j 7,4 °C 16 °C 211 mm *