Algarve

Algarve MIS A JOUR LE 23 MAI 2016 - Située à l'extrémité sud du Portugal - protégée par la montagne au Nord et bordée par la mer au Sud - l'Algarve est sans conteste la région la plus touristique du pays. Chaque année, des milliers de touristes se ruent dans les stations balnéaires et villages de pêcheurs qui se succèdent le long des 220 km de son littoral. Les communes situées entre Faro et Lagos sont les plus fréquentées. Et, cela va de soi, les grands complexes hôteliers font partie du paysage.

Il faut néanmoins reconnaître que la côte, découpée de falaises et de longues plages de sable, offre des points de vue magnifiques. Par ailleurs, en y regardant de plus près, on s'aperçoit que l'Algarve ne se limite pas nécessairement à son littoral. L'arrière-pays possède des charmes plus paisibles qui valent la peine que l'on s'y attarde. Les vergers de figuiers, d'orangers et d'amandiers s'étendent à perte de vue, tandis que la Serra de Monchique offre la possibilité de découvrir un visage plus rustique de l'Algarve.

Histoire de la région

Pendant cinq siècles, à partir de 711, l'Algarve sera occupée par les Maures. D'ailleurs, la région porte encore les stigmates de cette longue occupation : cheminées ajourées, vergers d'amandiers ou d'orangers, noms de village commençant par « Al ».

Reprise par les chrétiens en 1249, la région sera, au même titre que le reste du pays, gouvernée par les souverains portugais. Au XVe siècle, l'Algarve ouvrira la voie à l'époque des Grands Découvertes, avec la création d'une école de navigation.

Le séisme de 1755, atteignant une bonne partie du Portugal, touchera plus durement l'Algarve, du fait de la présence de l'épicentre à Lagos. Cet événement explique en partie l'absence d'édifices antérieurs à cette époque dans la région.

Depuis l'ouverture de l'aéroport de Faro dans les années 1960, le tourisme s'est fortement développé dans la région, au point que des vacanciers affluent quelque soit l'époque  de l'année. Il s'agit là de sa principale activité économique.

Trouver un vol

VOYAGE EN ALGARVE

Météo / Quand partir

Climat et Météo

Protégée par une chaîne montagneuse, au Nord, et bordée par l'Océan Atlantique, à l'Ouest et au Sud, la région de l'Algarve profite d'un climat méditerranéen, autrement dit chaud et sec.

Il s'agit ainsi de la partie la plus chaude du Portugal. Aussi, vous pourrez, sans soucis, la visiter en hiver. Ce serait d'ailleurs l'occasion de découvrir l'Algarve, région la plus touristiques du pays, sous un meilleur jour : moins de touristes et donc plus de tranquillité.

Transports

En avion

L'avion demeure le moyen de transport le plus rapide et le plus pratique pour se rendre en Algarve. Des liaisons entre la France et Faro - chef-lieu de la région - sont mises en place chaque jour.

L'aéroport de Faro se trouve à 5 kilomètres du centre ville.

En voiture

Si vous décidez de venir en Algarve par la route, sachez que vous devrez traverser une bonne partie du pays. Après avoir passé la frontière franco-espagnol, deux itinéraires principaux s'offrent à vous pour rejoindre le Sud du Portugal. L'un passe par Salamanca, Caceres, Badajoz, Borba, Evora et Ferreira. L'autre suit Madrid, Merida, Badajoz, Estremoz, Montemor-o-Novo et Alcacer do Sal.

En car

Il est également possible de venir en car. Une bonne dose de patience sera toutefois nécessaire.

En train

Le train n'apparaît pas non plus comme le moyen le plus approprié pour aller en Algarve. Là aussi, il faudra s'armer de patience car aucun train direct n'existe entre la France et le Sud du Portugal.

Sachez toutefois que des gares se trouvent dans les principales villes du littoral de l'Algarve.

Conseils pratiques :

Pour fuir la foule, visiter l'intérieur des terres ou aller d'une ville à l'autre, vous devrez utiliser une voiture. Par conséquent, prévoyez une location de véhicule dans votre budget de vacances si vous vous rendez en Algarve en avion.

Santé / Sécurité / Vaccins

SECURITE - L’Algarve est une destination très touristique, la prudence est donc de mise sur les plages, les parkings, les belvédères et dans les restaurants. Veillez à vos affaires personnelles. Prenez garde aux courants maritimes qui peuvent être très puissants. Si vous louez une voiture, n’y laissez rien de valeur. Par ailleurs, au Portugal, les voitures roulent à droite. Il est impératif d’utiliser sa ceinture de sécurité. Il existe une législation spécifique interdisant l’usage des portables au volant.

Trouver un hotel

QUE VOIR EN ALGARVE

Monuments

L'Algarve n'apparaît pas comme la meilleure destination en termes de visites culturelles. Les sites naturels priment, en effet, sur les monuments et autres curiosités architecturales.

Mais, la faiblesse de la région en la matière s'explique aussi par un tout autre facteur. Le séisme de 1755, dont l'épicentre se trouvait à Lagos, a fait énormément de dégâts dans toutes les villes de la région. Aussi, peu de bâtiments, antérieurs à cette période, sont encore actuellement en bon état.

Vous trouverez néanmoins quelques vestiges mauresques ou médiévaux. La plupart d'entre eux se trouvent à Faro - chef-lieu de l'Algarve - quelque peu délaissé des touristes. Une promenade dans son centre historique peut pourtant donner lieu à de belles découvertes. Pour en profiter pleinement, empruntez le dédale de ses rues piétonnes jusqu'à son charmant port de pêche.

De même Olhão, ville située à quelques kilomètres à l'est de Faro, sur le bord des lagunes, offre son lot de surprises avec son architecture de style « cubique». Un autre particularisme architectural est inhérent à la région. Il s'agit des maisons de style manuélin, blanchies à la chaux.

Enfin, comme dans tout le reste du pays, les édifices religieux sont légion en Algarve.

Circuit dans la région

Le circuit ci-dessous - de Lagos à Olhão en passant par Faro - permet d'avoir un aperçu des différents types d'architectures qui composent l'Algarve.

Commencez parLagos, où est érigé un des joyaux de l'architecture religieuse de la région. L'église Santo António, construite au XVIIIe siècle, offre un mélange de décoration traditionnelle - azulejos bleu et blanc - et de baroque exubérant - bois sculpté et doré.

Empruntez la N 125 puis prenez la N 124 pour rejoindre Silves. Là, un château, issu de l'époque où les Maures occupaient la région, se dresse fièrement. De ses remparts crénelés, refaits à neuf, on bénéficie d'un panorama sur la ville, la vallée et la Serra de Monchique.

Poursuivre sur cette même N 124 afin d'atteindre Alte. Ce petit village blanc se compose de bâtiments de type manuélin, symbole de l'architecture lusitanienne.

Continuez votre route sur la N 124 jusqu'à Faro, capitale de l'Algarve. Souvent délaissée des touristes, la commune dissimule une vieille ville qu'il est agréable d'arpenter. Délimité par le port et des murailles au sud-est, ce quartier mélange monuments maures - arco de Vila, arco do Repousa - et édifices religieux - paço episcopal, Sé, Eglise São Franscisco.

Si vous le pouvez, visiter la vieille ville de nuit, là où elle prend ses allures de décor théâtral.

Enfin, ce parcours s'achève à quelques kilomètres à l'est de Faro, depuis la N 125, à Olhão. Ce petit village, renommé pour la pêche, présente une architecture quelque peu cubique. Les maisons, blanchies à la chaux, y possèdent en effet des toits totalement plats en terrasse. On retrouve par ailleurs les stigmates de l'occupation maure au travers de cheminées ajourées.

Eglise Santo António

Rua General Alberto Silveira

Horaires : du mardi au dimanche. Fermée les jours fériés.

Tarif : 2 euros. Billet combiné avec l'entrée au musée régional.

  • Silves

Château

Castelo de Silves

Horaires : tous les jours de 9h à 17h30 (18h30 l'été).

Tarif : 1,25 euros.

Musées

Certes on ne vient pas forcément en Algarve pour les musées. Les plages de sable fin, de même que les sites naturels que contient la région suffisent à attirer les touristes. Toutefois, on compte quelques établissements muséographiques dans le Sud du Portugal, à Faro - capitale de l'Algarve - notamment.

L'archéologie et l'ethnographie sont bien représentées, s'ensuivent des disciplines liées aux activités de la région. Les fouilles perpétrées en Algarve ont permis de mettre en évidence la présence d'hommes préhistoriques dans la région dès le paléolithique, puis une occupation romaine et maure. C'est donc en toute logique que des établissements s'y consacrent.

Le musée d'archéologie (Museu de Arquelógico en portugais) de Faro, installé dans un ancien couvent clarisse, s'illustre par ses statues et céramiques romaines.

Établi dans un bâtiment moderne, attenant à la muraille de la ville, le musée d'archéologie de Silves offre une belle rétrospective de l'âge de fer - stèles, menhirs - et de l'époque maure - céramique, éléments architecturaux.

Le musée Régional, situé à Lagos, fait figure d'établissement « fourre-tout ». Monnaies et mosaïques du pôle archéologique côtoient des costumes et autres « monstres » (mouton à cinq pattes par exemple) du pôle ethnographie.

Le musée d'ethnographie de Faro, reprend lui aussi la vie traditionnelle de l'Algarve au travers de céramiques et de métiers à tisser, entre autres. De plus, une exposition photographique donne un aperçu des techniques agricoles anciennes.

Totalement différent, le musée de la Marine de Faro, tout bonnement aménagé dans la capitainerie, est tout indiqué pour les passionnés de maquettes de bateaux. Y sont reproduits des navires, de l'époque des Grandes Découvertes du Portugal (XVe et XVIe siècles) à nos jours.

Enfin, plus anecdotique qu'autre chose, Silves propose un musée du Liège (Museu da Cortiça), installé dans une ancienne usine de liège. Logique pour une région plantée de nombreux chênes-lièges.

  • Faro

Museu de Arquelógico

Largo Dom Alfonso

Horaires : de 10h à 17h30, du mardi au vendredi, et, de 14h à 17h30, le lundi et le samedi. Fermé les jours fériés.

Tarif : 1,50 euros.

Museu de Etnografia

Praça da Liberdade 2

Horaires : du lundi au vendredi, de 9h à 12h30 et de 14 h à 17h30. Fermé les jours fériés.

Tarif : 1,50 euros.

Museu da Marinha

Rua da Comunidade Lusiada

Horaires : du lundi au samedi, de 14h30 à 16h30. Fermé les jours fériés.

Tarif : 1 euro.

Museu Regional

Rua General Alberto Silveira

Horaires : du mardi au dimanche, de 9h30 à 12h30 et de 14h à 17h. Fermé les jours fériés.

Tarif : 2 euros. Billet combiné avec l'entrée à l'église Santo Antonio.

  • Silves

Museu de Arquelógico

Rua das Portas de Loulé

Horaires : du lundi au samedi, de 9h à 18h. Fermé le 1er janvier et le 25 décembre.

Tarif : 1, 50 euros.

Museu da Cortiça

Rua Gregorio Mascarentas

Horaires : tous les jours, de 10h à 13h et de 15h à 20h.

Tarif : 2 euros.

Curiosités naturelles

L'Algarve ne se limite pas aux grands complexes hôteliers et aux longues plages de sable fin qui bordent ses 220 km de littoral. Les curiosités naturelles ne manquent pas. Aussi, il n'est pas question de ne faire que s'adonner au farniente lors de vacances dans la région.

Quelques sites, éparpillés en différents endroits, méritent particulièrement le détour. Quatre d'entre eux sortent du lot. Il s'agit de Cabo de São Vicente, de la Serra de Monchique, de la Ponta da Piedade et du Parc Naturel de la Ria Formosa.

Cabo de São Vicente

Le Cabo de São Vicente, ou cap de Saint Vincent, constitue la pointe sud-ouest de l'Europe. D'ailleurs, au Moyen Age, les Portugais l'appelaient « bout du monde ». Depuis le XVe siècle, il s'agit également d'un repère pour les navigateurs. Son nom provient d'une légende selon laquelle Saint Vincent se serait échoué ici au IVe siècle. Doté de falaises de 60 mètres de haut, il permet d'avoir des vues grandioses sur l'Atlantique.

Enfin, cette partie du littoral - de Sines au nord à Burgau à l'est- est classée réserve naturelle depuis 1988. Des aigles de Bonelli, des hérons ainsi que des cigognes et d'autres oiseaux encore, s'y reproduisent. Des loutres de mer y ont également élu domicile.

Serra de Monchique

Frontière entre l'Algarve du Nord et le reste du Portugal, la Serra de Monchique représente le lieu idéal où se lancer dans de belles randonnées. Son point culminant, Fóia, s'élève à 902 m. Toutefois, un second pic - Picota, 773 mètres - se veut plus attractif car plus luxuriant. Une randonnée, au départ de la commune de Monchique, permet d'y accéder. 4 kilomètres de paysages boisés - châtaigniers, chênes-lièges, pins et eucalyptus- et fleuris - rhododendrons, mimosa - se succèdent avant d'arriver au sommet de Picota.

A noter : Un trajet de 68 km - entre Nave et Aljezur - sur la RN 267 permet également de profiter des richesses végétales de la chaîne montagneuse.

Ponta da Piedade

Située à 3 km de Lagos, la pointe de Piedade, dotée de grandes falaises, constitue un promontoire duquel on peut voir le Cap de Saint Vincent. Cette pointe est accessible par la route et par la mer. C'est d'ailleurs de cette façon que vous pourrez rejoindre les grottes creusées dans la roche par l'érosion.

A noter : pour visiter les grottes, s'adresser aux pêcheurs de la plage de Dona Ana.

Parc Naturel de la Ria Formosa

Le Parc Naturel de la Ria Formosa fut créé en 1987 pour pallier la dégradation de l'écosystème inhérente à l'urbanisme de masse et au développement du tourisme international.

Situé dans la partie sud oriental de l'Algarve, il forme une lagune estuarienne, de 60 km de long, entre les communes de Quinta do Lago et Cacela Velha. Il se compose de marécages, marais salants et îlots supportant d'importantes activités salicoles, conchylicoles (80 % des exportations de mollusques) et aquacoles. La richesse en poissons de ces estrans attire également nombre d'oiseaux sauvages (héron, nette rousse, perdrix de mer, poule sultane). Aussi, Ria Formasa constitue également un lieu privilégié pour la reproduction de ces mêmes volatiles.

Un centre d'information sur l'environnement (Centro de Educaçâo Ambiental) est par ailleurs rattaché au parc. Situé à 3 km de Olhão, il se compose de 60 ha de dunes et de pinèdes, d'une ferme restaurée et d'un moulin à marée ainsi que d'un centre de soins pour oiseaux blessés.

Une promenade par le parc naturel da Ria Formosa semble donc indispensable.

AdresseCentro de Educaçâo Ambiental

Marim

Horaires : tous les jours de 8h à 20h.

Tarif :1,50 euros.

QUE FAIRE EN ALGARVE

Restaurant

Lors d’un séjour en Algarve, il est indispensable de goûter les plats à base de poisson, comme le ragoût de langouste. Le restaurant Mar à Vista de Sagres propose une excellente cuisine régionale et offre, en prime, une jolie vue sur la mer. Plus haut de gamme, tentez le Eira do Mel dans la ville de Vila do Bispo. Cet établissement de facture traditionnelle est tenu par un chef cuisinier spécialisé dans la gastronomie locale de l’ouest de l’Algarve. O Pátio à Carvoeiro, ouvert en 1964, est l’un des meilleurs restaurants de la région. Il est connu pour ses poissons et une paella remarquable.

Shopping

L’artisanat portugais est reconnu. Il est très développé dans l’Algarve. Si vous passez par le village de Porches, il est possible que vous craquiez sur les céramiques. Le village propose des objets divers et de la vaisselle magnifique. Algarve est également connue pour les jouets pour enfants conçus en bois. À l'est de l'Algarve, sur le fleuve Guadiana, la spécialité artisanale est le panier en roseau, à la solidité à toute épreuve. N’oubliez pas de rapporter également à vos amis la classique bouteille de Porto.

LES MARCHES - En Algarve comme partout ailleurs au Portugal, les marchés couverts représentent d’importants centres d'activités. À Loulé et à Quarteira se trouvent deux marchés artisanaux incontournables de l'Algarve. N’hésitez pas à déambuler dans les allées des marchés de produits frais de l’Algarve. L’abondance de produits locaux, fruits, légumes frais et poissons fraichement pêchés est un vrai spectacle. Armação de Pêra, par exemple, est considéré comme l’un des meilleurs de la région. Le Mercado Municipal de Portimão est aussi très populaire.

Sortir

La vie nocturne est particulièrement dense et animée à Albufeira. Située à 40 km de Faro et à 50 km de Lagos. Cette station balnéaire, très touristique, a su conserver son caractère dans le centre-ville. Albufeira est considérée comme le Saint-Tropez du Portugal. Il y a de nombreux bars et cafés, comme le Blues Bar ou le Oura Bar. Quant à Loulé, sa vie nocturne est tournée vers une proposition culturelle. La ville accueille plusieurs festivals en été, comme le Med festival.

Sports

ACTIVITES NAUTIQUES - Les plages algarviennes sont réputées pour accueillir et proposer de nombreuses activités nautiques. Tavira et Lagos sont les principales destinations des amateurs de sports nautiques. En effet, l’île de Tavira possède une immense plage de sable aux eaux calmes. Il est possible de pratiquer le pédalo ou "gaivota", du canoë double ou simple, de faire du ski nautique ou du surf bike ou bien encore du windsurf pour les plus téméraires. Pour la plongée, la plage de Meia Praia offre de nombreuses grottes naturelles.

Autour du même sujet

Annonces Google